Albatros D.II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Albatros D.II
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Empire allemand Albatros Flugzeugwerke
Rôle Avion de chasse
Mise en service
Équipage
1
Motorisation
Moteur Daimler D III
Nombre 1
Type 6 cylindres en ligne refroidi par liquide
Puissance unitaire 160 ch
Dimensions
Envergure 8,50 m
Longueur 7,40 m
Hauteur 2,71 m
Surface alaire 24,50 m2
Masses
À vide 637 kg
Avec armement 888 kg
Performances
Vitesse maximale 175 km/h
Plafond 5 180 m
Vitesse ascensionnelle 330 m/min
Rayon d'action 300 km
Armement
Interne Deux mitrailleuses LMG 08/15 de 7,92 mm

L'Albatros D.II est un biplan de chasse monoplace de la Première Guerre mondiale. Cet aéronef extrêmement solide et agile fut, avec le Fokker D.II, l'une des raisons pour lesquelles les Alliés perdirent leur supériorité aérienne sur le front occidental début 1917.

Développement[modifier | modifier le code]

L’Idflieg reprochant au D.I son manque de visibilité vers l’avant, le plan supérieur fut abaissé de 36 cm. D’autres modifications de détail furent apportées au monoplace, dont une série de 100 exemplaires furent commandés en août 1916, tandis que des dispositions étaient prises en vue d’une production sous licence par LVG. 28 D.II arrivèrent au front en novembre 1916 aux côtés des D.I, 217 en janvier 1917. L'autonomie est de 90 minutes.

Production[modifier | modifier le code]

Portant la désignation constructeur L.17, 200 Albatros D.II ont été produits par Albatros Werke AG, et 75 sous licence par LVG. En Autriche Oeffag (Oesterreichische Flugzeugfabrik AG) a produit 16 D.II avec un moteur Austro-Daimler de 185 ch pour les K.u.K. Luftfahrttruppen dans la série [53-xx], avant d'abandonner cet appareil pour l'D.III. L’Oeffag D.II se distinguait en outre par un accroissement des cordes de 10 cm et des modifications du fuselage.

Dérivés[modifier | modifier le code]

  • Albatros D.IV : Destinés aux essais en vol du moteur Mercedes D III équipé d’un réducteur ramenant à 900 tr/min la vitesse de rotation de l’hélice alors que le vilebrequin tournait à 1 400 tr/min, trois prototypes D.II à cellule grandie furent commandés en novembre 1916, mais un seul terminé et essayé en vol avec des hélices bi, tri ou quadripales. Souffrant de vibrations dans toutes les configurations, ce chasseur fut abandonné en avril 1918.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Allemagne: Arrivé au front en novembre 1916, le D.II a constitué l'équipement initial de la Jasta 2. Remplacé peu à peu à partir du printemps 1917 par l'Albatros D.III, il resta en service au front jusque fin 1917 et on comptait 72 Albatros D.II en première ligne sur le front de l'ouest en juin 1917.
  • Autriche-Hongrie K.u.K. Luftfahrttruppen
  • Turquie

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) E.F. Cheesman (ill. J.D. Carrick et F. Yeoman), Fighter Aircraft of the 1914-1918 War, Harleyford Publications, , 224 p. (OCLC 1395838)
  • (en) Rudolf Hofling, Albatros D-II : Germany's legendary World War I fighter, S.l, Schiffer Pub, (ISBN 978-0-764-31558-9, OCLC 656143925)
  • (en) Kenneth Munson et al. (ill. John W. Wood), Fighters, 1914-1919 : attack and training aircraft, Londres, Bounty Books, , 188 p. (ISBN 978-0-753-72173-5, OCLC 801398069)
  • (en) John W. R. Taylor, Jean Alexander et al., Combat Aircraft of the World from 1909 to the present, New York, G.P. Putnam's Sons, , 647 p. (ISBN 0-425-03633-2, OCLC 21556), « Albatros D.I and D.II ».
  • (en) Peter Laurence Gray et Owen Gordon Thetford, German Aircraft of the First World War, Londres, Putnam & Company, (réimpr. 1971, 1987, 2003), 2e éd., 600 p. (ISBN 978-0-370-00103-6, OCLC 464237288)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Aéronefs comparables

Articles connexes