Ambassade d'Arménie en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ambassade d'Arménie en France
Drapeau de l'Arménie
Arménie
Vue de la mission diplomatique
Le drapeau de l'Arménie flotte au-dessus de l'entrée de l'ambassade d'Arménie à Paris, en 2008.

Lieu 9 rue Viète
Paris 75017
Coordonnées 48° 53′ 03″ nord, 2° 18′ 23″ est
Ambassadeur Viguen Tchitetchian
Nomination 2009
Site web Consulter

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ambassade d'Arménie en France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Ambassade d'Arménie en France

Voir aussi : Ambassade de France en Arménie
Ambassadeurs en FranceConsuls en France

L'ambassade d'Arménie en France est la représentation diplomatique de la République d'Arménie auprès de la République française. Elle est située 9 rue Viète, dans le 17e arrondissement de Paris, la capitale du pays. Son ambassadeur est, depuis 2009, Viguen Tchitetchian.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1991, l'Arménie formait la République socialiste soviétique d'Arménie au sein de l'Union soviétique, laquelle la représentait auprès de la France par le biais de ce qui est devenu l'ambassade de Russie.

À la suite de son indépendance, l'Arménie est convenue avec la France d'établir des relations diplomatiques par un protocole signé le 24 février 1992 à Erevan[1]. Elle a ouvert son ambassade à Paris l'année suivante[2], concomitamment avec la signature d'un accord de coopération par le président arménien, Levon Ter-Petrossian, et le président français, François Mitterrand, le 12 mars 1993 à Paris[3],[JORF 1].

Ambassadeurs d'Arménie en France[modifier | modifier le code]

Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Ambassadeur
 ? 1995 Viguen Tchitetchian
 ? 10 juin 1997 [JORF 2] Vahan Papazian
 ? 16 mars 1999 [JORF 3] Édouard Nalbandian
 ? 2 octobre 2009 [JORF 4] Viguen Tchitetchian

Consulats[modifier | modifier le code]

Depuis décembre 2011 l'Arménie a un consulat général à Marseille. Dans la circonscription consulaire du consulat général de Marseille sont incluses les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et la Corse[4],[5].

L'Arménie a inauguré un autre consulat général à Lyon en juillet 2014[6], après l'annonce de sa création par le président arménien Serge Sargsian en visite officielle en France en décembre 2012[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Protocole sur l'établissement des relations diplomatiques entre la République française et la République d'Arménie, base des traités du ministère français des Affaires étrangères.
  2. Raymond H. Kévorkian (dir.), Arménie entre Orient et Occident : Trois mille ans de civilisation, exposition aux galeries Mansart et Mazarine, du 12 juin au 20 octobre 1996, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1996, 255 p. (ISBN 2-7177-1967-9), p. 252.
  3. Takvor Takvorian, Histoire d'Arménie : Des origines jusqu'à la perte de l'indépendance (XIVe siècle), le conflit arméno-azéri, Gap, Ophrys, 1995, 3e éd., 193 p. (ISBN 2-7080-0754-8), p. 181.
  4. « Ambassades et consulats étrangers en France : Arménie », sur le site de la Maison des Français de l'étranger.
  5. « Un consulat général d'Arménie sera ouvert à Marseille », sur le site de l'ambassade d'Arménie en France.
  6. Guillaume Lamy, « Génocide arménien : le programme des commémorations à Lyon », sur Lyon Capitale, .
  7. Ph. Bette et K. Garon, « Le président arménien annonce la création d'un consulat général à Lyon », France 3 Rhône-Alpes, .

Dans le Journal officiel de la République française, sur Légifrance :

  1. Ratification autorisée par le Parlement français par la loi no 94-923 du 26 octobre 1994 autorisant la ratification du traité d'entente, d'amitié et de coopération entre la République française et la République d'Arménie, JORF no 250 du 27 octobre 1994, p. 15271, NOR MAEX9400023L (dossier législatif sur le site du Sénat) ; publication par le décret no 2001-132 du 6 février 2001 portant publication du traité d'entente, d'amitié et de coopération entre la République française et la République d'Arménie, signé à Paris le 12 mars 1993, JORF no 38 du 14 février 2001, p. 2470, texte no 16, NOR MAEJ0030110D.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 135 du 12 juin 1997, p. 9338, NOR MAEP9750039G.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 66 du 19 mars 1999, p. 4049, NOR MAEP9950027G.
  4. Remise de lettres de créances, JORF no 232 du 7 octobre 2009, p. 16288, texte no 1, NOR MAEP0950074E.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]