Anne-Marie Alonzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres image illustrant une journaliste image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres et une journaliste canadienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Anne-Marie Alonzo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
LavalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Anne-Marie Alonzo est une poète, écrivaine, éditrice, critique d'art et journaliste québécoise née à Alexandrie en Égypte, le et morte le à Laval au Québec. Elle a vécu au Québec de 1963 jusqu'en 2005.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • Geste, 1979 ;
  • Veille, 1982 ;
  • Blanc de thé, 1983 ;
  • Une Lettre rouge, orange et ocre, 1984 ;
  • French Conversation, 1986 ;
  • Bleus de mine, 1985 ;
  • Nous en reparlerons sans doute, 1986 ;
  • Écoute, Sultane, 1987 ;
  • Qui a peur de, 1987 ;
  • Seul le désir, 1987 ;
  • Esmaï, 1987 ;
  • Enfances et jeunesses, 1988 ;
  • L'Immobile, 1990 ;
  • La Vitesse du regard, 1990 ;
  • Galia qu’elle nommait amour : un conte, 1992 ;
  • Margie Gillis - la danse des marches, 1993 ;
  • Tout au loin la lumière, 1994 ;
  • Lettres à Cassandre, en collaboration avec Denise Desautels, Trois, 1994
  • Galia marchait pour toutes, 1998 ;
  • Et la nuit, 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]