Études d'audiovisuel en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Études de cinéma en France)
Études d'audiovisuel en France
Image illustrative de l’article Études d'audiovisuel en France
Certification du Ministère de l'Enseignement Supérieur garantissant son contrôle et l'authenticité du diplôme visé.
Lieu France
Établissement Diplôme visé ou diplôme conférant grade de master :

Diplôme national de licence ou de master :

Sélection
Diplôme requis Baccalauréat ou Licence
Diplôme
Durée de la formation 3 ans ou 2 ans
Niveau délivré Bac + 3 (niveau 6) ou Bac + 5 (niveau 7)
Grade délivré Licence ou Master
Débouchés
Diplômes accessibles Master ou Doctorat

En France, en plus des formations directement délivrées par les universités, il y a six grandes écoles publiques, très sélectives[1], formant au cinéma et à l'audiovisuel :

À ces 6 écoles publiques viennent s'ajouter seulement 2 grandes écoles privées reconnues par l'État, généralement moins sélectives que les écoles publiques, et délivrant un diplôme visé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation :

À ces 8 grandes écoles, viennent également s'ajouter les formations publiques délivrées par les universités ainsi qu'une dizaine d'écoles privées non reconnues par l'État, mais délivrant - pour certaines - un titre certifié par le ministère du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion.

Historique[modifier | modifier le code]

La première école de cinéma publique au monde fut celle des Frères Lumière. En 1887, ils créaient une école d'opérateur. Ces derniers serviraient à promouvoir le cinéma partout dans le monde.

En 2015, l'Ecole nationale supérieure de cinéma La CinéFabrique est créée à Lyon. Elle acquiert rapidement une grande notoriété, si bien que La Fémis et l'École nationale supérieure Louis Lumière pensent à repenser leurs structures en s'inspirant de la pédagogie innovante de la CinéFabrique.[réf. nécessaire]

Liste des écoles et formations[modifier | modifier le code]

Écoles délivrant un diplôme national ou visé en cinéma et audiovisuel[modifier | modifier le code]

Écoles publiques délivrant un diplôme national ou visé par l'État
Classement L'Étudiant

2016[2]

Classement

Eduniversal Licences 2022[3]

École Formations dispensées Université ou établissement de rattachement Date de création
1 Non concerné École nationale supérieure des métiers de l'image et du son La Fémis (membre CILECT) Diplôme de l'École nationale supérieure des métiers de l'image et du son (niv. 7) Université PSL 1943
2 Non concerné École nationale supérieure Louis Lumière (membre CILECT) Diplôme de l'École nationale supérieure Louis-Lumière spécialité cinéma (niv. 7) Université Paris 8 et Université Paris-Nanterre 1926
Hors classement Hors classement École nationale supérieure de cinéma La CinéFabrique Licence professionnelle Techniques du son et de l'image Université Lumière Lyon 2 2015
Hors classement 10 École nationale supérieure d'audiovisuel (membre CILECT) Licence, Master Création audiovisuelle Université Toulouse Jean Jaurès 1978
7 Hors classement École supérieure de l’audiovisuel et des médias numériques INA Sup (membre CILECT) BTS, Diplôme et Master INA N/A 1975
Hors classement Non concerné Institut européen du cinéma et de l'audiovisuel Master Cinéma et Audiovisuel Université de Lorraine 1984
Écoles privées reconnues, délivrant un diplôme visé par l'État
Classement L'Étudiant

2016

Classement

Eduniversal Licences 2022[3]

École Titre du diplôme délivré Université ou établissement de rattachement Date de création
3 Hors classement École supérieure de réalisation audiovisuelle Paris et Nice (membre CILECT) Diplôme d'études supérieures de réalisation audiovisuelle (DESRA, niv. 6) Université Côte d'Azur (ESRA Nice) 1972
Diplôme des Hautes Etudes Cinématographiques (DHEC, niv. 7) de l'ESRA Paris et Nice
5 6 Institut international de l'image et du son Paris (membre CILECT) Diplôme d'études supérieures en techniques de l'image et du son, cinéma et audiovisuel (DESTIS, niv. 6) de 3iS à Paris N/A 1988
Écoles privées non reconnues délivrant le diplôme national du Brevet de technicien supérieur (BTS)
Classement L'Étudiant

2016

École Formation dispensée Université ou établissement de rattachement Date de création
6 École internationale de création audiovisuelle et de réalisation Brevet de technicien supérieur - Métiers de l'audiovisuel (BTS) N/A 1972
Hors classement Institut supérieur de l'audiovisuel Brevet de technicien supérieur - Métiers de l'audiovisuel (BTS) N/A

