Maurice Vieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Vieux, né à Savy-Berlette le 14 avril 1884 et mort à Paris le 28 avril 1951, est un altiste français dont l'activité pédagogique au Conservatoire supérieur de Paris a tenu un rôle essentiel dans l'histoire de l'alto en France.

Vie[modifier | modifier le code]

Maurice Vieux obtient son 1er prix d'alto en 1902 dans la classe de Théophile Laforge, premier professeur d'alto du Conservatoire de Paris. Par la suite, il sera alto solo de l'Opéra de Paris et de la Société des concerts du Conservatoire, membre des quatuors Parent et Touche.

Il succède en 1918 à son maître au poste de professeur au Conservatoire.

Les altistes lui doivent notamment les Vingt Études pour alto (Éditions Leduc, 1927).

Son nom a été donné au concours organisé depuis 1983 par l'Association française des amis de l'alto (Concours international d'alto Maurice Vieux) et dont la première lauréate a été l'altiste allemande Tabea Zimmermann et en 2000, le jeune altiste français Antoine Tamestit.

Liens externes[modifier | modifier le code]