Wanted (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wanted.
Wanted
Éditeur Top Cow
Format Série limitée
Date(s) de publication 2003
Numéros 6

Scénariste(s) Mark Millar
Dessinateur(s) J.G. Jones
Paul Mounts (couleur)
Créateur(s) Mark Millar

Wanted est une série de comics en 6 numéros, réalisée en 2003 par Mark Millar (scénario), J.G. Jones (dessin) et Paul Mounts (couleur). Elle est publiée par le label Top Cow d'Image Comics et traduite en France par Delcourt en 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Wesley Gibson mène une existence minable d'hypocondriaque frustré, semblable à celle de millions d'autres individus jusqu'à ce qu'il découvre que son père - Le Killer - était le plus grand de tous les assassins, à la tête d'une société de Super-vilain qui dirigent secrètement le monde depuis 1986. Il intègre cette nouvelle famille de "sang" et découvre le monde qu'il est appelé à diriger en successeur de son père, et tel qu'il ne l'avait jamais imaginé...

Liste des personnages[modifier | modifier le code]

Fraternité Américaine 
  • Professeur Solomon Seltzer. Dirigeant du continent américain et savant fou. C'est le seul à vouloir seulement la paix dans le monde et dans les Fraternités.
  • Fox. Voleuse de bijoux et tueuse à gages, qui a rejoint la Fraternité à 14 ans. Elle est sortie 5 ans avec Le Killer.
  • Wesley F. Gibson/Le Killer. A 24 ans il a presque déjà raté sa vie, jusqu'au jour où par obligation il doit remplacer son père dans la Fraternité.
  • Sangsue. Extra-terrestre capable de voler les pouvoir des autres pendant 24 Heures. Il fera partie des Rebelles dirigées par Mr.Rictus
  • Gros-con. Clone raté et trisomique du premier super-héros.
  • M.Destefano/Le Marionnettiste. Inventeur de mini-robots tueurs. Il fait croire à sa famille qu'il est concepteur de jouets.
  • Gnome. Petit lutin venant d'une autre dimension. Il est capable de modifier la réalité.
  • Brain-box. Robot ultra-intelligent.
Fraternité Australienne 
  • Mr.Rictus. Dirigeant de l'Australie. Anciennement bon Chrétien, il fut gravement brûlé dans un accident qui le rendit fou. Il n'a jamais accepté que ce soit le Professeur qui ai été choisi pour diriger les États-Unis et l'Amérique du sud. Fox et Le Killer travaillaient pour lui avant. Il est pédophile, zoophile, extrêmement dangereux et sadique.
  • Tas-de-merde. Monstre métamorphe entièrement composé d'excréments des 666 personnes les plus malfaisantes que la Terre ait porté dont Adolf Hitler, Jeffrey Dahmer et Ed Gein. Il est également Métamorphe.
  • L'Angoisse. Créature capable d'injecter du venin "psychique".
  • Le Puzzle. L'un des plus anciens super-vilains. Il est Homosexuel.[réf. nécessaire]
  • L'Aviaire. Super-vilain dont le costume représente un Condor. Il sortait avec la mère de Wesley avant qu'elle ne rencontre Le Killer.
  • Johnny Deux-Bites. Pharmacien le jour, Gangster la nuit. Il possède un Pénis de 13 pouces, qui est son cerveau criminel.

Autres membres :

  • Adam one. Dirigeant de l'Afrique. Il ne vieillit pas.
  • Ching-sang/The Emperor. Dirigeant de l'Asie. Puissant sorcier Chinois.
  • The Future. Dirigeant de l'Europe. Il est fasciste et néo-nazi.[réf. nécessaire]
  • Belladone. Membre de la fraternité Européenne. Elle est Vénéneuse.
  • Goldstar. Membre de la fraternité Européenne. C'est un robot.
  • Cross Gibson dit Le Killer. Ancien garde du corps du Professeur, il simule sa propre "mort" pour que son fils devienne un homme.

Analyse[modifier | modifier le code]

Une des caractéristiques du comics est la violence outrancière dont Mark Millar a émaillé son scénario, tant dans les situations que dans le langage. Telle quelle, elle serait insoutenable, mais il produit un effet de recul en faisant s'adresser Wesley Gibson directement au lecteur, brisant ainsi la convention du quatrième mur. Le but de ce procédé est l'identification au personnage principal, dont la passivité est mise en parallèle avec celle (supposée) du lecteur ; le revirement de personnalité de Wesley et la violence qui en résulte sont ainsi tacitement cautionnés. Dans une pirouette finale, Wanted invite le lecteur à se servir de sa lecture comme d'une catharsis... ou à passer au stade supérieur et à imiter le « héros ».

Wanted tente de rendre réaliste l'univers des super-héros en affirmant qu'ils existaient mais qu'il nous l'ont fait oublier. Le comics regorge donc d'allusions à d'autres séries célèbres et tente de les transposer dans un monde réaliste, souvent en jouant le second degré ou la satire. Ainsi, quand Rictus tue froidement tous les passants dans une rue en laissant en vie un enfant en pleurs devant les cadavres de ses parents. Lorsqu'un acolyte lui demande pourquoi il l'a épargné, il répond : « Avec un peu de chance, il passera les dix-huit prochaines années à s'entrainer pour venger ces imbéciles et il deviendra quelqu'un d’intéressant a affronter quand je serai vieux ». Ceci est très clairement une référence à l'origine de Batman.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • V.O. : Wanted #1-6 (Top Cow, 2003)
  • V.O. : Wanted: Assassin’s Edition (Top Cow, 2008)
  • V.F. : Wanted (Delcourt collection « Contrebande », 2008)