Tastevin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collection de Tastevin au musée du vin de Bourgogne de Beaune.

Un tastevin est un récipient en métal du XVIIe siècle, souvent en argent massif, qui permet en œnologie d'examiner un vin, de le mirer, de le sentir et de le goûter (dégustation du vin). Il est également un des symboles de la viticulture et des confréries bachiques.

Description[modifier | modifier le code]

Généralement en argent massif, il est également fabriqué en or, en métal argenté, en fer-blanc, en inox, en faïence, en étain, en verre, en grès ou en bois.

L'objet est composé d'une coupelle et d’une anse où l’on glisse l’index, que l’on maintient avec le pouce. Il en existe trois sortes différentes[1] :

  • anse horizontale sous forme de boucle, qui pouvait être ornée d'un serpent ;
  • anse étirée ou retournée, prenant l'aspect d'une bague prolongeant le tastevin, apparue au milieu du XVIIIe siècle ; mais il semble beaucoup plus vieux car on retrouve un exemplaire en parfait état d'un tastevin minoen datant de 1500 avant JC au musée archéologique d'Héraklion
  • anse composée d'un anneau vertical, suppléé d'un appuie-pouce sur le dessus pour le maintien, apparu au milieu du XIXe siècle.

Les creux et bosses dans le tastevin multiplient les reflets de la lumière ambiante, ce qui permet d'analyser la robe du vin dégusté.

À ce jour il n'est plus beaucoup utilisé en dégustation. Les verres INAO offrent de meilleures capacités, notamment dans l'analyse olfactive, car ils permettent d'agiter le vin et d'en libérer les arômes, ce qui n'est pas possible dans le tastevin.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]