Trinh Xuan Thuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trinh Xuan Thuan, né le 20 août 1948 à Hanoï, au Viêt Nam, est un astrophysicien et écrivain vietnamo-américain, d'expression principalement française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Trinh Xuan Thuan fait ses études d'astrophysique au California Institute of Technology (Caltech), puis à l'université de Princeton aux États-Unis où il a obtenu son doctorat[1].

Trinh Xuan Thuan est spécialisé dans l'astronomie extragalactique. Depuis 1976, il est professeur d'astrophysique à l'université de Virginie[2]. Il est aussi chercheur à l'Institut d'astrophysique de Paris. Il est également membre de l'Université interdisciplinaire de Paris.

À travers ses livres, il a notamment expliqué et développé ses positions en faveur du principe anthropique.

En 2004, il codécouvre à l'aide du télescope Hubble la plus jeune galaxie connue à ce jour, I Zwicky 18[3].

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • La Mélodie secrète, Fayard, 1988
  • Un astrophysicien, Beauchesne-Fayard, 1992
  • Le Destin de l'Univers, Découvertes Gallimard, 1992
  • le Chaos et l'Harmonie, Fayard, 1998
  • L'Infini dans la paume de la main, avec Matthieu Ricard, NiL éditions, 2000
  • Origines - la nostalgie des commencements, Fayard, 2003
  • Les Voies de la lumière : Physique et métaphysique du clair-obscur, Fayard, 2007
  • Voyage au cœur de la Lumière, Découvertes-Gallimard, 2008
  • Dictionnaire amoureux du Ciel et des Étoiles[4],[5], Plon/Fayard, 2009
  • Le Big bang et après ?, avec Alexandre Adler, Marc Fumaroli et Blandine Kriegel, Albin Michel, 2010
  • Le Cosmos et le lotus, Albin Michel, 2011
- Prix Louis Pauwels 2012[6]
  • Désir d'infini, Fayard, 2013

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Kalinga 2009 de l'Unesco « destiné à récompenser une personne qui aura non seulement contribué de façon exceptionnelle à la recherche scientifique, mais également su allier à des qualités de scientifique hors pair, une importante action visant à mettre la science à la portée du grand public, grâce à des écrits rédigés dans un langage compréhensible par tous et grâce aux moyens audiovisuels. »[7]
  • Grand Prix Moron 2007 de l'Académie Française attribué à « l'auteur français d'un ouvrage ou d'une œuvre favorisant une nouvelle éthique » pour Les Voies de la Lumière[8].
  • Grand prix mondial Cino Del Luca en 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel
  2. Biographie
  3. HubbleSite, « Hubble Uncovers a Baby Galaxy in a Grown-Up Universe », sur hubblesite.org,‎ 1er décembre 2004 (consulté le 5 août 2011)
  4. Guy Duplat, « Toute la beauté de l’univers », sur lalibre.be,‎ 2 octobre 2009 (consulté le 2 octobre 2009)
  5. Trinh Xuan Thuan, « 4ème de couverture - Sommaire - Avant-propos », sur trinhxuanthuan.com,‎ 5 novembre 2009 (consulté le 5 novembre 2009)
  6. Cécile Mazin, « Le 15e Prix Louis Pauwels attribué à Trinh Xuan Thuan », sur http://www.actualitte.com,‎ 21/5/2012 (consulté le 21/5/2012)
  7. trinhxuanthuan.com, « TRINH-XUAN-THUAN REMPORTE LE PRIX KALINGA 2009 », sur trinhxuanthuan.com,‎ 5 novembre 2009 (consulté le 5 août 2011)
  8. Académie Française, « Les voies de la Lumière, par Trinh Xuan Thuan », sur canalacademie.com,‎ 5 novembre 2009 (consulté le 5 novembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :