Alain Cadec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cadec.
image illustrant un homme politique image illustrant français
image illustrant Saint-Brieuc image illustrant les Côtes-d'Armor
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français, Saint-Brieuc et les Côtes-d'Armor.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alain Cadec
Alain Cadec en 2014.
Alain Cadec en 2014.
Fonctions
Président du conseil départemental
des Côtes-d'Armor
En fonction depuis le
(2 ans et 26 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Claudy Lebreton
Président de la Commission de la Pêche
du Parlement européen
En fonction depuis le
(2 ans 9 mois et 27 jours)
Président Martin Schulz
Législature 8e
Prédécesseur Gabriel Mato Adrover
Député européen
En fonction depuis le
(7 ans 9 mois et 14 jours)
Élection 7 juin 2009
Réélection 25 mai 2014
Législature 7e et 8e
Conseiller général des Côtes-d'Armor
Élu dans le canton de Saint-Brieuc-Nord

(14 ans et 15 jours)
Prédécesseur Christian Daniel
Successeur lui-même
Adjoint au maire de Saint-Brieuc

(8 ans 3 mois et 26 jours)
Maire Bruno Joncour
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord)
Nationalité Française
Parti politique UMP
LR
Diplômé de Université de Rennes-I

Alain Cadec, né le à Saint-Brieuc, est un homme politique français. Membre des Républicains, il est député européen depuis 2009 et préside la commission de la pêche du Parlement européen. Depuis avril 2015, il est président du conseil départemental des Côtes-d'Armor.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille, études et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Alain Cadec est né à Saint-Brieuc en 1953. Marié avec Katherine Cadec, il est père de deux enfants. Après avoir passé son baccalauréat dans sa ville natale, il obtient un DEUG d'administration économique et sociale de l'université de Rennes 1.

À la suite de son service national, il entre dans la vie civile. Il devient directeur de la gestion interne d’un cabinet comptable puis agent général d’assurances. Entre temps, après avoir été directeur de campagne de Christian Daniel lors des élections législatives de 1993, il devient son assistant parlementaire et le reste jusqu'à la dissolution de l'assemblée en 1997.

Débuts en politique à Saint-Brieuc[modifier | modifier le code]

Il obtient son premier mandat politique lors des élections municipales de 1995 en devenant conseiller municipal d'opposition à Saint-Brieuc.

Lors des élections municipales de 2001, il est élu conseiller municipal sur la liste d'union de la Droite et du Centre menée par Bruno Joncour, dont il devient le premier adjoint en septembre 2003. Réélu sur la liste Joncour en 2008, il en reste le premier adjoint[1]. De 2001 à 2008, puis de 2008 à 2009 il est vice-président de la communauté d'agglomération de St Brieuc.

Il est élu conseiller général avec seulement 4 voix d'avance[2] dans le canton de Saint-Brieuc-Nord lors des élections cantonales de 2001 et est réélu en 2008[3]. De 2004 à 2015, il est le président du groupe d'opposition au conseil général des Côtes-d'Armor.

Candidat aux élections législatives françaises de 2007 dans la première circonscription des Côtes-d'Armor, il est battu par la socialiste Danielle Bousquet[4].

Accès aux responsabilités : député européen (2009) et président du conseil départemental (2015)[modifier | modifier le code]

À l'occasion des élections européennes de 2009, il figure en troisième place sur la liste UMP menée par Christophe Béchu dans la circonscription Ouest (région Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes). Grâce au score de 27,15 % des voix obtenu par la liste, il est élu député européen le [5]. Frappé par le cumul des mandats, il démissionne du conseil municipal de Saint-Brieuc pour se consacrer au conseil général et à son mandat d'eurodéputé.

Fin janvier 2014, il est désigné tête de liste pour la circonscription Ouest pour les élections européennes de la même année[6], et est réélu le 25 mai député européen. Il devient président de la Commission de la Pêche.

En mars 2015, il est élu conseiller départemental du canton de Plérin en tandem avec Monique Le Vée. Il est élu président du Conseil départemental des Côtes-d'Armor le 2 avril 2015, faisant basculer le département à droite, après 39 ans à gauche[7].

Il soutient François Fillon pour la primaire française de la droite et du centre de 2016[8].

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Député européen
  • Depuis le 7 juin 2009 : député européen de la circonscription Ouest de la France
  • Du 20 juillet 2009 à avril 2014 : vice-président de la commission des pêches du parlement européen
  • Depuis juillet 2014 : Président de la Commission de la Pêche du Parlement européen
Conseiller général
  • 18 mars 2001 - 16 mars 2008 : membre du conseil général des Côtes-d'Armor (élu dans le canton de Saint-Brieuc-Nord)
  • de mars 2004 à mars 2015 : président du groupe de l'opposition
  • Depuis mars 2015 : membre du conseil départemental des Côtes-d'Armor (élu dans le canton de Plérin)
  • 2 avril 2015 : président du conseil départemental des Côtes-d'Armor
Conseiller municipal
  • 18 juin 1995 - 18 mars 2001 : conseiller municipal de Saint-Brieuc
  • 18 mars 2001 - 16 mars 2008 : premier adjoint au maire de Saint-Brieuc
  • 16 mars 2008 - 14 juillet 2009 : premier adjoint au maire de Saint-Brieuc
Intercommunalité
  • 20 avril 2001 - 14 juillet 2009 : vice-président de la communauté d'agglomération de Saint-Brieuc

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Résultats Saint-Brieuc - Elections municipales 2008 », sur elections.lefigaro.fr (consulté le 21 mars 2017).
  2. « Résultats des élections cantonales 2001 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 21 mars 2017).
  3. « Résultats des élections cantonales 2008 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 21 mars 2017).
  4. « Résultats des élections législatives 2007 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 21 mars 2017).
  5. Modèle {{Lien brisé}} : paramètre « titre » manquant. http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-Briochin-Alain-Cadec-elu-sur-la-liste-UMP-sa-reaction_-961716_actu.Htm(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  6. « Européennes : MAM, Morano... l'UMP a désigné ses têtes de listes », leparisien.fr,‎ (lire en ligne).
  7. Johan Moison, « PORTRAIT | Alain Cadec devient le premier président de droite des Côtes-d'Armor depuis 39 ans », France Bleu,‎ (lire en ligne).
  8. Ludovic Vigogne, « Primaire à droite: la liste des premiers soutiens parlementaires », L'Opinion,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]