Les Mousquemers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Les Trois Mousquetaires.
capitaine de corvette Philippe Tailliez, lieutenant de vaisseau Jacques-Yves Cousteau, M. Frédéric Dumas

Les Mousquemers désigne un groupe d'amis constitué du capitaine de frégate Philippe Tailliez, le lieutenant de vaisseau Jacques-Yves Cousteau, et Frédéric Dumas, auxquels il convient donc d'ajouter l'officier ingénieur mécanicien Léon Vêche.

Le mot « Mousquemers » a été inventé par Philippe Tailliez.

Prononcé pour la première fois en public sur l'Île des Embiez (France), à l'occasion de son 70e anniversaire, Philippe Tailliez entendait ainsi nommer ce groupe d'amis, passionnés de plongée sous-marine, « Nous étions unis comme les trois mousquetaires, mais mousque-terre cela fait trop terrestre, alors je propose le terme de mousque-mer », raconte-t-il non sans malice, « comme eux, nous étions quatre avec le mécanicien Léon Vêche qui fourbissait tous nos engins ; de fait, nous avons été de vrais Mousquemers ! ».

Les origines[modifier | modifier le code]

En 1937, en poste à bord du Condorcet à Toulon, Philippe Tailliez fait la connaissance de Jacques-Yves Cousteau, un jeune enseigne de vaisseau, à qui il fait découvrir la plongée et la chasse sous-marines. Un an plus tard, en 1938, Tailliez rencontre aux Embiez, un chasseur sous-marin déjà réputé : Frédéric Dumas. C'est ainsi que se forme le trio qui va, quatre ans plus tard, réaliser le premier film sous-marin français (Par dix-huit mètres de fond, 1942), puis le premier film en scaphandre autonome (Épaves, 1943) à la suite de l'invention la même année du détendeur par Jacques-Yves Cousteau avec l’ingénieur Émile Gagnan.

En 1945, à l'issue de la guerre, le GRS Groupe de Recherches Sous-marines est créé sur ordre de l'amiral Lemonnier, chef d'état-major de la marine française. Le capitaine de vaisseau Philippe Tailliez en prend le commandement, le lieutenant de vaisseau Jacques-Yves Cousteau est nommé commandant en second, et Frédéric Dumas y est affecté au titre de conseiller technique civil.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]