168e division d'infanterie (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

168e division d'infanterie
Création 4 décembre 1916
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1917 - Bataille du Chemin des Dames
1918 - 3e bataille des Flandres
1918 - 2e bataille de la Marne
1918 - Bataille de Saint-Thierry
1918 - Bataille de la Serre
1918 - 2e bataille de Guise

La 168e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Les chefs de la 168e division d'infanterie[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

  • Infanterie
37e Régiment d'Infanterie de à
79e Régiment d'Infanterie de à
160e Régiment d'Infanterie de à
  • Cavalerie
1 escadron du 5e régiment de hussards
  • Artillerie
1 groupe de 90 du 37e régiment d'artillerie de campagne de à
1 groupe de 75 du 33e régiment d'artillerie de campagne de à
1 groupe de 75 du 4e régiment d'artillerie de campagne de à
2 groupes de 75 et un groupe de 90 du 233e régiment d'artillerie de campagne de à
3 groupes de 75 du 233e régiment d'artillerie de campagne de janvier à
137e batterie de 58 du 37e régiment d'artillerie de campagne de à
101e batterie de 58 du 233e régiment d'artillerie de campagne à partir de
7e groupe de 155c du 120e régiment d'artillerie lourde à partir d'

Historique[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

  •  : constitution dans la région ouest de Bayon ; instruction au camp de Saffais.

1917[modifier | modifier le code]

  • 1er février : à partir du , mouvement par étapes vers Custines. occupation d'un secteur entre l'est de Nomeny et Pont-à-Mousson.
  • 1er février –  : retrait du front ; travaux sur le Grand-Couronne.
  •  : transport, partie par camions, partie par V.F., de la région de Bayon vers celle de Château-Thierry.
 : repos vers Fresnes
 : repos vers Neuilly-Saint-Front. À partir du , mouvement vers le front.
 : tenue prête à intervenir dans l'offensive ; non engagée.
  •  : occupation d'un secteur vers la ferme Malval et le sud de Courtecon
5, 6 et 14 mai : violents engagements dans la Bataille du Chemin des Dames.
  •  : retrait du front, repos vers Muret-et-Crouttes, puis mouvement vers Oulchy-le-Château ; repos et instruction. À partir du , transport par V.F., de la région de Villers-Cotterêts, vers celle de Charmes ; repos et instruction.
  •  : mouvement vers le front ; à partir du 12, occupation d'un secteur sur la Seille, entre Nomeny et Brin, réduit à gauche, le , jusque vers Chenicourt.
  •  : retrait du front, repos et instruction au camp de Saffais, travaux.
  •  : transport par V.F. dans la région de Givry-en-Argonne, puis mouvement vers celle de Verdun.

1918[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier –  : occupation d'un secteur, à cheval sur la Meuse, entre l'est de Samogneux et l'ouest de Forges, étendu à droite, le , jusque vers la cote 344.
  •  : retrait du front ; repos vers Rarécourt.
 : transport par V.F., dans la région de Grandvilliers, et, à partir du 29, dans celle de Bergues.
 : front étendu, à gauche, jusque vers Koutkot.
  •  : retrait du front et repos vers Cassel. À partir du , transport par V.F., de Saint-Omer, dans la région de Creil, puis, le , transport par camions dans celle d'Artonges.
 : attaques au sud de Dormans, en vue de rejeter l'ennemi au nord de la Marne (2e bataille de la Marne). Progression jusqu'à la Marne.

Rattachements[modifier | modifier le code]

28 –
-
14 –
17 –
4 –

L'Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'après Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

La 168e DI dans la bataille de l'Aisne (1917)