The Enchanted Island

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Île enchantée

The Enchanted Island
L’Île enchantée
Image décrite ci-après
Miranda and the Tempest, peinture de Waterhouse

Genre Fantaisie baroque - Pasticcio
Nbre d'actes 2 actes
Musique Georg Friedrich Haendel,
Antonio Vivaldi,
Jean-Philippe Rameau,
André Campra,
Jean-Marie Leclair,
Henry Purcell,
Jean-Féry Rebel,
Giovanni Battista Ferrandini
Livret Jeremy Sams
Langue
originale
Anglais
Sources
littéraires
La Tempête (1611) tragicomédie de William Shakespeare,
Le Songe d'une nuit d'été (1600) comédie de William Shakespeare
Durée
approximative
2 heures et 50 minutes
Création 31 décembre 2011
Metropolitan Opera, New York
Personnages
Airs
  • Ah, if you would earn your freedom (Prospero)
  • I can conjure you fire (Ariel)
  • Maybe soon, maybe now (Sycorax)
  • Wonderful, wonderful (Miranda, Demetrius)
  • Mother, my blood is freezing (Caliban)
  • All I’ve done is try to help you (Prospero)
  • Neptune the Great (Chœur)
  • Chaos, confusion (Prospero)
  • My strength is coming back to me (Sycorax)
  • Hearts that love can all be broken (Sycorax)
  • Follow hither, thither, follow me (Ariel, Miranda, Helena, Hermia, Demetrius, Lysandre)
  • Can you feel the heavens are reeling (Ariel)

The Enchanted Island (L’Île enchantée en français) est une fantaisie baroque, un opéra pasticcio en deux actes avec des airs de Haendel, Vivaldi, Rameau, Leclair, Campra, Purcell, Rebel et Ferrandini, assemblés par William Christie et Jeremy Sams sur un livret en anglais écrit par ce dernier. Cette œuvre a été créée au Metropolitan Opera de New York le 31 décembre 2011.

Le projet[modifier | modifier le code]

Ce fut l'idée de Peter Gelb, le directeur général du Metropolitan Opera, de créer un pasticcio, ayant dans la tête l'intention d'élargir le répertoire du Met avec des moyens séduisants, tant pour les artistes que pour les spectateurs[1]. Il a fait appel à William Christie, qui a aussi été le chef d'orchestre de la première, et à Jeremy Sams, pour assembler des airs de Haendel, Vivaldi, Rameau, et autres. Sams, qui a aussi écrit le livret, avait décidé de le faire en anglais, rimé le plus possible, pour que l'opéra soit clair et plus accessible au grand public.

La mise en scène a été prise en charge par Phelim McDermott et Julian Crouch, après le succès de leurs productions de Satyagraha de Glass, et du Gala du 125e anniversaire du Met. Ils ont utilisé un procédé traditionnel pour les décors du fait que ces derniers sont peints à plat sur des toiles. Chacune d'elles comporte, d'un côté, la demeure de Prospero, avec sa bibliothèque et son laboratoire, et de l'autre, celle de Sycorax, avec des racines et des pierres brisées.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages Tessitures Création, 31 décembre 2011[2]
(chef d'orchestre : William Christie)
Prospero Contreténor David Daniels
Sycorax Mezzo-soprano Joyce DiDonato
Ariel Soprano Danielle de Niese
Caliban Baryton-basse Luca Pisaroni
Miranda Soprano Lisette Oropesa
Neptune Ténor Plácido Domingo
Ferdinand Contreténor Anthony Roth Costanzo
Helena Soprano Layla Claire
Hermia Mezzo-soprano Elizabeth DeShong
Demetrius Ténor Paul Appleby
Lysandre Baryton Elliot Madore
Quatuor Soprano Ashley Emerson
Soprano Monica Yunus
Ténor Philippe Castagner
Baryton-basse Tyler Simpson
Esprits, courtisans, nymphes d'eau
(chœur de 40 voix - 28 danseurs)

Représentations successives[modifier | modifier le code]

Au Metropolitan Opera[modifier | modifier le code]

The Enchanted Island a reçu sa première au Metropolitan Opera le 31 décembre 2011 dans un gala de la veille du jour de l'an. Il y a eu neuf représentations supplémentaires, les 4, 7, 12, 14, 17, 21, 25, 28 et 30 janvier 2012, pour un total de dix. La septième représentation a été filmée et diffusée en direct et en haute définition, dans les cinémas du monde entier, faisant partie de la série Le Metropolitan Opera : en direct et en HD (The Met : Live in HD). Cette représentation est disponible en DVD sous le label Virgin Classics.

