Al-Qaïda en guerre sainte dans le sous-continent indien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Al-Qaïda.

Al-Qaïda en guerre sainte dans le sous-continent indien
Jamā‘at Qā‘idat al-Jihād fī Shibh al-Qārat al-Hindīyah
Image illustrative de l’article Al-Qaïda en guerre sainte dans le sous-continent indien

Idéologie Salafisme djihadiste
Objectifs Établissement d'un califat dans le sous-continent indien et en Afghanistan
Instauration de la charia
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan
Drapeau du Bangladesh Bangladesh
Drapeau de la Birmanie Birmanie
Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau du Pakistan Pakistan
Fondé par Al-Qaïda
Actions
Mode opératoire Lutte armée, guérilla, attentat-suicide, prise d'otage
Zone d'opération Afghanistan
Bangladesh
Birmanie
Inde
Pakistan
Période d'activité 2014 -
Organisation
Chefs principaux Assim Omar
Groupe relié Al-Qaïda
Répression
Considéré comme terroriste par Département d'État des États-Unis
Guerre d'Afghanistan
Conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan
Insurrections au Nord-Est de l'Inde

Al-Qaïda en guerre sainte dans le sous-continent indien[1] (en arabe جماعة قاعدة الجهاد في شبه القارة الهندية (Jamā‘at Qā‘idat al-Jihād fī Shibh al-Qārat al-Hindīyah), littéralement « Organisation de la Base[2] pour la guerre sainte dans le sous-continent indien » ; en anglais Qaedat Al-Jihad in the Indian Subcontinent), usuellement abrégé en al-Qaïda dans le sous-continent indien (en anglais al-Qaeda in the Indian Subcontinent, AQIS), est une branche d'Al-Qaïda opérant dans le sous-continent indien. Sa création est annoncée le 3 septembre 2014 dans une vidéo par Ayman al-Zawahiri[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Son objectif affiché est la restauration d'un califat au Myanmar, au Bangladesh et dans certaines parties de l'Inde[1]. Dans la vidéo, Zawahiri affirme que la mission de l'organisation est de « lever le drapeau de la guerre sainte, rétablir la loi islamique, et instaurer la charia d'Allah à travers le sous-continent indien, qui faisait auparavant partie des terres musulmanes, jusqu'à ce que l'ennemi infidèle l'occupe, le fragmente et le divise »[1].

Elle est constituée par le regroupement de moudjahidine issus du sous-continent indien[3]. Les combattants réunis sont menés par le Pakistanais Assim Omar[1]. Le commandement central d'Al-Qaïda chercherait également à tirer profit du retrait programmé des troupes américaines d'Afghanistan pour établir ses positions dans la région[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Al-Qaïda annonce la création d'une nouvelle branche en Inde », sur France Télévisions, (consulté le 5 septembre 2014)
  2. Al-Qaïda signifiant « la Base »
  3. (en) « Al-Qaeda restates power as branch launches in Indian subcontinent », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 6 septembre 2014)
  4. (en) Rupam Jain Nair, « Indian states on alert after al Qaeda announces local wing », sur Reuters, (consulté le 6 septembre 2014)