France Théoret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
France Théoret
Mme France Théoret.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
École pratique des hautes études (-)
Université de Montréal (Master of Letters (en)) (jusqu'en )
Université de Sherbrooke (Philosophiæ doctor) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Genre artistique
Distinction
Archives conservées par
Œuvres principales
  • Bloody Mary (1979)
  • Nécessairement putain (1980)
  • Une belle éducation (2006)

France Théoret est une écrivaine québécoise, née à Montréal, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle détient une maîtrise en arts de l'Université de Montréal et un doctorat en études françaises de l'Université de Sherbrooke[réf. nécessaire]. Elle a en plus fait des études en sémiologie et en psychanalyse à Paris de 1972 à [[1974|1974[réf. nécessaire]]]. France Théoret est membre de l’Académie des lettres du Québec[réf. nécessaire].

Entre 1967 et 1969, elle est membre du comité de rédaction de la revue littéraire La Barre du jour[réf. nécessaire]. En 1976, elle devient l'une des fondatrices du journal féministe Les Têtes de pioche, puis, en 1979, du magazine intellectuel Spirale, dont elle assure la direction de 1981 à 1984[réf. nécessaire].

Elle enseigne la littérature pendant dix-neuf ans au niveau collégial, principalement au [[Cégep Ahuntsic|Cégep Ahuntsic)) [réf. nécessaire]. Depuis, elle est écrivaine à plein temps. Elle a donné de nombreuses conférences au Québec, au Canada. aux Etats-Unis, en Europe, et en Nouvelle-Zélande[réf. nécessaire]. Des conférences nationales et internationales, des lectures publiques en poésie, des entrevues à la radio et dans les librairies ont accompagné ses années d’écriture[réf. nécessaire].

De 1987 à 1990, puis de 1996 à 1999, elle siège au conseil d'administration de l'Union des écrivaines et écrivains québécois[réf. nécessaire]. Elle est écrivaine en résidence à l'Université de Montréal en 1995 et 1996[1].

En 2006, elle a été nommée Ambassadrice de la Faculté des Lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke[réf. nécessaire].

Elle reçoit le Prix Athanase-David en 2012[réf. nécessaire].

Le fonds d'archives de France Théoret est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

La majorité de ses livres sont traduits en anglais. Ses poèmes sont traduits en anglais, également, en italien, en espagnol et publiés dans plusieurs anthologies[réf. nécessaire].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Bloody Mary, Montréal, Les Herbes rouges no 45, 1977
  • Vertiges, Montréal, Les Herbes rouges no 71, 1979
  • Nécessairement putain, Montréal, Les Herbes rouges no 82, 1980
  • Intérieurs, Montréal, Les Herbes rouges no 125, 1984
  • Étrangeté, l'étreinte, Montréal, L'Hexagone, 1992
  • La Fiction de l'ange, Laval, Trois, coll. « Rubis », 1992
  • Une mouche au fond de l'œil, Montréal, Les Herbes rouges, 1998
  • La Nuit de la muette, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2010
  • L'Été sans erreur, Montréal, L'Hexagone, 2014
  • Cruauté du jeu, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2017

Romans, nouvelles et récits[modifier | modifier le code]

  • Une voix pour Odile, Montréal, Les Herbes rouges, coll. « Lecture en vélocipède », 1978
  • Nous parlerons comme on écrit, Montréal, Les Herbes rouges, coll. « Lecture en vélocipède », 1982
  • L'Homme qui peignait Staline, Montréal, Les Herbes rouges, 1989
  • Trois femmes dans Nouvelles de Montréal, Montréal, L'Hexagone, coll. « Typo », 1992
  • Laurence, Montréal, Les Herbes rouges, 1996
  • Huis clos entre jeunes filles, Montréal, Les Herbes rouges, 2000
  • Les apparatchiks vont à la mer, Montréal, Boréal, 2004
  • Une belle éducation, Montréal, Boréal, 2006
  • La Femme du stalinien, Lachine, Pleine Lune, coll. « Plume », 2010
  • Hôtel des quatre chemins, Lachine, Pleine Lune, coll. « Plume », 2011
  • La Zone grise, Lachine, Pleine Lune, 2013 (avec des illustrations des sculptures et dessins de Claire Aubin)
  • Va et nous venge, Montréal, Leméac, 2015
  • Les Querelleurs, Chicoutimi, La Peuplade, 2018
  • Le théâtre de Dieu, Montréal, Leméac, 2018

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • L'Échantillon, monologue dans La Nef des sorcières, Montréal, Éditions Quinze, 1976
  • Transit, théâtre musical, Montréal, Les Herbes rouges no 129, 1984

Essais[modifier | modifier le code]

