Vito Corleone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vito « Corleone » Andolini
Personnage de fiction apparaissant dans
Le Parrain.

Image illustrative de l'article Vito Corleone

Alias Le Parrain, Le Don, Don Corleone, Don Vito
Naissance 29 avril 1891
Corleone, Sicile Sicilia-Bandiera.png
Origine Italie (Sicile) Drapeau : Italie
Décès 28 juillet 1955 (à 64 ans)
New York, États-Unis Drapeau : États-Unis
Sexe Masculin
Famille Antonio Andolini (père)
Signora Andolini (mère)
Paolo Andolini (frère ainé)
Carmela Corleone (épouse)
Santino Corleone (fils ainé)
Frederico "Fredo" Corleone (fils cadet)
Michael Corleone (benjamin)
Connie Corleone (fille)
Kay Adams (belle-fille)
Mary Corleone (petite-fille)
Anthony Corleone (petit-fils)
Tom Hagen (adopté)
Vincenzo Mancini (petit-fils)
Entourage Santino Corleone (bras droit jusqu'à sa mort)
Michael Corleone (bras droit à partir de la mort de Santino)
Peter Clemenza (caporegime)
Salvatore Tessio (caporegime)
Willie Cici (soldat)
Al Neri (soldat)
Frank Pentengellie (caporegime)
Luca Brasi (soldat)
Rocco Lampone (soldat)
Ennemi(s) Barzini, Tattaglia, Cuneo, Stracci, Don Ciccio, Don Fanucci, Maranzano

Créé par Mario Puzo
Interprété par Marlon Brando
Robert De Niro
Film(s) Le Parrain

Vito "Corleone" Andolini est un personnage de fiction dans le roman de Mario Puzo Le Parrain, joué par Marlon Brando dans le film Le Parrain, réalisé par Francis Ford Coppola en 1972. Il est le chef de la famille Corleone et parrain de celle-ci. Il a quatre fils : Michael (futur Don), Sonny (son second), Tom Hagen (son conseiller, qu'il a adopté) et Fredo (gérant d'un hôtel à Las Vegas) ainsi qu'une fille, Connie. Dans Le Parrain 2, le rôle de Vito Corleone jeune est tenu par Robert De Niro.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Don vito corleone, natif et Corleone, un village de Sicile, de son vrai nom Vito Andolini, est le fils d'Antonio Andolini et de Signora Andolini. Ce dernier a été assassiné par Don Francesco Ciccio, parrain de la mafia locale. Paolo Andolini, le frère aîné de Vito, jure de se venger de la mort de leur père : c'est pourquoi Don Ciccio le fait assassiner, ainsi que leur mère, et tente de faire de même avec le jeune Vito, dont il craint une vengeance future. Mais Vito, orphelin solitaire, embarque pour l'Amérique dans un bateau rempli d'émigrants italiens. Un employé des douanes d'Ellis Island inscrit Vito Andolini, natif de Corleone, sous le nom de Vito Corleone.

Quelques années plus tard, il épouse Carmella et devient après le père de quatre enfants : Santino, surnommé Sonny, bagarreur, indiscipliné et têtu, il est le sous-chef de la famille ; Frederico, « Fredo », il est un peu simple et faible ; Michael, le préféré de Vito, timide, discret, héros de la guerre, qui prendra plus tard la succession de son père ; et Costanza « Connie » Corleone-Rizzi, la seule fille de Vito. En 1917, Vito Corleone, devenu adulte, travaille dans un magasin d’alimentation de New York avec son ami Genco Abbandando.

Le voisinage est contrôlé par un membre de « La Main Noire », Don Fanucci, qui extorque des paiements de protection aux commerçants du quartier. Une nuit, le voisin de Vito, Clemenza, lui demande de cacher des armes pour lui, et plus tard, pour rembourser la faveur, l'emmène dans un appartement luxueux où ils commettent leur premier crime, volant ensemble un tapis élégant. Don Fanucci, au courant de leurs vols, tente de leur extorquer un pourcentage de leurs affaires, mais Vito l'assassine.

