Le Parrain (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Parrain.

Le Parrain (titre original : The Godfather) est un roman américain écrit par Mario Puzo et publié en 1969. Il décrit le fonctionnement d'une famille de la mafia italo-américaine implantée à New York.

Résumé[modifier | modifier le code]

Son auteur s'est largement inspiré de ses propres connaissances concernant la mafia pour alimenter son histoire.

Son personnage principal, Vito Corleone (dont le nom est celui d'un village de Sicile et inspiré d'un véritable chef mafieux), incarne un père de famille bien éloigné de ce que l'on avait l'habitude de voir auparavant dans les histoires consacrées aux gangsters, souvent inspirées de personnalités exubérantes et violentes comme Al Capone.

Dans Le Parrain, Vito Corleone est apparenté au Dieu de l'Ancien Testament : figure paternelle toute puissante, homme calme et juste, placé au-dessus des lois des hommes. Don Corleone tend la main à ses fidèles et punit ceux qui se révoltent contre lui et les siens. Génie du crime, il semble anticiper et prévoir les plans de ses ennemis longtemps à l'avance, tel un être supérieur et omniscient. Malgré ses apparences de grand-père tranquille, Don Corleone est pourtant un être amoral et sans pitié, prêt à tout pour protéger l'empire qu'il s'est bâti.

Le roman a inspiré le célèbre film de Francis Ford Coppola, qui se révèle très fidèle à l'histoire d'origine. La partie du roman qui relate la jeunesse de Don Corleone a servi de canevas au scénario du second film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]