Fioul lourd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’énergie
Cet article est une ébauche concernant l’énergie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuel.

Les fiouls lourds (abrégés en FOL) sont des combustibles à haute viscosité souvent utilisés par les gros moteurs Diesel installés à bord des navires ou pour alimenter les centrales thermiques. Ils sont issus des coupes lourdes de la distillation du pétrole brut, s'ensuit une phase de distillation sous vide, une phase de viscoréduction et une phase de mélange et d'apports d'additifs[1].
Noter que le mot fioul ne devrait pas être utilisé pour les fractions lourdes de la distillation du pétrole, car le fioul est très proche du gazole?

Description[modifier | modifier le code]

Ils contiennent toujours des impuretés plus ou moins nocives au bon fonctionnement des moteurs :

  • eau, en quantité assez élevée, ce qui nuit à l'auto-allumage des moteurs Diesel ;
  • boues, ce qui affecte la qualité de la combustion et peut être dangereux pour les pompes d'injection ;
  • soufre, dont la forte teneur provoque la corrosion des parois de la chambre de combustion et des soupapes d'échappement.

Par ailleurs, la grande viscosité rend l'injection à température ambiante impossible et nécessite un traitement avant utilisation.

traitement avant utilisation[modifier | modifier le code]

Pour ces raisons, plusieurs traitements sont nécessaires avant d'introduire des fuels lourds dans un moteur :

  • décantation permettant d'éliminer la boue et l'eau par gravité ;
  • réchauffage (jusqu'à 90 °C) pour faciliter la centrifugation ;
  • centrifugation afin d'éliminer les impuretés solides et l'eau, complétée par une
  • filtration, par des filtres du type duplex ;
  • réchauffage final (piloté par un contrôleur de viscosité) afin d'obtenir la viscosité nécessaire pour l'injection.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La fabrication du fioul sur FioulMarket.fr. Consulté le 21 août 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]