Plus tard, il crée une entreprise d'huile d'olive. Il retourne en Sicile et assassine Don Ciccio, devenu très vieux, vengeant ainsi son père, sa mère et son frère. Il adoptera par la suite Tom Hagen, un jeune orphelin que Sonny a rencontré dans la rue.

En 1945, il est le chef de l'une des cinq familles régnant sur le syndicat du crime. Il ne supporte pas l'idée de ne pas obtenir tout ce qu'il veut et les autres patrons de la Mafia se gardent bien de l'affronter, jusqu'au jour où, devant son refus de prendre part au commerce lucratif de la drogue, ils assassinent Luca Brazi, le fidèle homme de main du Don, chargé de surveiller Sollozzo, « le Turc », et vont l'attaquer en pleine rue de plusieurs balles de revolver.

Il survivra pourtant. Son fils Michael, qui n'avait jamais vraiment pris part aux affaires, sauve son père d'un second complot, en abattant les protagonistes, Sollozzo et McCluskey, un policier corrompu au service de Sollozzo, et part se cacher en Sicile. Sonny, le fils aîné de Vito, est assassiné par les hommes de main de Barzini, parrain d'une autre famille de la mafia.

Suite à ce meurtre, le Don organise une rencontre entre les différents chefs des cinq familles, pour finir la guerre et organiser le retour de son fils Michael.

Il mourra d'une attaque alors qu'il jouait avec un de ses petits-fils dans une petite parcelle où l'on cultivait des tomates, juste après la mythique « scène du quartier d'orange ». À son enterrement son cercueil fut couvert de centaines de roses, une pour chaque invité.

Don Vito Corleone est interprété par Marlon Brando dans Le Parrain, puis par Robert De Niro dans Le Parrain 2. Marlon Brando ne fera aucune apparition dans Le Parrain 2.

Inspirations[modifier | modifier le code]

Le personnage aurait été inspiré par de véritables gangsters de la mafia italo-américaine de la moitié du XXe siècle comme Joe Profaci, Frank Costello et Lucky Luciano, mais il doit son prénom et son nom à la mafia sicilienne : Vito est le prénom du premier grand parrain sicilien (Vito Cascio), et Corleone est le nom du village d'où sont issus les mafieux réputés les plus durs et les plus violents de Sicile des années 1980 à 2000 (Toto Riina en vient par exemple).

Mais il semblerait que ce soit Frank Costello qui ait le plus inspiré le personnage de Vito. Vito Corleone a le même gestuelle que Costello (notamment une voix rauque), tout un relationnel avec des politiciens et ainsi que de nombreux évènements de sa vie réelle. Comme Costello, Don Corleone désapprouve le trafic de drogue, qu'il qualifie de "travail sale". Marlon Brando semble s'être inspiré d'enregistrements de la commission Kefauver comme base pour l'accent de son personnage. Joe Profaci a inspiré le personnage de Vito pour sa façade professionnelle avec son entreprise d'huile d'olive.

Famille Corleone[modifier | modifier le code]

  • le parrain Vito Corleone
  • Carmela Corleone — femme, joué par Morgana King
  • Santino "Sonny" Corleone — fils aîné ; joué par James Caan
  • Tom Hagen — fils adoptif, joué par Robert Duvall
  • Frederico "Fredo" Corleone — fils jeune homme ; joué par John Cazale
  • Michael Corleone — Le plus jeune fils ; joué par Al Pacino
  • Constanzia 'Connie' Corleone — fille ; joué par Talia Shire
  • Frank Corleone — petit fils
  • Santino Corleone, Jr. — petit-fils
  • Francesca Corleone - petite-fille, jumelle de Kathryn Corleone
  • Kathryn Corleone - petite-fille, jumelle de Francesca Corleone
  • Vincent Mancini-Corleone — petit-fils ; joué par Andy García
  • Anthony Corleone — petit-fils ; joué par Franc D'Ambrosio
  • Mary Corleone — petite-fille ; joué par Sofia Coppola
  • Victor Rizzi- petit-fils
  • Michael Rizzi- petit-fils
  • Antonio Corleone- héritier

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]