  • Entre raison et déraison, Montréal, Les Herbes rouges, 1987
  • Journal pour mémoire, Montréal, L'Hexagone, coll. « Itinéraires », 1993
  • La Bosnie nous regarde - essais et témoignages, Montréal, Éditions du Quartier, 1995
  • Manifeste d'écrivaines pour le 21e siècle, Laval, Éditions Trois, 1999 (en collaboration)
  • Écrits au noir, Éditions du Remue-ménage, 2009

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Folie, Mystique et Poésie, Québec, Éditions Gifric, 1988 (en collaboration)
  • Enfances et Jeunesses, Montréal, Les Entreprises Radio-Canada, 1988 (en collaboration)
  • Les Grands Poèmes de la poésie québécoise, anthologie préparée par France Théoret, Joseph Bonenfant et Alain Horic, L'Hexagone, coll. « Anthologies », 1998
  • L'Écriture, c'est les cris, entretiens avec France Théorêt par Louky Bersianik, 2014

Bibliographie des éditions récentes[modifier | modifier le code]

  • Nous parlerons comme on écrit, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les Herbes rouges, , 173 p. (ISBN 978-2-920051-08-9)
  • L'Homme qui peignait Staline : récits, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les Herbes rouges, , 174 p. (ISBN 978-2-920051-53-9)
  • Étrangeté, l'étreinte, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l'Homme, , 107 p. (ISBN 978-2-89006-457-7)
  • Journal pour mémoire, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l'Homme, , 240 p. (ISBN 978-2-89006-486-7)
  • Bloody Mary, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Typo, , 192 p. (ISBN 978-2-89295-059-5)
  • Une mouche au fond de l'œil, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les Herbes rouges, , 75 p. (ISBN 978-2-89419-141-5)
  • Transit, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les Herbes rouges, , 45 p. (ISBN 978-2-89272-018-1)
  • Une belle éducation, Montréal, (Québec), Canada, Éditions du Boréal, , 256 p. (ISBN 978-2-7646-0469-4)
  • Huis clos entre jeunes filles, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les Herbes rouges, , 135 p. (ISBN 978-2-89419-169-9)
  • Laurence, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Les Herbes rouges, , 313 p. (ISBN 978-2-89419-099-9)
  • Ecrits au noir, Montréal, (Québec), Canada, Les éditions du Remue-ménage, , 172 p. (ISBN 978-2-89091-278-6)
  • La Nuit de la muette, Trois-Rivières, (Québec), Canada, Écrits des Forges, , 71 p. (ISBN 978-2-89645-150-0)
  • Bloody Mary ; suivi de, Vertiges ; Nécessairement putain ; Intérieurs ; Poèmes des origines, tirés de Étrangeté, l'étreinte : poésie, Montréal, (Québec), Canada, Typo, , 279 p. (ISBN 978-2-89295-339-8)
  • La Femme du stalinien, Lachine, (Québec), Canada, La Pleine Lune, (ISBN 978-2-89024-198-5)
  • Hôtel des quatre chemins, Lachine, (Québec), Canada, La Pleine Lune, (ISBN 978-2-89024-209-8)
  • La Zone grise, récit, Montréal, La Pleine Lune, 2013, 102 p.
  • L’été sans erreur, poésie, Montréal, l’Hexagone, 2014, 88 p.
  • Louky Bersianik, entretiens avec France Théoret, Montréal, Éditions du Remue-ménage, 2014.
  • Va et nous venge, roman, Montréal, Leméac, 2015, 256 p.
  • Cruauté du jeu, poésie, Trois-Rivières, Les Écrits des forges, 2017, 84 p.
  • Les Querelleurs, Chicoutimi, La Peuplade, 2018, 152 p.
  • Le théâtre de Dieu, Montréal, Leméac, 2018, 96 p.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1986 - Concours de nouvelles de Radio-Canada, Onze ans
  • 1998 - Nomination au Prix Alain-Grandbois, Une mouche au fond de l'œil
  • 2000 - Nomination au Grand Prix de la Ville de Montréal, Huis clos entre jeunes filles
  • 2000 - Nomination au Prix Ringuet, Huis clos entre jeunes filles
  • 2006 - Nomination au Prix Ringuet, Une belle éducation
  • 2012 - Prix Athanase-David pour l'ensemble de son œuvre
  • 2015 - Finaliste du prix Alain-Grandbois, L’été sans erreur
  • 2018 - Finaliste du prix du Gouverneur général, La cruauté du jeu.
  • 2018 - Récipiendaire du Grand prix Québecor du Festival international de la poésie de Trois-Rivières.
  • 2018 - Récipiendaire du Prix Hélène-Pedneault de la Société Saint-Jean-Baptiste pour sa contribution sociale à l’avancement des femmes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de l'auteure sur le site L'Île de l'UNEQ.
  2. Fonds France Théoret (MSS451) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]