Lors de la quatrième représentation, Anthony Roth Costanzo a remplacé David Daniels dans le rôle de Prospero pour le deuxième acte. Jeffrey Mandelbaum a alors fait ses débuts dans le rôle de Ferdinand, remplaçant Costanzo. Prospero et Ferdinand ont été chantés par Costanzo et Mandelbaum pour les cinquième, neuvième et dixième représentations. Pour la troisième représentation, Philippe Castagner a été remplacé par Andrew Stenson dans le rôle du ténor du quatuor.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'argument de The Enchanted Island est une adaptation de La Tempête de Shakespeare avec des éléments du Songe d'une nuit d'été du même auteur. Prospero, duc de Milan en exil, vit sur une île lointaine avec sa fille Miranda, entouré de ses livres, potions et instruments de magie. Mais, après avoir aimé Sycorax, une sorcière qui gouvernait l'île, il la quitta, et la bannit au côté sombre de l'île, volant sa servante Ariel, et asservissant son fils, Caliban.

Acte I[modifier | modifier le code]

L'histoire commence quelque 16 ans plus tard, lorsqu'un Prospero vieillisant conçoit un plan définitif pour assurer le bonheur futur de Miranda et mettre fin à son exil. Il devine qu'un navire passe à proximité portant le roi de Naples et le prince Ferdinand, à qui Prospéro a destiné à Miranda. Prospero commande à Ariel de lancer un sort qui va provoquer une tempête et le naufrage de la famille royale sur l'île. En retour, il promet Ariel la liberté.

Caliban, qui a surpris leur conversation, se précipite pour tout dire à Sycorax. Sentant que Prospero est vulnérable, Sycorax dit à Caliban de voler un flacon de sang de dragon de la cellule de Prospero, dont elle se servira pour restaurer son pouvoir affaibli de sorte qu'elle et Caliban pourront reprendre le contrôle de l'île.

Prospero trouve Miranda troublé par des rêves et des émotions inconnues. Pendant ce temps, Caliban vole le flacon, jurant qu'il gouvernera l'île avec Miranda comme reine. Il lui substitue une fiole de sang de lézard sans valeur, qu'utilise à tort Ariel pour le sort de la tempête, avec pour résultat une conséquence catastrophique : deux couples en lune de miel - Hélène et Démétrius, Hermia et Lysandre, sont naufragés et rejetés séparément sur la côte de l'île.

Prospero commande désormais à Ariel de trouver le prince Ferdinand et de lui jeter un sort pour s'assurer que Ferdinand et Miranda vont tomber amoureux immédiatement. Mais le premier homme qu'Ariel voit est Démétrius, pas Ferdinand. Ariel jette le sort sur lui et le conduit à Miranda. Les deux tombent amoureux, à la grande fureur de Prospero.

Pendant ce temps, Lysandre est parvenu à terre, maudissant Neptune pour avoir perdu en mer son Hermia bien-aimée. Ariel, croyant qu'elle a enfin trouvé Ferdinand, jette le sort sur Lysandre pour que ce dernier et Miranda tombent amoureux - à la grande fureur de Démétrius.

De l'autre côté de l'île, arrive une Helena épuisée. Sycorax l'observe et décide qu'elle la donnera à Caliban comme sa reine à la place de Miranda, la fille de son ennemi. Utilisant le flacon volé, Sycorax lance un sort pour rendre Helena amoureuse de Caliban - à sa grande joie - dans l'espoir que le sort est assez fort pour durer.

Ariel, après avoir jeté son sort sur le mauvais homme à deux reprises, se rend compte que le vrai Ferdinand doit encore être quelque part au large. Elle décide de plonger à une grande profondeur et d'appeler l'aide de Neptune. Le dieu de la mer apparaît, furieux que Lysandre l'ait maudit et en colère qu'Ariel ait perturbé sa paix. Ariel supplie Neptune de trouver Ferdinand, et Neptune accepte finalement de parcourir les mers.

