Ambassade du Chili en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ambassade du Chili en France
Drapeau du Chili
Chili
Vue de la mission diplomatique

Lieu 2, avenue de La Motte-Picquet
Paris 75007
Coordonnées 48° 51′ 27″ nord, 2° 18′ 35″ est
Ambassadeur Juan Salazar Sparks
Nomination 2019
Site web chile.gob.cl

Voir aussi : Ambassade de France au Chili

L'ambassade du Chili en France est la représentation diplomatique de la république du Chili auprès de la République française. Elle est située 2, avenue de La Motte-Picquet dans le 7e arrondissement de Paris[1], la capitale du pays. Son ambassadeur est, depuis 2019, Juan Salazar Sparks.

L'ambassade a donné son nom à la place de Santiago-du-Chili et au square Santiago-du-Chili voisins.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située à son adresse actuelle, à l'angle de l'avenue de La Motte-Picquet et du boulevard de La Tour-Maubourg (no 64), depuis 1929. Cet hôtel particulier est construit en 1907 sur les plans de René Sergent pour le prince Henri de La Tour-d'Auvergne. Après sa mort en 1914, puis celle de son frère Alexandre en 1918, sa veuve le loue à l'ambassade des États-Unis jusqu'en 1929 avant de le vendre au gouvernement chilien[2].

Pablo Neruda[modifier | modifier le code]

Ambassadeur de 1971 à 1972, Pablo Neruda raconte dans J'avoue que j'ai vécu (Gallimard, 1975) son arrivée à la tête de la mission diplomatique et les changements que cela induit. En effet, il s'y était plusieurs fois rendu par le passé, subissant des humiliations à l'époque où le pouvoir chilien en place lui reprochait son engagement communiste. En revanche, après la victoire de Salvador Allende, il occupe la première place de l'ambassade, même si la fidélité du personnel à l'égard de l'ancien régime le conduit à la prudence, appelant son ami Jorge Edwards pour le seconder dans son travail. Il écrit : « Le persécuté allait enfin s'asseoir à la place du persécuteur, manger à sa table, dormir dans son lit et ouvrir les fenêtres pour que l'air nouveau du monde dépoussière une vieille ambassade ». Gêné par le style pompeux et vieillot de l'édifice, il ne s'y sent guère à l'aise. Il fait décrocher les portraits des anciens ambassadeurs, à l'exception de celui d'Alberto Blest Gana, et les remplace par des photographies de l'ancien président Pedro Aguirre Cerda, du fondateur du Parti communiste chilien Luis Emilio Recabarren et de Salvador Allende.

Ambassadeurs du Chili en France[modifier | modifier le code]

Plaque devant l'immeuble, rappelant que l'écrivain Pablo Neruda fut ambassadeur du Chili en France au début des années 1970[Note 1].
Juan Salazar Sparks est l'actuel ambassadeur du Chili en France, depuis 2019.
Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Ambassadeur
? José Miguel de la Barra (es)
? Joaquín Tocornal Jiménez (es)
? Francisco Javier Rosales Larraín
? Manuel Blanco Encalada
? Francisco Javier Rosales Larraín
? Alberto Blest Gana
? [JORF 1] Carlos Antúnez González (es)
? [JORF 2] Augusto Matte (es)
? [JORF 3] Ramón Barros Luco
? [JORF 4] Enrique Salvador Sanfuentes (es)
? Diego Dublé Urrutia (es)
? Federico Puga Borne
? Maximiliano Ibáñez (es)
? Carlos Morla Lynch (es)
? Armando Quezada (es)
? Arturo Alemparte (es)
? Fernando Freire García de la Huerta (es)
? Gabriel González Videla
? Óscar Schnake (es)
? [JORF 5] Joaquín Fernández Fernández (es)
? [JORF 6] Juan Bautista Rossetti (es)
? [JORF 7] Carlos Morla Lynch (es)
? [JORF 8] Enrique Bernstein (es)
? [JORF 9] Pablo Neruda
? [JORF 10] Fernando Duran Villareal
? [JORF 11] Jorge Errázuriz Echenique
? [JORF 12] Leonidas Irarrazaval
? [JORF 13] Juan José Fernández Valdés
? [JORF 14] Eduardo Cisternas
? [JORF 15] Hector Riesle Contreras
? [JORF 16] José Miguel Barros (es)
? [JORF 17] José Manuel Morales Tallar
? [JORF 18] Fabio Vio (es)
? [JORF 19] Marcelo Schilling (es)
? [JORF 20] Hernán Sandoval
? [JORF 21] Pilar Armanet (es)
? [JORF 22] Jorge Edwards
? [JORF 23] Patricio Hales (es)
? [JORF 24] Marcia Covarrubias (es)
? [JORF 25] Juan Salazar Sparks

