Le Mariage des moussons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Mariage des moussons
Titre original Monsoon Wedding
Réalisation Mira Nair
Scénario Sabrina Dhawan
Acteurs principaux
Sociétés de production IFC Productions
Mirabai Films
Pandora Filmproduktion
Paradis Films
Baron Pictures
Delhi Dot Com
Mirabai Films Delhi
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Drame
Romance
Durée 114 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Mariage des moussons (Monsoon Wedding) est une comédie indienne, réalisée par Mira Nair, sorti en 2001[1].

L'histoire du film est centré sur une famille indienne, les Verma, se préparent à célébrer les noces de leur fille Aditi selon la tradition[2],[3],[4]. Venus des quatre coins du monde, des centaines de convives sont invités. Les préparatifs vont bon train, mais des incidents et des révélations vont venir épicer la noce[5],[6],[7].

Le Mariage des moussons a rencontré un succès international. Il a remporté de nombreuses récompenses dont celle du Lion d'or au Mostra de Venise. Mira Nair fut la deuxième réalisatrice indienne à être primé pour primé pour le Mostra de Venise pour le Lion d'or après Satyajit Ray pour L'Invaincu, en 1956. Il fut aussi nominé pour le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère. En France, il a réuni près de 152 947 de spectateurs en salles.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la famille Verma qui réside à Delhi, on prépare, avec tout le stress que cela implique, le mariage de la fille Aditi (Vasundhara Das) avec un homme, Hemant Rai (Parvin Dabas), qui lui est inconnu. La famille au complet est invitée : elle vient aussi bien d'Australie que de Houston. Or Aditi a entretenu une relation avec un animateur de télévision connu en Inde, appelé Vikram. Le soir des fiançailles, elle décide d'aller le retrouver mais elle manque de se faire arrêter pour atteinte aux bonnes mœurs. Elle décide de confier l'affaire à son fiancé qui, après un instant de colère, s'efforce d'oublier avec elle.

En même temps, on assiste à d'autres intrigues emmêlées, notamment avec PK Dubey (Vijay Raaz), organisateur de la noce, qui s'éprend d'Alice (Tilotama Shome), la servante des Verma. Cette dernière semble s'être convertie au catholicisme pour sortir de sa caste (probablement intouchable).

Le film traite aussi d'un sujet tabou en Inde qui est l'inceste : en effet, une nièce, Ria, révèle les agissements éhontés d'un membre de la famille. Ce dernier sera finalement exclu de la noce.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[8][modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

En regard du box-office, le film a reçu des critiques positives. Il obtient une popularité de 95 % sur Rotten Tomatoes, regroupant 119 critiques collectées qui le dépeint comme « un mélange perspicace et énergique des styles d'Hollywood et de Bollywood, Le Mariage des moussons est un film coloré, une célébration exubérante sur l'Inde moderne, la famille, l'amour et la vie. »[10]. Sur Metacritic, il obtient une note favorable de 77/100, sur la base de 36 critiques collectées, ce qui lui permet d'obtenir le label « Avis généralement favorables »[11] et est évalué à 3,4/5 pour 16 critiques de presse sur le site d'Allociné.

« La rencontre entre la fête, la chaleur et l'humidité de la mousson attise l'imbrication des chairs et apporte au film une sensualité permanente. C'est paradoxalement dans le Mariage des moussons, où l'amour et la sexualité sont plus évoqués qu'explicitement montré, que la cinéaste trouve sa plénitude. »

— Michaël Melinard, L'Humanité, 12 décembre 2001[12].

« Quelques plans fugaces de New Delhi sous le torrent de la mousson, la nuit, dans le grouillement des quartiers populaires sauvent de justesse le film de l'arnaque autocomplaisante absolue. »

— Didier Péron, Libération, 12 décembre 2001.[13]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Distinction Catégorie Nom Résultat
2001 Canberra International Film Festival Meilleure audience Mira Nair Lauréat
Mostra de Venise[14],[15] Lion d'or Mira Nair Lauréat
Laterna Magica Prize Mira Nair Lauréat
Prix du cinéma européen Meilleur film non-européen Mira Nair Nomination
2002 BAFA Awards Meilleur film en langue étrangère Caroline Baron, Mira Nair Nomination
British Independent Film Awards Meilleur film en langue étrangère Le Mariage des moussons Lauréat
Golden Globes[16] Meilleur film en langue étrangère Le Mariage des moussons Nomination
Zee Cine Awards Prix spécial pour une contribution remarquable au cinéma mondial Mira Nair Lauréat
Meilleur acteur Vijay Raaz Nomination
2003 Chlotrudis Awards Meilleure distribution Le Mariage des moussons Nomination
Meilleur réalisateur Mira Nair Nomination
Critics' Choice Movie Awards Meilleur film en langue étrangère Le Mariage des moussons Nomination
Online Film Critics Society Award Meilleur film en langue étrangère Le Mariage des moussons Nomination
Satellite Awards Meilleur film en langue étrangère Le Mariage des moussons Nomination
2006 Film Independent's Spirit Awards Meilleur scénario Caroline Baron Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Philip French, « Monsoon Wedding », sur The Guardian,‎
  2. Annie Coppermann, « Une grande fête à l'indienne », sur Les Échos,‎
  3. Louis de Courcy, « Dans les coulisses d'un mariage pendjabi », sur La Croix,‎
  4. « Mariage de raison, mariage de saison », sur La Libre.be,‎
  5. Aurélien Ferenczi, « Le Mariage des moussons », sur Télérama,‎
  6. Jean-Michel Frodon, « "Le Mariage des moussons" : Sitcom mondialisée à la sauce de Bombay », sur Le Monde,‎
  7. « Le mariage des moussons », sur Le Point,‎
  8. « Secrets de tournage », sur Allociné
  9. (en)Garima Sharma, « "Monsoon Wedding to make Broadway debut in April 2014" », sur The Times of India,‎
  10. (en)« Monsoon Wedding (2001) », sur Rotten Tomatoes
  11. (en)« Monsoon Wedding », sur Metacritic
  12. Michaël Melinard, « Fragrance Delhi », sur L'Humanité,‎
  13. Didier Péron, « Mariage pluvieux mais scabreux », sur Libération.fr,‎
  14. (en)« Bollywood blockbuster takes top prize in Venice », sur The Telegraph,‎
  15. (en)Claire Hu, « Indian film takes top prize at Venice », sur The Guardian,‎
  16. (en)« Monsoon Wedding nominated for Golden Globe awards », sur Zee News,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]