Universités proposant un cursus en cinéma et audiovisuel[modifier | modifier le code]

Formations universitaires au cinéma et à l'audiovisuel
Classement

Eduniversal Licences 2022[3]

Université ou établissement de rattachement UFR, faculté Formations dispensées
4 Université Panthéon-Sorbonne École des Arts de la Sorbonne Licence et Master Cinéma Audiovisuel
Hors classement Université Sorbonne-Nouvelle Département Cinéma et audiovisuel (CAV) Licence et Master Cinéma Audiovisuel
Hors classement Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Département Cinéma et audiovisuel Licence et Master Cinéma Audiovisuel
2 Université polytechnique Hauts-de-France Faculté des Sciences et Technologies Licence Audiovisuel et Médias Numériques
Hors classement Université Gustave Eiffel UFR Lettres, Arts, Création, Technologies Licence, Master Arts, Cinéma et audiovisuel
Non concerné Université Rennes 2 UFR Arts, Lettres, Communication Master Cinéma et audiovisuel
Hors classement Université de Bretagne-Occidentale Image & Son Brest Licence, Master Image et son
Non concerné Aix-Marseille Université SATIS Aix-Marseille Master Cinéma et audiovisuel
Hors classement Université de Strasbourg Faculté des Arts de Strasbourg Licence Études cinématographiques, Master Études cinématographiques et audiovisuelles

Lycées (STS) proposant un BTS en cinéma et audiovisuel[modifier | modifier le code]

  • Brevet de technicien supérieur - Métiers de l'audiovisuel (dit BTS Audiovisuel). Cette formation n'est pas à proprement parler une formation aux métiers du cinéma (pas de technologie des caméras film ni de tournage film au programme, par exemple) mais aux métiers de l'audiovisuel principalement en vidéo. Elle permet néanmoins d'intégrer une école supérieure ou d'accéder, en évolution de carrière, à certains métiers du cinéma.

Écoles non reconnues délivrant un titre certifié par l'État[modifier | modifier le code]

Autres écoles privées
Classement L'Étudiant

2016

Classement

Eduniversal Licences 2022[3]

École Formation dispensée Université ou établissement de rattachement Date de création
Hors classement Non concerné Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle Titre certifié niv. 7 du Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle Centre national du cinéma et de l’image animée 1996
4 9 Conservatoire libre du cinéma français Titre certifié niv. 6 du Conservatoire libre du cinéma français N/A 1963
Hors classement Hors classement Institut international de l'image et du son Bordeaux, Lyon, Nantes Titres certifiés niv. 6 de 3iS à Bordeaux, Lyon et Nantes N/A
Hors classement Hors classement École supérieure de réalisation audiovisuelle Bretagne Titres certifiés niv. 6 de l'ESRA à Rennes N/A
6 Hors classement École internationale de création audiovisuelle et de réalisation Titres certifiés niv. 6 de l'École internationale de création audiovisuelle et de réalisation N/A 1972
9 Hors classement École supérieure d'études cinématographiques Titre certifié niv. 6 de l'École supérieure d'études cinématographiques N/A 1973
Hors classement Hors classement École de la Cité N/A

Classes préparatoires aux grandes écoles de cinéma[modifier | modifier le code]

Intitulé de la préparation Établissement Ville
Classe Préparatoire Ciné-Sup Lycée Gabriel-Guist'hau et Université Paris 1 Nantes (Loire-Atlantique)
CPES Cinéma Lycée Marseilleveyre et Université d'Aix-Marseille Marseille (Bouches-du-Rhône)
Classe MANCAV Lycée Robert Doisneau Corbeil-Essonnes (Essonne)
Classe MANCAV Lycée Henri Poincaré Nancy (Meurthe-et-Moselle)
Ciné-Prépa Lycée Post-Bac Saliège Balma (Haute-Garonne)
Prépa Cinéma Prép'Art Paris

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie de Tarlé, « Six écoles de cinéma et d’audiovisuel gratuites ou presque », sur Le Figaro Etudiant (consulté le )
  2. « Le classement 2016 des formations en audiovisuel », sur L'Etudant (consulté le )
  3. a b c et d « 2022 Classement Licence Audiovisuel : Cinéma, Image, Son, top 10 2022 licence Audiovisuel : Cinéma, Image, Son », sur www.meilleures-licences.com (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]