Calendrier chrétien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le calendrier chrétien regroupe l’ensemble des fêtes chrétiennes.

Classement chronologique selon l'année grégorienne[modifier | modifier le code]

Notes :

Fêtes fixes[modifier | modifier le code]

Aucunes de ces fêtes ne sont tenues à une date qui soit fixe par rapport au calendrier grégorien, qui est solaire et sur lequel les calendriers civils de l'Occident sont basés :

Fêtes mobiles[modifier | modifier le code]

Le calcul de la date des fêtes mobiles - notamment de celle de Pâques - est désigné sous le nom de « comput » (du latin computare, calculer). Quelques autres fêtes sont mobiles mais liées à une date fixe du calendrier grégorien :

  • le cinquième dimanche avant Noël : la Fête du Christ Roi C., dernier dimanche de l’année liturgique C ;
  • le quatrième dimanche avant Noël : premier dimanche de l’Avent C P, 1er jour de l’année liturgique C ;
  • le troisième dimanche avant Noël : second dimanche de l’Avent C P, 8e jour de l’année liturgique C (peut coïncider avec l’Immaculée Conception) ;
  • le deuxième dimanche avant Noël : troisième dimanche de l’Avent C P, 15e jour de l’année liturgique C ;
  • le dernier dimanche avant Noël : quatrième dimanche de l’Avent C P, 21e jour de l’année liturgique C.

Le jour de Pâques est fixée selon un calendrier lunaire ; il est donc mobile par rapport au calendrier grégorien. Pâques est défini dans la liturgie catholique comme le premier dimanche qui suit la première pleine lune de printemps.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

en cours d'élaboration

  • Odo Casel La fête de Pâques dans l'Eglise des Pères, (Lex orandi, 37), Paris, Cerf, 1963.
  • Jean Chelini, Le calendrier chrétien: cadre de notre identité culturelle. Paris: Picard, 2007.
  • Hélène Bénichon, Fêtes et calendriers. Les rythmes du temps, Paris 1992.
  • Arnaud Join-Lambert, "Quel sens pour les fêtes chrétiennes ?", in : Études n° 4123 (mars 2010) p. 355-364.
  • Pierre Jounel, Le dimanche. Paris 1990 (L’horizon du croyant 12).
  • Pierre Jounel, Le renouveau du culte des Saints dans la liturgie romaine. Roma 1986 (Bibl. Ephemerides Liturgicae, Collectio Subsidia, 36).
  • Robert Le Gall, "Année liturgique et vie spirituelle", in : La Maison Dieu n° 195 (1993) p. 197-210
  • Thomas J. Talley, Les origines de l’année liturgique. Paris, Cerf, 1990 (Liturgie 1).

Articles connexes[modifier | modifier le code]