Ambassade du Pérou en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade du Pérou en France
Drapeau du Pérou
Pérou
Vue de la mission diplomatique
Le drapeau du Pérou flotte au-dessus de l'entrée de l'ambassade péruvienne à Paris, en 2011.

Lieu 50 avenue Kléber
Paris 75116
Coordonnées 48° 52′ 08″ nord, 2° 17′ 25″ est
Ambassadeur Álvaro de Soto
Nomination 2017
Site web http://www.conper.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ambassade du Pérou en France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Ambassade du Pérou en France

Voir aussi : Ambassade de France au Pérou
Ambassadeurs en FranceConsuls en France

L'ambassade du Pérou en France est la représentation diplomatique de la République du Pérou auprès de la République française. Elle est située 50 avenue Kléber dans le 16e arrondissement de Paris[1], la capitale du pays. Son ambassadeur est, depuis 2017, Álvaro de Soto.

Édifice[modifier | modifier le code]

L'ambassade est installée dans un hôtel particulier appartenant au gouvernement péruvien depuis 1958. Il a été construit en 1880 par Julien Bayard et remanié en 1912 par Émile Hochereau. Il a été partiellement inscrit aux monuments historiques par arrêté du 21 décembre 2004[2].

Ambassadeurs du Pérou en France[modifier | modifier le code]

Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Diplomate
En qualité d'envoyés extraordinaires et ministres plénipotentiaires
? 20 décembre 1877 [JORF 1] Juan Mariano de Goyeneche y Gamio
? 19 février 1880 [JORF 2] Toribio Sanz
? 11 novembre 1886 [JORF 3] Carlos Candamo
? 21 avril 1891 [JORF 4] Andrés Avelino Cáceres
? 7 avril 1893 [JORF 5] Canevaro
? 14 janvier 1901 [JORF 6] Carlos Candamo
? 3 septembre 1920 [JORF 7] Mariano Cornejo Zenteno (es)
? 3 décembre 1930 [JORF 8] Francisco García Calderón Rey
En qualité d'ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires
? 8 avril 1948 [JORF 9] Arturo García Salazar (es)
? 28 février 1950 [JORF 10] Federico Díaz Dulanto (es)
? 14 octobre 1954 [JORF 11] Luis Solari
? 22 novembre 1956 [JORF 12] Héctor Boza (es)
? 1er juin 1964 [JORF 13] Julio Óscar Trelles Montes (es)
? 31 janvier 1967 [JORF 14] Francisco Miró Quesada
? 27 novembre 1969 [JORF 15] Mario Alzamora Valdez
? 27 mars 1972 [JORF 16] Augusto Enrique Morelli Pando (de)
23 juillet 1973 - 10 août 1975 : rupture des relations diplomatiques
en raison des essais nucléaires français dans le Pacifique[3]
? 23 décembre 1975 [JORF 17] Juan Miguel Bákula Patiño (es)
? 11 mai 1978 [JORF 18] Alberto Wagner de Reyna (es)
? 20 novembre 1980 [JORF 19] Alfonso Arias Schreiber
? 13 juillet 1988 [JORF 20] Nicanor Mujica Álvarez-Calderón (es)
? 30 septembre 1991 [JORF 21] Hugo Ernesto Palma Valderrama (es)
? 9 mai 1996 [JORF 22] Maria Luisa Federici Soto
? 15 novembre 2001 [JORF 23] Javier Pérez de Cuéllar
? 7 novembre 2005 [JORF 24] Francisco Miró Quesada Rada (es)
? 6 juin 2011 [JORF 25] José Antonio Arróspide del Busto (es)
? 22 décembre 2011 [JORF 26] Cristina Velita de Laboureix
? 23 février 2017 [JORF 27] Álvaro de Soto

Consulat[modifier | modifier le code]

Le consulat général du Pérou se trouve 25 rue de l'Arcade (8e arrondissement de Paris).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance ou Gallica :

  1. Remise de lettres de créance, JORF no 349 du 21 décembre 1877, p. 8573.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 50 du 20 février 1880, p. 1953.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 307 du 12 novembre 1886, p. 5205.
  4. Remise de lettres de créance, JORF no 109 du 22 avril 1891, p. 1797.
  5. Remise de lettres de créance, JORF no 95 du 8 avril 1893, p. 1785.
  6. Remise de lettres de créance, JORF no 14 du 15 janvier 1901, p. 401.
  7. Remise de lettres de créance, JORF no 241 du 4 septembre 1920, p. 12926.
  8. Remise de lettres de créance, JORF no 284 du 4 décembre 1930, p. 13299.
  9. Remise de lettres de créance, JORF no 87 du 10 avril 1948, p. 3547.
  10. Remise de lettres de créance, JORF no 54 du 3 mars 1950, p. 2423.
  11. Remise de lettres de créance, JORF no 245 du 20 octobre 1954, p. 9855.
  12. Remise de lettres de créance, JORF no 276 du 27 novembre 1956, p. 11298.
  13. Remise de lettres de créance, JORF no 131 du 6 juin 1964, p. 4843.
  14. Remise de lettres de créance, JORF no 28 du 2 février 1967, p. 1195.
  15. Remise de lettres de créance, JORF no 279 du 29 novembre 1969, p. 11644.
  16. Remise de lettres de créance, JORF no 75 du 29 mars 1972, p. 3195.
  17. Remise de lettres de créance, JORF no 299 du 26 décembre 1975, p. 13307.
  18. Remise de lettres de créance, JORF no 112 du 13 mai 1978, p. 2071.
  19. Remise de lettres de créance, JORF no 272 du 22 novembre 1980, p. 2723.
  20. Remise de lettres de créance, JORF no 164 du 14 juillet 1988, p. 9144.
  21. Remise de lettres de créance, JORF no 230 du 2 octobre 1991, NORMAEP9150057E.
  22. Remise de lettres de créance, JORF no 111 du 12 mai 1996, p. 7140, NOR MAEP9650011G.
  23. Remise de lettres de créance, JORF no 267 du 17 novembre 2001, p. 18314, NOR MAEP0150065G.
  24. Remise de lettres de créance, JORF no 261 du 9 novembre 2005, p. 17592, texte no 1, NOR MAEP0550109E.
  25. Remise de lettres de créance, JORF no 132 du 8 juin 2011, p. 9737, texte no 1, NOR MAEP1150044G.
  26. Remise de lettres de créance, JORF no 299 du 27 décembre 2011, p. 22276, texte no 2, NOR MAEP1150099G.
  27. Remise de lettres de créance, JORF no 52 du 2 mars 2017, texte no 3, NOR MAEP1705190X.

Autres références :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]