Consulat[modifier | modifier le code]

Médaillon à l'entrée du consulat.

La section consulaire de l'ambassade est située dans le même bâtiment mais par l'entrée du 64, boulevard de La Tour-Maubourg[4].

Délégation auprès de l'OCDE[modifier | modifier le code]

Délégation du Chili auprès de l'OCDE à Paris.

La délégation du Chili auprès de l'OCDE se trouve 3, rue Albéric-Magnard (16e arrondissement).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes :

  1. La plaque indique 1973 mais Pablo Neruda quitte la France pour le Chili le 20 novembre 1972[3]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance ou Gallica :

  1. Remise de lettres de créance, JORF no 352 du 26 décembre 1887, p. 5713.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 316 du 21 novembre 1891, p. 5621.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 130 du 13 mai 1897, p. 2729.
  4. Remise de lettres de créance, JORF no 189 du 14 juillet 1900, p. 4574.
  5. Remise de lettres de créance, JORF no 64 du 15 mars 1947, p. 2415.
  6. Remise de lettres de créance, JORF no 249 du 21 octobre 1953, p. 9392.
  7. Remise de lettres de créance, JORF no 216 du 18 septembre 1959, p. 9106.
  8. Remise de lettres de créance, JORF no 55 du 6 mars 1965, p. 1827.
  9. Remise de lettres de créance, JORF no 75 du 30 mars 1971, p. 2962.
  10. Remise de lettres de créance, JORF no 45 du 21 février 1974, p. 2027.
  11. Remise de lettres de créance, JORF no 251 du 28 octobre 1975, p. 11083.
  12. Remise de lettres de créance, JORF no 290 du 12 décembre 1976, p. 7139.
  13. Remise de lettres de créance, JORF no 34 du 9 février 1980, p. 458.
  14. Remise de lettres de créance, JORF no 100 du 29 avril 1983, p. 1315.
  15. Remise de lettres de créance, JORF no 263 du 13 novembre 1987, p. 13208, NOR MAEP8750028E.
  16. Remise de lettres de créance, JORF no 152 du 3 juillet 1990, p. 7760, NOR MAEP9050043E.
  17. Remise de lettres de créance, JORF no 121 du 27 mai 1994, p. 7654, NOR MAEP9450013G.
  18. Remise de lettres de créance, JORF no 289 du 13 décembre 1997, p. 18004, NOR MAEP9750092G.
  19. Remise de lettres de créance, JORF no 150 du 30 juin 2000, p. 9855, NOR MAEP0050053G.
  20. Remise de lettres de créance, JORF no 258 du 5 novembre 2004, p. 18689, texte no 1, NOR MAEP0450113E.
  21. Remise de lettres de créance, JORF no 130 du 7 juin 2006, p. 8552, texte no 1, NOR MAEP0650048G.
  22. Remise de lettres de créance, JORF no 285 du 9 décembre 2010, p. 21545, texte no 1, NOR MAEP1050011G.
  23. Remise de lettres de créance, JORF no 160 du 12 juillet 2014, p. 11649, texte no 1, NOR MAEP1450122G.
  24. Remise de lettres de créance, JORF no 52 du 2 mars 2017, texte no 3, NOR MAEP1705190X.
  25. Remise de lettres de créance, JORF no 90 du 16 avril 2019, texte no 1, NOR EAEP1911030X.

Autres références :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]