Sandra Le Dréan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sandra Le Dréan Portail du basket-ball
Sandra Le Drean.jpg
Avec l’Équipe de France durant le stage de préparation au Championnat du Monde 2006 en juillet 2006 à Clermont-Ferrand
Fiche d’identité
Nom complet Sandra Le Dréan
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 13 mai 1977 (37 ans)
Rennes Drapeau de la France
Taille 1,87 m (6 2)
Situation en club
Club actuel Retraitée
Numéro 5
Poste ailière
Carrière universitaire ou amateur
 ??-??
1992-1995
Rennes Patros Association
CFBB (NF1B)
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1995-2000
2000-2006
2006-2010
Aix-en-Provence
USVO
USK Prague
Sélection en équipe nationale **
1996-2007 Drapeau : France France (214 sél) 1651[1]

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Sandra Le Dréan, née le 13 mai 1977 à Rennes (Ille-et-Vilaine), est une joueuse de française basket-ball évoluant au poste d’ailière. Elle mesure 1,87 m et est membre de l’Équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille où le basket-ball est toujours présent, elle rejoint l'INSEP à 15 ans. En 1995, elle signe son premier contrat Pro en rejoignant l'ASPTT Aix-en-Provence. Pour sa première saison dans l'élite française, elle est élue MVP espoir.

En 2000, elle rejoint l"un des deux clubs majeurs de l'élite française, l'USVO. Avec ce dernier club, elle remporte cinq titres de championne de France, quatre coupe de France et quatre Tournoi de la Fédération.

Sur la scène européenne, elle participe à quatre Final Four consécutif de l'Euroligue, remportant le titre en 2002 face au club polonais de Lotos Gdynia, puis en 2004, toujours face au même adversaire. En 2001, c'est le club rival français de Bourges qui l'empêche d'obtenir son premier titre. La saison 2003 se termine elle face au club russe d'UMMC Iekaterinbourg.

En 2006, elle décide de faire enfin l'expérience de jouer à l'étranger. Elle rejoint le club tchèque de USK Prague qui a l'ambition de rivaliser avec le club de Brno. Elle évolue pendant quatre saisons avec ce club de Prague qui échoue chaque année face à Brno en championnat de République tchèque. Elle dispute lors de ces quatre saisons l'Euroligue, avec trois éliminations en huitièmes de finale, face au Spartak région de Moscou en 2007 et 2009 et Ros Casares Valence en 2010. En 2008, le club de Prague ne parvient pas à franchir le premier tour.

Elle met un terme à sa carrière de joueuse de basket-ball à l'issue de la saison 2009-2010. Son dernier match a lieu le 15 mai 2010 dans la Salle du Hainaut de Valenciennes lors de son jubilé.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Elle fait ses débuts sous le maillot bleu le 25 avril 1996 à Nîmes contre la Corée du Sud[2].

Depuis cette date, elle participe à toutes les campagnes de celle-ci. Elle participe ainsi à quatre Championnats d'Europe, remportant la médaille d'argent en 1999 face à la Pologne qui évolue à domicile, puis l'or lors de l'Euro qui se dispute en France.

Elle participe également à deux championnats du monde et aux jeux olympiques de Sydney.

Elle a fêté le 6 septembre 2007 sa 200e sélection en équipe nationale lors d'un match de préparation au championnat d'Europe 2007[2].

Ce dernier championnat est un échec pour l'équipe de France qui échoue à la 8e place, perdant ainsi toute chance de pouvoir participer aux jeux de Pékin.

En mars 2008, elle annonce qu'elle met un terme à sa carrière en bleu[3]. Elle aura finalement porté le maillot bleu pour la dernière fois le 7 octobre 2007 face à la Belgique.

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

International
National

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sandra Le Dréan », FFBB (consulté le 17 août 2012)
  2. a et b Fédération Française de Basketball
  3. (fr) Le Dréan met un terme à sa carrière en bleu
  4. « Surprise : Parker et Le Drean honorés », sur www.basketfrance.com,‎ 27 juin 2010 (consulté le 28 juin 2010)