Prospero observe le chaos qu'il a créé et désespère de jamais réaliser son rêve.

Acte II[modifier | modifier le code]

Hermia se réveille d'un cauchemar, seulement pour réaliser que son rêve n'était que trop vrai : son nouveau mari Lysander a été séparé d'elle dans la tempête. Elle s'enfuit pour le retrouver et découvre qu'il aime Miranda - sans aucun souvenir de sa femme.

Sycorax, quant à elle, exulte de la certitude qu'elle aura bientôt sa revanche sur Prospero et reprendra le contrôle de l'île pour son fils.

Hermia est réunie avec Hélène. Les émotions d'Hélène ont été durement éprouvées par la vue de Démétrius : il est avec Miranda et ne parvient pas à la reconnaître. Hermia et Hélène déplorent l'inconstance des hommes. Hélène prend alors Démétrius, dédaignant Caliban, qui est écrasé de douleur. Caliban se précipite vers Sycorax pour se consoler, mais elle explique que les cœurs amoureux peuvent toujours être brisés.

Caliban, dans sa fureur, vole un livre de magie dans une des cellules de Prospero et évoque un rêve de lui-même comme potentat du monde, en présence de sujets d'amour. Lorsque son fantasme échappe à tout contrôle et que les créatures se retournent contre lui, Prospero intervient et les disperse.

Pendant ce temps, Neptune a trouvé le navire de Ferdinand et l'a envoyé vers l'île. Ferdinand se tourne vers son avenir. Comme Miranda, il a toujours rêvé d'être une personne insaisissable.

Ariel, voulant corriger ses erreurs, conduit les cinq amoureux à travers un labyrinthe de forêt jusqu'à ce qu'ils s'endorment côte à côte. Ariel assure que, grâce à sa magie, quand ils se réveilleront, les cinq vont retomber amoureux de leur compagnon originel. Les cinq font leur chemin vers le rivage pour voir le roi et Ferdinand arriver, accueillis par Prospero. Ferdinand lit le pardon, mettant un terme à l'exil de Prospero. Quand il voit Miranda, il tombe amoureux instantanément, profondément et pour toujours - aucun sort requis.

Sycorax entre et défie Prospero. Quand il la rebuffe, Neptune apparaît, réprimant Prospero pour victimiser les autres alors lui-même a déjà une fois été une victime. Honteux, Prospero demande pardon à Sycorax et lui redonne l'île, à elle et à son fils. Neptune exalte les vertus de la grâce et Sycorax demande à Prospero le pardon. Tous se rejoignent pour célébrer une nouvelle journée de joie, de paix et d'amour.

Airs[modifier | modifier le code]

