Flamant (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Flamant
Image illustrative de l’article Flamant (bateau)
À Dublin (Irlande) en mars 2005
Type Patrouilleur
Classe OPV 54
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Constructions Mécaniques de Normandie (CMN)
Quille posée
Lancement
Armé
Statut En service
Équipage
Équipage 4 officiers
13 officiers mariniers
3 quartiers-maîtres et matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 54 mètres
Maître-bau 10 mètres
Tirant d'eau 2.60 mètres
Tirant d'air 20 mètres
Déplacement 315 tonnes et 390 tonnes à pleine charge
Propulsion 2 moteurs diesels Deutz-MWM TBD 620 V 16 de 2765 cv
2 diesels Deutz-MWM TBD 234 V 12 de 850 cv
2 hélices à pas variable
Puissance 7 960 ch (5 850 kW)
Vitesse 22 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 mitrailleuses de 12,7 mm
Électronique 2 radars de navigation (DRBN-34 et DRBN-38)
Rayon d'action 4 500 nautiques à 12 nœuds
Carrière
Port d'attache Cherbourg
Indicatif P676

Le Flamant (numéro de coque P676) est un patrouilleur de service public de la Force d'action navale est attaché au port militaire de Cherbourg. Berlaimont est sa ville marraine depuis le 16 mai 1998.

Le Flamant est le premier bâtiment d'une série de patrouilleurs spécialement dédiés à l'action de l'État en mer. Il est de type OPV 54.

Le bâtiment possède un radier à l'arrière pour deux embarcations type Hurricane, ce qui permet sa mise en œuvre pendant que le bâtiment fait route à faible vitesse.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions du Flamant sont :

  • la surveillance des côtes dans la zone économique exclusive française (ZEE) ;
  • le contrôle assermenté des pêches ;
  • les interventions côtières.

Participation à l'Armada de Rouen : en 2008.

En , dans le cadre de sa mission de surveillance, il accompagne trois navires de débarquement russes (les Olenegorski Gornjak,Georgi Pobedonosez et Piotr Morgunov) qui transitent par la Manche lors de leur voyage vers l'Ukraine[1].

Équipement Électronique[modifier | modifier le code]

  • Pilote automatique
  • 1 radar Racal-Decca 250
  • 1 radar Racal-Decca 20V90
  • 1 système Inmarsat M

Caractéristique de l'embarcation Hurricane[modifier | modifier le code]

  • Propulsion: Water Jet
  • Vitesse Maximum: 30 nœuds (55 km/h)
  • Longueur : 6,70 m
  • Puissance : 200 ch

Notes et références [modifier | modifier le code]

  1. Philippe Chapleau, « Six navires russes en transit dans la Manche : pour un débarquement de troupes en Ukraine ? », Ouest-France,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]