Équipe Cousteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cousteau.
Équipe Cousteau

Création 1981
Personnages clés Jacques-Yves Cousteau et son épouse Francine.
Forme juridique Association française loi de 1901 à but non lucratif depuis 1992.
Siège social Paris
Activité Exploration océanographique et protection de la nature
Produits Liste des films de Jacques-Yves Cousteau.
Site web www.cousteau.org

L'Équipe Cousteau (à l'origine Fondation Cousteau jusqu'en 1992) est une association française loi de 1901 à but non lucratif d'exploration océanographique et de protection de la nature fondée en 1981 par le commandant Jacques-Yves Cousteau (1910-1997). Son siège est à Paris et elle est actuellement présidée par la seconde épouse du Commandant (Francine Cousteau).

Historique[modifier | modifier le code]

Cousteau quitte la Marine nationale en 1949 pour fonder les Campagnes océanographiques françaises (COF) en 1950 et le mécène Loël Guiness achète son célèbre navire océanographique Calypso pour produire des films documentaires sur et sous toutes les mers du globe.

Article détaillé : Jacques-Yves Cousteau.

En 1956, il est récompensé de la Palme d'or du Festival de Cannes et en 1957 l'Oscar du meilleur film documentaire 1956 pour Le Monde du silence, coréalisé avec Louis Malle, film qui contribue à faire sa célébrité et sa popularité sur toute la planète.

En 1957, il est élu à la direction du Musée océanographique de Monaco et fut l'un des rares étrangers admis à l'Académie des Sciences des États-Unis.

En 1974, il crée The Cousteau Society aux États-Unis, vouée à la protection de la nature et à l'amélioration de la qualité de la vie pour les générations actuelles et futures. En France, son entreprise de production se nomme humoristiquement Les requins associés (LRA).

En 1981, il crée, avec l'écrivain Yves Paccalet, la « Fondation Cousteau », un groupe qui l'accompagnera dans ses explorations sur toute la planète. À la mort de Jacques-Yves Cousteau, sa seconde épouse, Francine Cousteau, hérite de la majorité de ses biens et lui succède.

En 1992, la Fondation Cousteau change son nom en « Équipe Cousteau » en raison de l'obligation légale résultant des lois du 23 juin et du 4 juillet 1990.

En 1999, à la suite de dissensions dans la famille, Jean-Michel Cousteau, le fils aîné de son premier mariage avec Simone Melchior, fonde l'Ocean Futures Society aux États-Unis pour succéder à l’œuvre de son père.

En France, Jean-Michel Cousteau, qui a hérité des locaux Villa Wagram à Paris et de la villa Baobab à Sanary, entreprend en novembre 2005, sans succès, de faire valoir ses droits d'héritage sur la Calypso devant la justice contre Francine Cousteau, seconde épouse, cohéritière du commandant et présidente de l'Équipe Cousteau.

Activités[modifier | modifier le code]

Les « Mousquemers »[modifier | modifier le code]

« Les Mousquemers » est le nom donné par Philippe Tailliez en 1975 à la première équipe de plongeurs-explorateurs-cinéastes dont Jacques-Yves Cousteau fit partie avant la Calypso : « Nous étions unis comme les trois mousquetaires, mais mousque-terre cela fait trop terrestre, alors je propose le terme de mousque-mer », raconte-t-il non sans malice, « comme eux, nous étions quatre avec le mécanicien qui fourbissait tous nos engins ; de fait, nous avons été de vrais Mousquemers ! ». Cette équipe comprenait trois marins militaires du Groupe de Recherches Sousmarines (GRS, ultérieurement Groupe d'Études et de Recherches Sousmarines - GERS) et un civil :

À cette première équipe de la Marine, qui est à l'origine des École de plongée militaires (actuellement CEPHISMER) se sont ajoutés ultérieurement Jean Alinat, Maurice Fargues, Guy Morandière, Jean-Paul Pinard et d'autres.

L'Équipe Cousteau[modifier | modifier le code]

Financement (chiffres 2001)[modifier | modifier le code]

  • 38 % par les donateurs
  • 32 % par les adhérents
  • 22 % par les abonnés de la revue « Calypso Log »
  • 8 % par d'autre moyens.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]