030 TU

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
030 TU
Description de cette image, également commentée ci-après
La 030 TU 13 de la SNCF.
Identification
Exploitant(s) US ARMY et SNCF
Désignation USATC S100
030 TU 1 à 77 SNCF
etc.
Type Locomotive-tender
Construction de 1942 à 1944
Nombre 77
Service commercial de 1942 à 1970
Diffusion USA → France
Utilisation Manœuvres
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux OOO -
Écartement standard
Gabarit Étroit type Anglais
Surface de la grille 1,81 / 1,70 m2
Pression de la chaudière 1,45 MPa
Moteur Simple expansion
 Cylindres 2
 Alésage × course 419 * 610 mm
 Distribution Walschaerts
Effort de traction 98 kN
Ø roues motrices 1372 mm
Masse en service 46,5 t
Longueur 9,156 m
 Capacité en eau 4,548 m3
 Capacité en charbon 1,2 t
 Capacité en fuel 1,5 m3
Vitesse maximale 50 km/h

Les 030 TU furent des locomotives à vapeur importées des États-Unis par l'armée américaine lors de la libération de l'Europe sous la dénomination USATC S100.

La 030 TU 22 en livrée d'origine

Genèse[modifier | modifier le code]

Machines conçues pour un usage en temps de guerre, elles servent aux manœuvres des trains du Transportation Corps de l'armée des États-Unis (USATC) (en) et des Alliés lors de la Seconde Guerre mondiale avant d'être reversées aux réseaux de toute l'Europe.

Trois constructeurs américains réalisèrent ces machines :

La SNCF reçut 77 machines, ainsi que la Régie départementale des Bouches-du-Rhône, qui reçut également des machines qui furent immatriculées n° 40, 41 et 42.

Plan de machine 030 type S 100

Description[modifier | modifier le code]

Ces locomotives-tender disposaient d'un moteur à deux cylindres à simple expansion et la distribution était du type « Walschaerts ». Le foyer était un foyer de type « Crampton » à grille non débordante de type « Hulson ». L'échappement était fixe.

Les 31 dernières machines étaient légèrement différentes des 46 premières par les points suivants :

  • Surface de grille de 1,70 m2 contre 1,81 m2
  • Surface de chauffe de 74 m2 contre 81,50 m2
  • Épaisseur du corps cylindrique de 12 mm contre 14 mm

Les 030 TU 67, 69, 70, 73, 74, 75, 76 et 77 étaient équipées avec la chauffe au fioul. Les besoins de la région Sud-Est firent que les 030 TU 44, 46, 54, 60, 63, 68, 71 et 72 furent converties à ce type de chauffe entre 1953 et 1958.

Selon les constructeurs, les locomotives étaient équipées d'une porte de boîte à fumée plate ou bombée avec plus ou moins de taquets de verrouillage. De même que certaines d'entre elles étaient dotées de roues d'un diamètre inférieur à 1 372 mm.

Ces locomotives subirent quelques modifications pour pouvoir être utilisées par la SNCF : remplacement des soupapes de sûreté d'origine par des modèles unifiées type « Coale » et des tampons à plateaux ronds par des rectangulaires, ainsi que du sifflet américain par un modèle français. Leur soute à charbon fut agrandie par la pose d'une rehausse, et un réservoir de T.I.A. installé sur une des caisses à eau. Quelques-unes furent équipées du frein à air comprimé de type « Westinghouse » avec installation d'une pompe à air.

Utilisation et service[modifier | modifier le code]

Locomotive ex-USATC 6171 préservée en Yougoslavie, identique aux 030 TU de la SNCF et issue de la même série.

La SNCF reçut 77 unités qui furent réparties de la façon suivante :

