1916 en Ontario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de l'Ontario

Chronologies
Années :
1913 1914 1915  1916  1917 1918 1919
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1916 dans la province canadienne de l'Ontario.


Politique[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • Adoption de la loi sur la prohibition d'alcool.
  • Lancement de l'équipe de hockey du 228e bataillon de Toronto. Cette équipe militaire ne complétera pas sa première saison puisque les joueurs seront envoyés au front en Europe.

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 7 janvier : un groupe de Franco-Ontariens investit l'école Guigues et permet à des institutrices, les sœurs Desloges, de pouvoir y entrer. Celles-ci s'étaient vues privées de leur certificat d'enseignement pour avoir enseigné la français à l'école et ainsi contrevenu au Règlement 17[1].
  • 31 janvier : une manifestation d'enfants à Ottawa réclame justice pour les enseignants franco-ontariens, qui n'ont pas reçu de salaire depuis 1914 et la mise en vigueur du Règlement 17[2].

Février[modifier | modifier le code]

  • 3 février : le Parlement d'Ottawa est rasé par un incendie faisant 7 morts. Le feu s'est déclaré dans la salle de lecture et s'est propagé à une vitesse foudroyante. Les pertes sont évaluées à 4 000 000 $. Les causes semblent être criminelles[3].
  • 9 février : le premier ministre canadien Robert Borden et le chef libéral Wilfrid Laurier s'entendent pour retarder l'élection fédérale jusqu'en .

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

  • 11 mai : à Ottawa, une motion du député libéral Ernest Lapointe demandant au gouvernement ontarien de légaliser de nouveau l'instruction en langue française dans cette province est rejetée par 17 voix de majorité[4].

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 9 octobre : une délégation ontarienne d'hommes d'affaires invitée par la Chambre de commerce visite Montréal. Ce voyage de Bonne Entente est fait dans le but de rétablir une certaine concorde entre les deux provinces[6].

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec, vol. XXI, Montréal, Éditions Montréal, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Sauvé, « Janvier 1916 - Occupation de l'école Guigues à Ottawa », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  2. François Sauvé, « 31 janvier 1916 - Manifestation d'enfants à Ottawa contre le règlement 17 », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  3. Serge Gaudreau, « 3 février 1916 - Incendie du Parlement fédéral, à Ottawa », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  4. Rumilly 1941, p. 112-119.
  5. François Sauvé et Ève Morin Desrosiers, « 22 mai 1916 - Démission de Philippe Landry de la présidence du Sénat », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).
  6. François Sauvé et Serge Gaudreau, « 9 octobre 1916 - Mise sur pied de voyages de «Bonne entente» entre Canadiens », Bilan du Siècle, Université de Sherbrooke (consulté le 13 mai 2009).