Sarcofago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sarcofago

Pays d'origine Drapeau du Brésil Brésil
Genre musical Black metal, death metal
Années actives 1985 - aujourd'hui
Composition du groupe
Membres Wagner Lamounier
Gerald Minelli
Eugenio
Anciens membres Eduardo Crazy
Zéber
Fábio Jhasko
Armando
Manoel
Lúcio Olliver
Juninho

Sarcofago est un des premiers groupes de metal extrême à être apparu au Brésil. Signés sur le mythique label brésilien, Cogumelo Records, qui signa entre autres le premier album de Sepultura ainsi que des légendes du métal extrême brésilien tels Mutilator, Vulcano, Cirhosis... Ils sont considérés comme faisant partie des précurseur du genre Black metal (apparition de blast beat frénétique, satanisme…). Selon Metalion, éditorialiste du fanzine norvégien Slayer, très influent lors de l'explosion de la vague Black metal du milieu des années 80 jusqu'au début des années 90, Euronymous se serait directement inspiré des photos de Sarcofago sur l'album I.N.R.I, où ceux-ci arborent corpsepaint, cuir et bracelets à clous, afin de créer l'esthétique naissante du black métal[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Controverses et Rivalités[modifier | modifier le code]

Sarcofago et Sepultura étaient à la fin des années 80 les figures de proue du metal extrême brésilien. Mais les relations entre les deux groupes n'étaient pas des plus pacifiques. A en croire les membres de Sarcofago les deux groupes étaient amis à leur débuts[2].

Le chant sur l'Ep Morbid Visions est très proche de celui de Sarcofago, d'ailleurs sur une édition de Roting, figure une inscription mentionnant "includes the first Sepultura singer" (Avec le premier chanteur de Sepultura). Une autre rumeur veut que Wagner Lamounier ait auditionné pour le poste de chanteur de Sepultura mais ceux-ci le trouvèrent trop mauvais, il ne fut donc pas retenu. L'époque voit les deux groupes rivaux se tirer dessus par médias (fanzines) interposés. Ainsi avant la sortie d'Arise pour Sepultura, qui leur apporta une renommée mondiale, Max Cavalera affirme que les musiciens de Sarcofago sont incapables de jouer leurs morceaux en concert au même tempo que sur l'album; de plus I.N.R.I étant tellement surproduit (afin de masquer les carences techniques des musiciens) que le rendu sur scène des morceaux s'en trouve très différent que sur l'album[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

  • Satanic lust (1986)
  • The Black Vomit (1986)
  • Rehearsal 1989 (1989)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Moynihan, Didrik Søderlind, Lords Of Chaos
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées sarcofago.