Compositeur Air Œuvre Genre Titre Rôle(s)
1 Haendel Ouverture Alcina Opéra Overture Orchestre
2 Vivaldi Ah, ch’infelice sempre Cessate, omai cessate Cantate Ah, if you would earn your freedom Prospero
3 Haendel Un pensiero nemico di pace Il trionfo del Tempo e del Disinganno Oratorio I can conjure you fire from the heavens! Ariel
4 Haendel Morirò, ma vendicata Teseo Opéra Maybe soon, maybe now Sycorax
5 Haendel O voi, dell’Erebo La Resurrezione Oratorio Stolen by treachery Caliban
6 Haendel Che non si dà Notte placida e cheta Cantate I have no words for this feeling Miranda
7 Rameau Aimez, aimez d’une ardeur mutuelle Les Fêtes d'Hébé Opéra Take salt and stones Ariel
8 Haendel Endless pleasure, endless love Semele Opéra Days of pleasure, nights of love Helena, Hermia,
Demetrius, Lysandre
9 Campra O Dieux! O justes Dieux! Idoménée Opéra Ye gods, ye gods above Chœur
10 Haendel Di rabbia indarno freme La Resurrezione Oratorio I’ve done as you commanded Ariel, Prospero
11 Haendel Così la tortorella La Resurrezione Oratorio You would have loved this island Demetrius
12 Haendel Prendi, prendi Ariodante Opéra Wonderful, wonderful Miranda, Demetrius
13 Haendel Dolce riposo Teseo Opéra Why am I living? Helena
14 Leclair Noires divinités Scylla et Glaucus Opéra Once at my command Sycorax
15 Vivaldi Gelido in ogni vena Farnace Opéra Mother, my blood is freezing Caliban
16 Vivaldi Longe mala, umbrae, terrores Longe mala, umbrae, terrores Motet All I’ve done is try to help you Prospero
17 Vivaldi Dopo un’orrida procella Griselda Opéra Curse you, Neptune Lysandre
18 Haendel Away, ye tempt me both in vain Susanna Oratorio Away, away! You loathsome wretch, away! Miranda, Demetrius,
Lysandre
19 Purcell Arise, ye subterranean winds The Tempest ou The Enchanted Island Opéra Arise! Arise, great Neptune Ariel
20 Haendel Nel riposo e nel contento Deidamia Opéra If the air should hum with noises Caliban
21 Haendel Zadok the priest Coronation Anthems Hymne Neptune the Great Chœur
22 Haendel Oh, per me lieto Tamerlano Opéra Who dares to call me? Neptune, Ariel
23 Rameau Qu’a server mon courroux Hippolyte et Aricie Opéra I’d forgotten that I was the Lord of the ocean! Neptune, Chœur
24 Haendel Pena tiranna Amadigi di Gaula Opéra Chaos, confusion, madness, delusion Prospero
25 Haendel Where shall I fly? Hercules Oratorio My God, what’s this? Hermia
26 Vivaldi Se lento ancora il fulmine Argippo Opéra My strength is coming back to me Sycorax
27 Haendel Hanno penetrato i detti tuoi l’inferno Amadigi di Gaula Opéra A voice, a face, a figure half-remembered Helena
28 Haendel O Jove, what land is this? – I rage Hercules Oratorio His name, she spoke his name Caliban
29 Haendel O dei! Atalanta Opéra Men are fickle Helena, Hermia
30 Ferrandini Sventurati i miei sospiri Il pianto di Maria Cantate Hearts that love can all be broken Sycorax
31 Vivaldi Verrò, crudel spietato Bajazet Opéra No, I’ll have no consolation Caliban
32 Rameau Tendre amour Les Indes galantes Opéra Caliban goes into his dream
Wealth and love can be thine
Quatuor, Danseurs
33 Rameau Tambourin en rondeau Les Fêtes d'Hébé Opéra Parade Danseurs
34 Rameau Musette Les Fêtes d'Hébé Opéra The Women and the Unicorn Danseurs
35 Rebel Tambourins I & II Les Éléments Opéra The Animals Danseurs
36 Rameau Tonnerre Hippolyte et Aricie Opéra The Freaks – Chaos Danseurs
37 Haendel Sussurrate, onde vezzose Amadigi di Gaula Opéra Gliding onwards Ferdinand
38 Haendel Voglio tempo Il trionfo del Tempo e del Disinganno Oratorio Follow hither, thither, follow me Ariel, Miranda,
Helena, Hermia,
Demetrius, Lysandre
39 Vivaldi Sonno, se pur sei sonno Tito Manlio Opéra Sleep now Ariel
40 Vivaldi Anima mia, mio ben La verità in cimento Opéra Darling, it’s you at last Hermia, Lysandre,
Demetrius, Helena
41 Haendel Impartial Heav’n! Susanna Oratorio The wat’ry God has heard the island’s pleas Chœur
42 Haendel Ma se l’alma sempre geme Tanti strali al sen mi scocchi Cantate I have dreamed you Ferdinand, Miranda
43 Rameau Castor revoit le jour Castor et Pollux Opéra You have stolen the land Neptune
44 Haendel Ch’io parta? Partenope Opéra Forgive me, please forgive me Prospero
45 Haendel Join with thee L'Allegro, il Penseroso ed il Moderato Ode We gods who watch the ways of man Neptune, Sycorax,
Chœur
46 Vivaldi Agitata da due venti Griselda Opéra Can you feel the heavens are reeling Ariel
47 Haendel Hallelujah Judas Maccabaeus Oratorio Now a bright new day is dawning Ensemble

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2012 : David Daniels, Joyce DiDonato, Danielle De Niese, Luca Pisaroni, Plácido Domingo, dir. William Christie; Metropolitan Opera, Virgin Classics

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]