   Région       N° USTAC       N° SNCF       Dernier dépôt       Mutation   
Est 1427 030 TU 1 Chaumont
Est 1962 030 TU 2 Mulhouse Île-Napoléon
Est 4317 030 TU 3 Sarreguemines
Est 4322 030 TU 4 Chaumont
Est 4335 030 TU 5 Mulhouse Île-Napoléon
Est 4336 030 TU 6 Creil Mutée Nord
Est 4380 030 TU 7 Chalindrey
Est 6001 030 TU 8 Mulhouse-Nord
Est 6088 030 TU 9 Chalindrey
Est 6089 030 TU 10 Reims
Est 6096 030 TU 11 Troyes
Est 6101 030 TU 12 Châlons
Est 6102 030 TU 13 Hausbergen
Est 6166 030 TU 14 Lumes
Nord 1308 030 TU 15 Les Joncherolles
Nord 1392 030 TU 16 Creil
Nord 1417 030 TU 17 Les Joncherolles
Nord 1432 030 TU 18 Les Joncherolles
Nord 1939 030 TU 19 Le Bourget
Nord 1943 030 TU 20 Les Joncherolles
Nord 1976 030 TU 21 Aulnoye
Nord 4383 030 TU 22 Longueau
Nord 6091 030 TU 23 Les Joncherolles
Nord 6098 030 TU 24 Aulnoye
Nord 6100 030 TU 25 Les Joncherolles
Nord 6103 030 TU 26 La Délivrance
Ouest 1286 030 TU 27 Nantes-Blottereau
Ouest 1302 030 TU 28 Le Havre
Ouest 1305 030 TU 29 Nantes-Blottereau
Ouest 1306 030 TU 30 Hausbergen Mutée Est
Ouest 1309 030 TU 31 Nantes-Blottereau
Ouest 1312 030 TU 32 Chaumont Mutée Est
Ouest 1315 030 TU 33 Nantes-Blottereau
Ouest 1389 030 TU 34 Belfort Mutée Est
Ouest 1409 030 TU 35 Mulhouse-Nord Mutée Est
Ouest 1435 030 TU 36 Hausbergen Mutée Est
Ouest 1934 030 TU 37 Mézidon
Ouest 1935 030 TU 38 Nantes-Blottereau
Ouest 1945 030 TU 39 Hausbergen Mutée Est
Ouest 1953 030 TU 40 Le Bourget Mutée Nord
Ouest 1954 030 TU 41 Blainville Mutée Est
Ouest 1978 030 TU 42 Batignolles
Ouest 1979 030 TU 43 Le Havre
Ouest 1980 030 TU 44 Avignon Mutée Sud-Est
Ouest 1982 030 TU 45 Nantes-Blottereau
Ouest 1983 030 TU 46 Miramas Mutée Sud-Est
Ouest 1984 030 TU 47 Thouars
Ouest 1986 030 TU 48 Blainville Mutée Est
Ouest 2000 030 TU 49 Nantes-Blottereau
Ouest 4313 030 TU 50 La Rochelle
Ouest 4315 030 TU 51 Audun-le-Roman Mutée Est
Ouest 4319 030 TU 52 Chaumont Mutée Est
Ouest 4327 030 TU 53 Thouars
Ouest 4373 030 TU 54 Nîmes Mutée Sud-Est
Ouest 4376 030 TU 55 Belfort Mutée Est
Ouest 4378 030 TU 56 Mézidon
Ouest 4381 030 TU 57 Sotteville
Ouest 4388 030 TU 58 Niort
Ouest 4390 030 TU 59 Vaires Mutée Est
Ouest 4392 030 TU 60 Nîmes Mutée Sud-Est
Ouest 4394 030 TU 61 Le Havre
Ouest 4395 030 TU 62 Le Havre
Ouest 4399 030 TU 63 Nîmes Mutée Sud-Est
Ouest 6000 030 TU 64 Le Havre
Ouest 6009 030 TU 65 Cherbourg
Ouest 6164 030 TU 66 Nantes-Blottereau
Sud-Est 5023 030 TU 67 Miramas
Sud-Est 5024 030 TU 68 Nantes-Blottereau Mutée Ouest
Sud-Est 5025 030 TU 69 Miramas
Sud-Est 5026 030 TU 70 Nice
Sud-Est 5028 030 TU 71 Nice
Sud-Est 5048 030 TU 72 Veynes
Sud-Est 5051 030 TU 73 Marseille
Sud-Est 5052 030 TU 74 Grenoble
Sud-Est 5054 030 TU 75 La Rochelle Mutée Ouest
Sud-Est 5056 030 TU 76 Le Teil
Sud-Est 5060 030 TU 77 Miramas

Mis à part quelques locomotives, l'absence d'indicateur de vitesse et du frein continu excluait ces machines des services en ligne, de fait elles restèrent cantonnées au service de manœuvre des dépôts, ateliers ou autres chantiers en éliminant au passage une pléthore d'engins anciens et disparates issus des anciens réseaux. Les 77 machines furent définitivement incorporées à la SNCF le 3 novembre 1947 où elles furent réimmatriculées 030 TU 1 à 77.

Les 030 TU 68, 70 et 75 à chauffe au fuel de la région Méditerranée, eurent leurs caisses à eau agrandies pour pouvoir assurer du service marchandises sur la ligne de Cannes-la Bocca à Grasse[1].

C'est la 030 TU 3 du dépôt de Sarreguemines qui sera la dernière rayée des inventaires, le 21 août 1970.

Machine préservée[modifier | modifier le code]

Trois locomotives 030 TU sont aujourd'hui préservées en France :

Modélisme[modifier | modifier le code]

Cette machine est reproduite à l'échelle 1:87 par les marques Jouef, REE, Fulgurex et par Hornby Acho en version coffret et version détaillée. Mais aussi par Alexander Models sous forme de kit à monter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A propos des 030 TU de la Côte d'Azur, par Raymond FLOQUET, La Vie du Rail n°1260, 4 octobre 1970.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Voies Ferrées n°72 et n°195
  • Le Train n°147
  • Encyclopédie du matériel moteur SNCF 2 (Éditions Le Train)
  • "030 TU : les filles du Colonel Hill", Correspondances Ferroviaires, n°13.
  • Aurélien Prévot, « La 030 TU, c’est la philosophie de la Jeep sur les rails », Ferrovissime, n°58, mars 2013, Auray, LR Presse, pages 10-18.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]