St. Louis Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Louis Park
Image illustrative de l'article St. Louis Park
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Minnesota Minnesota
Comté Comté de Hennepin
Maire Jeff Jacobs
Démographie
Population 44 126 hab. (2005)
Densité 1 559 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 33′ 55″ N 93° 12′ 19″ O / 44.5654, -93.2053 ()44° 33′ 55″ Nord 93° 12′ 19″ Ouest / 44.5654, -93.2053 ()  
Superficie 2 830 ha = 28,3 km2
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1852
Localisation
Carte du comté de Comté de Hennepin
Carte du comté de Comté de Hennepin

Géolocalisation sur la carte : Minnesota

Voir sur la carte administrative du Minnesota
City locator 14.svg
Saint Louis Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Saint Louis Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Saint Louis Park
Liens
Site web http://www.stlouispark.org

St. Louis Park est une ville dans le Comté de Hennepin du Minnesota, aux États-Unis, et une banlieue directe à l'ouest de Minneapolis.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'après le bureau du recensement des États-Unis, la ville a une superficie totale d'environ 28,3 kilomètres carrés, dont 27,7 sur terre et 0,5 sur l'eau.

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2000, il y aurait 44,126 personnes, 20,782 ménages, et 10,557 familles habitant la ville. La densité de population était de 1 592 par kilomètre carré. Il y avait 21 140 unités de logement à une densité moyenne de 762,8 par kilomètre carré. La répartition raciale de la ville était de 88,91 % de blancs, 4,37 % d'afro-américains, 0,45 % d'amérindiens, 3,21 % d'asio-américains, 0,06 % de d'hawaïens de souche ou autres océaniens, 1,28 % d'autres races, et 1,72 % de plusieurs races. Les latino ou hispaniques représentent 2,93 % de la population.

Il y avait, au dernier recensement, 20 782 ménages dont 22 % qui avaient des enfants de moins de dix-huit ans, 39,3 % qui étaient des couples mariés vivant ensemble, 8,6 % qui consistaient d'une femme au foyer sans mari, et 49,2 % qui n'étaient pas des familles. 37,9 % de tous ces ménages consistaient d'une seule personne dont 10,4 % qui étaient des personnes d'un âge supérieur ou égal à 65. La taille moyenne du ménage était de 2,08, et la taille moyenne de la famille était de 2,81.

La population de St. Louis Park était à 18,8 % sous l'âge de 18 ans, 8,7 % de 18 à 24 ans, 37,7 % de 25 à 44 ans, 20,2 % de 45 à 64 ans, et 14,7 % de personnes âgées de 65 années ou plus. La médiane d'âge était de 36 ans, et il y avait 90,3 hommes pour 100 femmes.

La médiane de revenu pour les ménages de la ville était de 49 260 dollars, et la médiane de revenu pour les familles était de 63 182 dollars. Les hommes avait une médiane de revenu de 40 561 dollars contre 32 447 dollars pour les femmes. Le revenu par tête de la ville était de 28 970 dollars. Environ 3 % des familles et 5,2 % de la population vivaient au-dessous du seuil de pauvreté, dont 5,2 % des moins de 18 ans et 6,7 % des personnes de 65 ans et plus.

Politique[modifier | modifier le code]

St. Louis Park est située dans le cinquième district congressionel du Minnesota, représenté par l'homme politique de Minneapolis Keith Ellison, un démocrate. La ville a été placée dans ce district, qui contient des segments traditionnellement libéraux de Minneapolis à cause de la réorganisation des districts après le recensement de 1990. Avant cette réorganisation, St. Louis Park faisait partie du troisième district congressionel, ainsi que Edina et d'autres banlieues conservatrices. Ce troisième district était représenté par les républicains Clark McGregor et William Frenzel de 1961 à 1991.

Histoire[modifier | modifier le code]

Développements[modifier | modifier le code]

Le village des années 1860 qui devint plus tard St. Louis Park s'appelait Elmwood, qui aujourd'hui est un quartier de la ville. En août 1886, 31 personnes signèrent une pétition qui demandait aux commissaires du comté d'incorporer le village de St. Louis Park. Cette pétition fut officiellement déclarée le 19 novembre 1886.

Le nom "St. Louis Park" est une dérivation du chemin de fer appelé Minneapolis and St. Louis Railway qui passait dans la région. En 1892, le baron du bois, Thomas Barlow Walker, ainsi qu'un groupe de riches industriels de Minneapolis incorporèrent la Minneapolis Land and Investment Company pour s'occuper du développement industriel à Minneapolis. La compagnie de Walker commença aussi à se développer dans St. Louis Park pour un usage industriel, commercial, et résidentiel.

En 1893, le centre ville de St. Louis Park avait trois hôtels et beaucoup de nouvelles entreprises. Autour de 1890, le village avait plus de 600 emplois industriels, dont la majorité étaient associés à l'agriculture.

Le silo Peavy-Haglin, construit entre 1899 et 1900, existe encore aujourd'hui.

La panique financière de 1893 changea les plans des développeurs et mit un frein à la croissance du village. Walker quitta St. Louis Park pour poursuivre d'autres affaires.

En 1899, la ville vu la construction du Peavey-Haglin Experimental Concrete Grain Elevator, le tout premier silo en béton d'entreposage pour graines, qui servait d'alternative aux silos en bois, vulnérables au feu. Malgré le surnom de "Peavy's Folly" (la folie de Peavy) et des prédictions qui disaient que le silo exploserait comme un ballon, l'expérience marcha et les silos en béton furent utilisés depuis cette époque.

Banlieue[modifier | modifier le code]

À la fin de la Première Guerre mondiale, seuls sept commerces de détail étaient opérationnels à St. Louis Park car le tramway donnait aux habitants un accès facile aux commerces de Minneapolis. Pendant les années 1920, la population doubla de 2 281 à 4 710 habitants. Des constructions d'habitations vigoureuses eurent lieu à la fin des années 1930 pour répondre au besoin grandissant créé pendant la dépression. Mais avec l'implication des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, tout ce développement vint à être stoppé.

La croissance explosive vint après la Seconde Guerre Mondiale. En 1940, 7 737 personnes vivaient à St. Louis Park. En 1955, plus de 30 000 résidents les avaient rejoint. De 1940 à 1955, la croissance moyenne était à peu près l'équivalent de 6,9 personnes déménageant à St. Louis Park chaque jour. 60 % des habitations de St. Louis Park furent construites dans une seule explosion de construction entre la fin des années 1940 au début des années 1950. Le développement résidentiel était suivi de près par l'impatience des commerçants d'apporter des biens et des services vers ces nouveaux ménages.

À la fin des années 1940, un groupe de onze anciens médecins de l'armée ouvrirent le centre médical de St. Louis Park (St. Louis Park Medical Center) dans un petit bâtiment sur Excelsior Boulevard. Le centre médical fusionna avec le Methodist Hospital et est maintenant connu sous le nom de Park Nicollet Health Systems. Park Nicollet Health Systems est la deuxième plus grande clinique médicale du Minnesota (après la Mayo Clinic de Rochester).

De 1950 à 1956, 66 sous-divisions furent enregistrées pour faire de la place pour 2 700 nouvelles habitations. En 1953 et 1954, les deux dernières parcelles - Kilmer et Shelard Park - furent annexées. Ces parcelles, qui faisaient au départ partie de Minnetonka, vinrent à St. Louis Park à cause de sa capacité de fournir un service d'eau et d'égouts.

De village à ville[modifier | modifier le code]

En 1954, les votants approuvèrent une charte donnant à St. Louis Park le statut de ville. Cette action donna l'opportunité à la ville d'embaucher un gérant municipal pour assumer quelques-uns des rôles du conseil de ville. Plusieurs ponts construits durant cette époque sont maintenant en réparation ou en destruction.

Éducation[modifier | modifier le code]

Écoles dans le district scolaire de Saint Louis Park
Écoles élémentaires Collèges (classes de 5ème et 4ème) Lycées (de 3ème à terminale)
Primary schools (grades K-3) Intermediate schools (grades 4-6)
Aquilla Primary Center Cedar Manor Intermediate School St. Louis Park Junior High School St. Louis Park High School
Peter Hobart Primary Center Susan Lindgren Intermediate School
Park Spanish Immersion Center

Personnalités nées ou ayant habité à St. Louis Park[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]