William Christie (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christie et William Christie.

William Christie

Nom de naissance William Lincoln Christie
Naissance (69 ans)
Buffalo, État de New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale chef d'orchestre, claveciniste

William Lincoln Christie, né le à Buffalo (État de New York), est un claveciniste et chef d'orchestre français d'origine américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'architecte, il participe à l'ensemble vocal que dirige sa mère entre 13 et 18 ans. Il obtient ensuite un baccalauréat en arts en histoire de l'art à Harvard et un master en musique à Yale. Il a eu notamment pour professeurs de clavecin Ralph Kirkpatrick entre 1966 et 1970, puis Kenneth Gilbert.

Fuyant les États-Unis par refus de se faire enrôler dans l'armée pour participer à la guerre du Viêt Nam, il s'établit en France en 1971, où il acquiert une réputation de spécialiste de la musique baroque, et plus particulièrement de la musique française de cette époque, avec les ensembles Five Centuries (1971-1975) et Concerto vocale de René Jacobs (1976–1980), et comme collaborateur de la Société de musique d’autrefois entre 1972 et 1975. Il fonde en 1979 la formation Les Arts florissants, qu'il dirige toujours, ensemble spécialisé dans ce répertoire (Jean-Baptiste Lully, Jean-Philippe Rameau, etc.) qui tire son nom d'une œuvre de Marc-Antoine Charpentier.

Professeur invité aux conservatoires nationaux supérieurs de musique de Paris et de Lyon de 1977 à 1981, et à la Sommer Akademie für Alte Musik à Innsbruck entre 1978 et 1983, il est professeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris de 1982 à 1995.

Il est naturalisé français en 1995.

Son activité de claveciniste se limite aujourd'hui à la participation en tant que continuiste aux concerts des Arts florissants.

Dans le domaine de l'opéra, William Christie dirige à la fois Les Arts florissants en tant qu'orchestre invité (notamment à l'opéra de Paris) et d'autres orchestres (Opernhaus Zürich, opéra de Lyon). Il s'est plusieurs fois produit au Festival de Glyndebourne où il a dirigé l'Orchestre de l'âge des Lumières. Il a également été invité à plusieurs reprises par Simon Rattle à diriger l'orchestre philharmonique de Berlin.

Depuis 2002, William Christie dirige à Caen avec Kenneth Weiss et Paul Agnew, Le Jardin des Voix, un projet pédagogique visant à contribuer à la formation de jeunes chanteurs et à leur donner des expériences professionnelles de haut niveau : après deux semaines de répétition, les chanteurs sélectionnés participent à une tournée de concerts souvent mis en espace. Le Jardin des Voix fait l'objet d'un documentaire diffusé en juin 2008 sur France 3, intitulé Baroque Académie.

Membre de la Royal Academy of Music, il est élu à l'Académie des beaux-arts le 12 novembre 2008 au fauteuil de Marcel Marceau (1923-2007), dans la section des membres libres. Il est reçu sous la coupole le 27 janvier 2010 par Hugues Gall au cours d'une séance présidée par l'architecte Roger Taillibert.

Il est administrateur de la Cité de la musique depuis 2006.

En 2008, il est artiste en résidence à la Juilliard School de New York. Il possède à ce jour les Jardins du Bâtiment à Thiré, en Vendée (France) où un certain nombre de concerts publics seront inaugurés en 2012, en rassemblant des jeunes chanteurs et étudiants[1].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Un Concert spirituel : Motets et psaumes de Claudio Monteverdi – Enregistrement avec le Concerto Spiritual de René Jacobs, William Christie, clavecin et positif, 1 CD Musique d'abord Harmonia Mundi
  • Extraits de la Selva morale e spirituale de Claudio Monteverdi – Les Arts florissants, Konrad Junghänel, théorbe et luth, W. Christie, clavecin, orgue et direction, 1 CD Musique d'abord Harmonia Mundi
  • Te Deum et Grande Messe des Morts de Marc-Antoine Charpentier, chœur et orchestre des Arts florissants, 1 CD Virgin Classics
  • Atys de Jean-Baptiste Lully - Chœur et orchestre des Arts florissants, 3 CD Harmonia Mundi France
  • Orlando de Georg Friedrich Haendel – chœur et orchestre des Arts florissants, William Christie, clavecin et direction, 2 CD Erato
  • Motets et psaumes de Marc-Antoine Charpentier – chœur et orchestre des Arts florissants, William Christie, orgue et direction, 1 CD Harmonia Mundi France

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro, le 31 mai 2012, p.32
  2. Décret du 2 avril 2010, publié le 4 avril 2010 au Journal officiel, NOR : PREX1004887D