Willem de Sitter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Willem de Sitter

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

W. de Sitter à Leyde (1920)

Naissance 6 mai 1872
Sneek (Pays-Bas)
Décès 20 novembre 1934
Leyde (Pays-Bas)
Nationalité Hollandaise
Champs Astronomie, mathématiques, physique
Institutions Observatoire de Leyde, Université de Leyde
Renommé pour Univers de de Sitter
Distinctions Médaille Bruce, Médaille d'or de la Royal Astronomical Society, Médaille James Craig Watson

Willem de Sitter (6 mai 1872 à Sneek, Pays-Bas20 novembre 1934) est un mathématicien, physicien et astronome néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Willem de Sitter étudia les mathématiques à l'université de Groningue puis intégra le laboratoire d'astronomie de Groningue. Il travailla à l'observatoire du Cap en Afrique du Sud (1897-1899) puis, en 1908, de Sitter fut nommé à la chaire d'astronomie de l'université de Leyde. Il fut directeur de l'observatoire de Leyde de 1919 jusqu'à sa mort.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a été un des premiers à évoquer, en 1917, la possibilité d'un univers en expansion, sur la base des travaux de la relativité générale d'Einstein.

Il contribua aussi à améliorer la compréhension de la cosmologie. Une de ses œuvres importantes est la co-rédaction d'un article avec Albert Einstein en 1932, dans lequel ils conjecturaient qu'il devait y avoir dans l'univers une grande quantité de matière qui n'émettait pas de lumière, désignée actuellement comme la matière sombre.

De Sitter est renommé pour ses travaux sur la planète Jupiter.

Le cratère de Sitter (voir l'article en anglais sur le cratère) sur la Lune et l'astéroïde (1686) De Sitter sont nommés en son honneur.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices nécrologiques[modifier | modifier le code]