Wienerwald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 05′ 14″ N 15° 54′ 43″ E / 48.0872, 15.9119 ()

Wienerwald
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 893 m, Schöpfl
Massif Alpes
Longueur 45 km
Largeur 30 km
Superficie 1 000 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Géologie
Roches Roches sédimentaires

Le Wienerwald (littéralement Bois de Vienne) est un massif et une région naturelle des Préalpes orientales septentrionales compris entre 300 et 900 mètres d'altitude. Il s'élève en Autriche (de la Basse-Autriche jusqu'aux portes de Vienne).

Le Schöpfl est le point culminant du massif.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le massif est entouré par les Alpes de Türnitz à l'ouest et les Alpes de Gutenstein au sud.

Il est bordé par le Danube au nord.

Sommets principaux[modifier | modifier le code]

Chemin dans le Wienerwald
  • Schöpfl, 893 m
  • Mitterschöpfl, 882 m
  • Hoher Lindkogel, 834 m
  • Peilstein, 716 m
  • Anninger, 675 m
  • Leopoldsberg, 425 m

Géologie[modifier | modifier le code]

La majeure partie du Wienerwald appartient à la zone des flyschs (principalement du grès) tandis que le sud-est est composé de calcaire.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat du Wienerwald est essentiellement déterminé par une influence océanique. Au pied des montagnes (Thermenlinie) domine un climat chaud, alors que les zones montagneuses connaissent un climat alpin. Le nord de la région forme une barrière climatique naturelle. Ainsi, les nuages de pluie venant de l'ouest sont stoppés, générant la formation de brouillard. Sur l'autoroute Wiener Außenringautobahn, culminant à 553 m d'altitude, on rencontre souvent de mauvaises conditions de circulation à cause de la neige, du verglas ou du brouillard.

Flore[modifier | modifier le code]

Dans la partie septentrionale, correspondant à la zone des flyschs, le Wienerwald présente 77 % d'espèces à essences feuillus (hêtre, chêne et charme commun), tandis que dans le sud-est calcaire, 46 % de la surface est couverte par des conifères (pin, épicéa, pin noir, sapin et mélèze). Sur les pentes orientales du massif, la vigne est cultivée. Longtemps, le Wienerwald a été une forêt de ban et une réserve de chasse princière. Dans les années 1870-1872, Josef Schöffel a sauvé les forêts du déboisement. Aujourd'hui, le Wienerwald est protégé par des lois et la moitié des communes de la région viennoise est boisée.

Activités[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

La partie orientale du Wienerwald, confinant à Vienne, est depuis longtemps classé en réserve naturelle.

Elle bénéficie des statuts de réserve naturelle forestière, de Natura 2000, de la loi de protection de la nature et du paysage et depuis 2005 de réserve de biosphère reconnue par l'UNESCO. De plus, les parcs naturels suivants ont été créés : Eichenhain, Sandsteinwienerwald, Lainzer Tiergarten, Naturpark Sparbach et Föhrenberge.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]