Église Saint-Jean-Baptiste de Mézos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Jean-Baptiste de Mézos
Image illustrative de l’article Église Saint-Jean-Baptiste de Mézos
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Paroisse Saint-Joseph-du-Born
Diocèse d'Aire et Dax
Début de la construction XIVe siècle
Fin des travaux XVIe siècle
Style dominant Style gothique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1969)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Ville Mézos
Coordonnées 44° 04′ 36″ nord, 1° 10′ 04″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Landes
(Voir situation sur carte : Landes)
Église Saint-Jean-Baptiste de Mézos
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Jean-Baptiste de Mézos

L'église Saint-Jean-Baptiste est un lieu de culte catholique situé dans la commune de Mézos, dans le département français des Landes. Elle est construite au XIVe siècle et inscrite à l'inventaire des monuments historiques le [1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Édifiée par les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem sur les bases d’une église romane à caractère défensif du XIIe siècle, elle possède une tour flanquée de meurtrières toujours visibles.

Aujourd’hui en bon état de conservation, sa voûte de style gothique du vaisseau central et du chœur est refaite au XVe siècle. La porte d'entrée au nord est construite entre 1862 et 1874, celle du sud est bouchée vers 1913 puis rouverte en 1969. À l'origine, le clocher était surmonté d'une flèche polygonale, remplacée en 1911 par une chambre de cloches carrée à claire-voie[1].

Le duc de Bordeaux décore l'intérieur en 1925. Les murs comportent les scènes religieuses délicates de composition discrète. La nef centrale et le chœur construits en garluche, les gros piliers, les voûtes et ogives forment un ensemble architectural équilibré. L’édifice est inscrit à l’inventaire des monuments historiques, ce qui a permis sa restauration et la mise à jour de beaux murs en garluche[2].

Isolée dans la forêt, au sud-est de la commune, se trouvait jadis la chapelle Saint-Pierre de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Ne restent visibles aujourd’hui que les ruines du chœur et de la nef. Dans le même secteur, la fontaine des Argileyres, dédiée à Sainte Rose, a la réputation de pouvoir soigner les maladies de peau[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site du Ministère de la culture
  2. a et b Paroisse Saint-Joseph-du-Born, annuaire paroissial 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :