Stéphane Houdet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Houdet.
Stéphane Houdet
Stéphane Houdet
Tennis en fauteuil roulant
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 20 novembre 1970 (43 ans)
Drapeau : France Saint-Nazaire
Surnom Phanou
Taille / poids 1,72 m (5 8) / 68 kg (150 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Aloïs Beust et Jérôme Potier, Sébastien Poublet (préparateur physique) (Depuis Septembre 2013) Xavier Le Gall (Janvier-Juin 2013), Marine Arres (2010 à 2012), Michel Lunesu (2008 à 2010), Benoît Vergnaud (2005 à 2008), Jean-Luc Cayla (préparateur physique de 2008 à 2010)
Site Internet www.stephanehoudet.com
Palmarès
En simple
Titres 32
Meilleur classement 1er (11/06/2012)
En double
Titres 72
Meilleur classement 1er (26/01/2009)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (4) V (2) - V (1)
Double V (2) V (5) V (3) V (2)
Médailles olympiques
Simple - 1 -
Double 1 - 1
Titres par équipe nationale
World Team Cup 4 (2009, 2012, 2013,2014)

Stéphane Houdet, né le 20 novembre 1970 à Saint-Nazaire, est un joueur de tennis en fauteuil (amputé de la jambe gauche) français. Vingt-neuf ans après Yannick Noah[1], il a remporté, le 8 juin 2012 face à Shingo Kunieda, le tournoi de Roland-Garros[2],[3], son premier Grand Chelem, devenant ainsi numéro 1 mondial en simple messieurs[4]. En 2013, il remporte de nouveau le tournoi en simple messieurs fauteuil[5], ainsi que le double messieurs fauteuil avec Shingo Kunieda[6], demeurant ainsi le dernier joueur français à avoir remporté Roland-Garros (Mary Pierce en est quant à elle la dernière française[7]). Trois mois plus tard, il remporte pour la première fois l'US Open en simple, en disposant une nouvelle fois de Shingo Kunieda[8],[9].

Il est droitier et sa surface favorite est le dur. Il joue avec la même raquette que Rafael Nadal, l'Aerodrive de chez Babolat. Elle est préparée à 322 grammes et son équilibre est à 31,5 cordée. Son cordage est le RPM Blast 1.20 de chez Babolat et est tendu à 20kg.

Stéphane travaille avec une équipe de chercheurs du Laboratoire de Biomécanique des Arts&Métiers et du CERAH (Centre d'Etudes et de Recherche sur l'appareillage des Handicapés) pour la conception de son fauteuil. Il joue désormais avec un prototype de roues de chez Corima qui est entièrement en carbone et qui pèse moins de 1 kilogramme. Ses roues sont équipées de boyaux gonflés à 12 bars.

Aîné d’une fratrie de trois (une sœur Manuella née 27 mars 1973 et un frère Mickaël né le 21 septembre 1982), il a 4 enfants (2 paires de jumeaux) Julien et Paul nés le 15 décembre 1998 et Baptiste et Marine nés le 17 janvier 2002

Houdet à Genève en 2014

Le 9 août 1996, à Mondsee près de Salzburg en Autriche, un accident de moto le prive de l'usage de son genou gauche. Il s’accommode d’abord de sa jambe raide, se met au golf et devient vite le numéro un français et européen de cette discipline, catégorie handisport. Mais en 2004, il se fait amputer et se lance dans une carrière de tennisman qui l’amène aujourd’hui à fréquenter les mêmes vestiaires que Roger Federer ou Jo-Wilfried Tsonga.

Il intègre en 1990 l'École Nationale Vétérinaire de Nantes[10] dont il sera diplômé de la promotion Arkovet. En 1998, il soutient sa thèse "Étude de la création d'une clinique vétérinaire à activité canine" auprès de la faculté de médecine de Nantes et devient Docteur en médecine vétérinaire. En 2008, il met sa carrière entre parenthèse pour se consacrer au tennis.

Le 19 janvier 2009, Stéphane Houdet est fait Chevalier de la Légion d'honneur par le président de la république française Monsieur Nicolas Sarkozy en même temps que tous les médaillés d'or des Jeux de Pékin[11].

Depuis novembre 2009, il est employé civil du Ministère de la Défense rattaché au Centre National des Sports de la Défense de Fontainebleau CNSD[12].

Le premier août 2012, il a rejoint le Team Honda.

A l'occasion du tournoi de Roland-Garros 2014 il rejoint l'équipe des consultants tennis d'Eurosport.

Classement ITF de fin d'année[modifier | modifier le code]