Solennité des Saints Pierre et Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Solennité des Saints Pierre et Paul
Saint Pierre et saint Paul, El Greco, XVIe siècle, Musée de l'Ermitage, Russie.
Saint Pierre et saint Paul, El Greco, XVIe siècle, Musée de l'Ermitage, Russie.

Nom officiel Solennité des saints Pierre et Paul
Fête des saints Pierre et Paul
Observé par Chrétiens
Type Fête liturgique
Signification Célébration du martyre des saints Pierre et Paul
Date 29 juin
Lié à Calendrier chrétien

La Solennité des saints Pierre et Paul, ou fête des saints Pierre et Paul, est une fête liturgique célébrée le 29 juin en l'honneur du martyre des saints Pierre et Paul.

Église catholique[modifier | modifier le code]

Selon le calendrier catholique des saints, elle est célébrée comme une solennité. Dans le calendrier romain général de 1962, elle est définie comme un fête de première classe.

En Angleterre et au Pays de Galles, elle est fêtée comme une journée de précepte, ce qui n'est pas le cas aux États-Unis et au Canada. À Malte, c'est un jour férié.

Dans la tradition catholique, c'est le jour de l'année liturgique où les métropolitains nouvellement créés reçoivent des mains du pape, le symbole principal de leur titre, le pallium.

Églises orientales et orthodoxes[modifier | modifier le code]

Pour les orthodoxes ainsi que les chrétiens orientaux, cette fête marque aussi la fin du jeûne des apôtres. Il est considéré comme un jour pendant lequel les chrétiens doivent assister à une veillée nocturne ou aux Vêpres, ainsi qu'à la Divine Liturgie.

Dans la tradition orthodoxe russe, le miracle de Macaire d'Ounja aurait eu lieu pendant le jeûne des Apôtres et de la fête des saints Pierre et Paul qui l'a suivie.

Œcuménisme[modifier | modifier le code]

Au cours des dernières décennies, cette fête, ainsi que celle de Saint Andrew, est importante pour le mouvement œcuménique moderne. C'est une occasion pendant laquelle le pape et le patriarche de Constantinople officient pour l'intercommunion et la proximité de leurs Églises. Ce fut particulièrement le cas lors du pontificat du pape Jean-Paul II, tel que reflété dans son encyclique Ut Unum Sint. De même qu'en 2008, le pape Benoît XVI invite le patriarche Bartholomée Ier de Constantinople lors de la cérémonie d'ouverture de l'année paulinienne.

Jour férié[modifier | modifier le code]

La Solennité est fériée dans les régions et pays suivants :

Références[modifier | modifier le code]