Antoine Chevrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antoine Chevrier
Image illustrative de l’article Antoine Chevrier
Bienheureux, prêtre, fondateur
Naissance
Lyon
Décès   (53 ans)
Lyon
Ordre religieux Tiers-Ordre franciscain
Vénéré à chapelle du Prado à Lyon
Béatification
par Jean-Paul II
Vénéré par Église catholique
Fête 2 octobre

Antoine Chevrier (né le [1] à Lyon et mort dans la même ville le [2]) est un prêtre français fondateur de l'Institut du Prado et reconnu bienheureux par l'Église catholique. Il est fêté le 2 octobre.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la suite de son ordination sacerdotale le par le Cardinal Louis-Jacques-Maurice de Bonald, Antoine Chevrier est nommé la même année vicaire du quartier de la Guillotière à Lyon. C'est un quartier d'ouvriers les plus pauvres. En 1856, il a l'intuition de devoir servir les plus démunis. En 1860, le Père Chevrier loue puis rachète une ancienne salle de bal mal famée, « le Prado », qu'il transforme. Il aménage la salle de bal en chapelle et prend en charge "des jeunes adolescents de chaque sexe errants et abandonnés que leur âge et leur ignorance exclu[ai]ent de la participation aux leçons de l’école et à celles de la paroisse" (Rapport de l’Académie de Lyon de 1861) pendant six mois. Et à la différence d’autres établissements du même type, le Père Chevrier se refusait à ce que l’on fît travailler les enfants qu’il accueillait.

Le Père Chevrier se décida, en 1866, à fonder au Prado même une "école cléricale". "...faire une pépinière de prêtres qui soient élevés avec mes enfants, pour qu’ils les comprennent bien" Il fonde à Lyon l'Association des Prêtres du Prado. Elle ne comptera encore que quatre prêtres et quelques sœurs à sa mort en 1879. Ses obsèques furent suivies par cinquante mille personnes. Le Père Chevrier, mort à 53 ans, est enterré dans cette chapelle, dans la rue qui porte maintenant son nom. Le siège social de l'Association des Prêtres du Prado est aussi 13 rue du Père Chevrier à 69007 Lyon.

Aujourd'hui, l'Association des Prêtres du Prado est présente dans une plus d'une quarantaine de pays. La famille du Prado comprend, outre l'Association des Prêtres du Prado qui est un institut séculier, un groupe de sœurs membres d'une Société de vie apostolique, un groupe de laïcs consacrés (hommes et femmes), et divers groupes réunissant aussi des diacres permanents ainsi que de nombreux laïcs.

Le Père Antoine Chevrier a présenté son idéal évangélique dans son livre intitulé « Le véritable disciple de Notre Seigneur Jésus-Christ » [3], ainsi que par des inscriptions sur les murs d'une maisonnette, ce que l'on appelle le 'Tableau de Saint-Fons'.

Antoine Chevrier a été béatifié à Lyon par Jean-Paul II lors de son troisième voyage en France, en présence d'une foule de 350 000 personnes, le .

En 2014, l'Association des Prêtres du Prado a comme responsable général l'abbé Michel Delannoy qui a succédé à l'abbé Robert Daviaud ; le responsable du Prado de France est l'abbé Philippe Brunel[4].

En 2019, l'Association des Prêtres du Prado a comme responsable général l'abbé Armando Pasqualotto qui a succédé à l'abbé Michel Delannoy ; les différents Prado du monde élisent leur responsable selon le droit. En France, l'abbé Guy Rougerie a été élu responsable du Prado de France en Janvier 2020.

Écrits[modifier | modifier le code]

Antoine Chevrier, prêtre lyonnais, est le fondateur de l'Institut du Prado[5], il a été béatifié à Lyon le 3 octobre 1986[6].

Commentaire selon saint Matthieu (Mt 9, 27-37) :

Ma lumière et mon salut
Le Christ au désert, 1898, Briton Rivière, Guildhall Art Gallery (en).

« Suivre Jésus Christ, c'est aller partout où il va, c'est faire tout ce qu'il fait, c'est ne jamais le quitter. C'est l'imiter dans tout ce qui est possible. Suivre Jésus Christ, c'est aller avec lui dans sa crèche pour s'y faire pauvre. C'est aller avec lui en Égypte pour y partager son exil et sa pauvreté. C'est rester avec lui à Nazareth dans le silence pour y mener une vie obscure et cachée. C'est aller avec lui dans le désert pour y jeûner et prier. C'est parcourir les villes et les bourgades pour instruire les ignorants, consoler les affligés, guérir les malades et annoncer le salut au monde. C'est combattre contre les vices et lutter contre le mal avec courage et fermeté. C'est marcher au milieu des persécutions et des injustices du monde. C'est monter sur le Calvaire pour y mourir. C'est se laisser clouer sur la croix et y mourir pour obéir à Dieu et sauver le monde. C'est aller au ciel avec lui parce qu'il a dit que ceux qui l'auraient suivi sur la terre seraient à côté de lui dans le ciel.

« J'ai pris le chemin de la crèche, de la croix. Prenez la même route pour arriver au même but, autrement vous n'arriverez pas... Je vous envoie comme mon Père m'a envoyé ; faites donc comme moi, si vous voulez remplir la mission que je vous confie au nom de mon Père.» »

— Bx Antoine Chevrier. Écrits spirituels, Paris, Cerf, 1995, p. 39-41.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Véritable Disciple Antoine Chevrier - Réédition 2010 - Éditions Parole et Silence
  • Antoine Chevrier et Yves Musset (Préface), Écrits spirituels, Les éditions du Cerf, , 127 p. (ISBN 978-2-2040-8001-9)
  • Le Chemin du Disciple et de l'Apôtre - Textes du Père Chevrier - 2004 - Éditions Parole et Silence
  • Le Christ du Père Chevrier - Yves Musset - 2000 - Éditions Desclée
  • La vie du Père Chevrier, par Jean-François Six, Éditions Desclée de Brouwer.
  • Suivre Jésus-Christ - Père Meda -2004 - Éditions Le Cerf, (livre élaboré à partir d’une thèse de doctorat).
  • Prier 15 jours avec Antoine Chevrier, fondateur du Prado, de Christian Delorme, Édition Nouvelle Cité, 2006.
  • Connaître Jésus-Christ, c'est tout ! - Robert Daviaud - 2010 - Éditions Parole et Silence.
  • Petite vie du Père Chevrier - Richard Holterbach - 2011- Éditions Desclée de Brouwer.
  • Lettres du Père Chevrier - Prado - 1987 - 463 pages.
  • Un prêtre, Antoine Chevrier, fondateur du Prado, 1826-1879, Seuil, 1965
  • Le père Chevrier, un pauvre parmi nous, Henriette Waltz- Éditions du Cerf réédition 1986 préface du Cardinal Decourtray.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]