Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence
Titre original En duva satt på en gren och funderade på tillvaron
Réalisation Roy Andersson
Scénario Roy Andersson
Sociétés de production Roy Andersson Filmproduktion AB
Coproduction Office
Pays d’origine Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 101 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence (En duva satt på en gren och funderade på tillvaron) est un film franco-germano-norvégio-suédois écrit et réalisé par Roy Andersson, sorti en 2014.

Il s'agit de la troisième partie d'une trilogie, après Chansons du deuxième étage (Sånger från andra våningen, 2000) et Nous, les vivants (Du levande, 2007).

Le film est présenté en compétition officielle au festival international du film de Venise en 2014 où il obtient le Lion d'or[1],[2].

Le film est sélectionné comme entrée suédoise pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère à la 88e cérémonie des Oscars qui a eu lieu en 2016[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sam et Jonathan, deux marchands ambulants de farces et attrapes, nous entraînent dans une promenade kaléidoscopique à travers la destinée humaine. C’est un voyage qui révèle l’humour et la tragédie cachés en nous, la grandeur de la vie, ainsi que l’extrême fragilité de l’humanité…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le titre – littéralement, « Un pigeon assis sur une branche, réfléchissant sur l'existence » – fait référence au tableau de Pieter Bruegel l'Ancien, Chasseurs dans la neige (Jagers in de Sneeuw). Le tableau représente, entre autres, des oiseaux qui observent les chasseurs. Andersson a imaginé que ces pigeons se posaient un jour la question de savoir ce que les hommes font en-dessous ; il explique que le titre du film est « une façon différente de se demander « mais qu'est-ce qu'on est en train de faire ? », et c'est ce dont le film traite[4]. »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nancy Tartaglione, « Venice Film Festival Lineup Announced: ‘Manglehorn’, ‘Good Kill’ In Competition; Bogdanovich, Franco, Levinson, Von Trier Also In Official Selection », Deadline, (consulté le 23 août 2014)
  2. « Mostra de Venise : Lion d'or au réalisateur suédois Roy Andersson », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Scott Roxborough, « Oscars: Sweden Picks 'A Pigeon Sat on a Branch' for Foreign Language Category », The Hollywood Reporter, (consulté le 1er septembre 2015)
  4. (sv) « Roy Andersson siktar på Guldpalmen », SvD, (consulté le 24 août 2014)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]