Ros Casares Valence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ros Casares Valence
Logo du club
Généralités
Nom(s) précédent(s) Ros Casares Godella (1996-2001)
Ros Casares Valencia (2001-2012)
Date de fondation 1996
Date de disparition 2012
Couleurs Bleu, orange et blanc
Salle Pabellón Municipal Fuente de San Luis
(9 000 places)
Siège Avda. Hermanos Maristas, 16,
46013 Valencia
Palmarès
National[1] Champion d'Espagne (13)
Coupe de la Reine (11)
Supercoupe d'Espagne (6)
International[1] Euroligue (3)
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Le Ros Casares Valence est un ancien club espagnol féminin de basket-ball basé dans la ville de Valence, fondé en 1996 en prenant la suite du Dorna Godella et disparu en 2012. Il s'agit d'un des clubs les plus victorieux des années 2000 sur le plan national et européen. Au moment de sa dissolution, le club venait de s'emparer de sa première couronne européenne et remportait le championnat espagnol[2]. Sa disparition fait suite à de grandes difficultés économiques.

Historique[modifier | modifier le code]

Le club CB Godella est une des merveilles du basket-ball ibérique des années 1990. En remportant l'Euroligue en 1992 et 1993, il s'installe durablement dans les compétitions européennes. En 1996, le club est refondé en une société sportive, associé au sponsor Ros Casares (acier). À l'aube de la saison 2001-02, le club veut se consolider dans la Communauté valencienne et migre depuis Godella vers ladite Valence. Ce qui ne fait que renforcer ses ambitions européennes.

Après une décennie forte de huit titres nationaux et d'un titre européen, RC Valence est l'un des clubs références en Europe capable d'attirer de grandes stars. Touché par les difficultés économiques, et ce malgré un titre européen et national en 2012, le club annonce sa dissolution et disparaît, laissant en activité uniquement ses sections jeunes[2]. Ce disparition fait suite à l'annonce de son sponsor principal, Ros Casares, de se retirer après avoir injecté de nombreuses masses d'argent pour remporter le titre européen[3].

Noms précédents[modifier | modifier le code]

  • avant 1996 : Dorna Godella
  • 1996-2001 : Ros Casares Godella
  • Depuis 2001 : Ros Casares Valencia

Palmarès[modifier | modifier le code]

International
National

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

Effectif 2011-2012[modifier | modifier le code]

Entraîneur : Natália Hejková (jusqu’en décembre 2011) puis Roberto Íñiguez
Numéro Nom[5] Taille (m) Poste Née le Nationalité
4 Jana Veselá 1,90 ailière Drapeau de la République tchèque République tchèque
6 Silvia Dominguez 1,67 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
7 Isabelle Yacoubou-Dehoui 1,90 intérieure Drapeau de la France France
8 Miriam Foraste 1,90 intérieure Drapeau de l'Espagne Espagne
9 Laia Palau 1,78 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
10 Marlés Balart 1,82 Aillière Drapeau de l'Espagne Espagne
11 Katalin Honti 1,70 arrière Drapeau de la Hongrie Hongrie
12 Ann Wauters 1,95 intérieure Drapeau de la Belgique Belgique
14 Eshaya Murphy 1,82 arrière Drapeau des États-Unis États-Unis
15 Lauren Jackson 1,83 ailière Drapeau de l'Australie Australie
20 Sancho Lyttle 1,90 intérieure Saint-Vincent-et-les-Grenadines Saint-Vincent-et-les Grenadines Drapeau de l'Espagne Espagne
Rebeca Cotano 1,84 intérieure Drapeau de l'Espagne Espagne
Maya Moore 1,75 ailière Drapeau des États-Unis États-Unis
Sonia Reis 1,89 intérieure Drapeau du Portugal Portugal
Virginia Saez 1,76 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne

Effectif 2010-2011[modifier | modifier le code]

Entraîneur : Drapeau de l'Espagne Jordi Fernandez
Numéro Nom[5] Taille (m) Poste Nationalité
4 Jana Veselá 1,90 ailière Drapeau de la République tchèque République tchèque
5 Marta Fernandez 1,80 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
7 Cindy Lima 1,96 intérieure Drapeau de l'Espagne Espagne
8 Edwige Lawson-Wade 1,66 arrière Drapeau de la France France
9 Laia Palau 1,78 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
10 Ljubica Drljača 1,90 intérieure Serbie Serbie
11 Nuria Martínez 1,70 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
12 Rebekkah Brunson 1,91 intérieure Drapeau des États-Unis États-Unis
13 Linda Fröhlich 1,90 intérieure Drapeau de l'Allemagne Allemagne
15 Katie Douglas 1,83 ailière Drapeau des États-Unis États-Unis
Sonia Cruz 1,76 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
Esther Diaz 1,74 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
Ana Tenllado 1,75 arrière Drapeau de l'Espagne Espagne
Sonia Reis Drapeau du Portugal Portugal

Avant les quarts de finale de l'Euroligue, Valence ajoute Sonia Reis, qui tournait jusque là à 11,8 points et 5 rebonds par rencontre avec Girona[6].

Effectif 2007-2008[modifier | modifier le code]

  CB Godella-Valence  v · d · m 
Joueuses Entraîneurs
Pos. N°. Nat. Nom Taille
Ailier Drapeau de l'Espagne Argaya Albiol, Paloma 5 ft 10 in (1,78 m)
Ailier Drapeau de l'Espagne Argente, Gloria 5 ft 11,5 in (1,82 m)
Arrière Drapeau de l'Espagne Chumillas Peris, Berta 5 ft 11,5 in (1,82 m)
Ailier 4 Drapeau de la Russie Baranova, Elena 6 ft 3,5 in (1,92 m)
Ailier 5 Drapeau de la Grèce Maltsi, Evanthia 5 ft 11 in (1,8 m)
Ailier 6 Drapeau de l'Espagne Palau, Laia 5 ft 10 in (1,78 m)
Pivot 7 Drapeau des États-Unis Milton-Jones, DeLisha 6 ft 1,5 in (1,87 m)
Arrière 9 Drapeau de l'Espagne Jordana, Noemi 5 ft 10,5 in (1,79 m)
Arrière 10 Drapeau de l'Espagne Aguilar, Elisa 5 ft 9 in (1,75 m)
Ailier 11 Tornikidou, Elena 6 ft 1 in (1,85 m)
Pivot 12 Drapeau : Serbie Bjelica, Milka 6 ft 4 in (1,93 m)
Ailier 13 Drapeau de l'Espagne Ferragut, Marina 6 ft 3 in (1,91 m)
Ailier 15 Drapeau des États-Unis Douglas, Katie 6 ft 0,5 in (1,84 m)
Entraîneur
Assistants
  • Drapeau : Espagne Vicente Collad
  • Drapeau : Espagne Alex Gozalbo

Légende 

Joueuses et entraîneurs marquants[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b Espagne : Le club de Valence disparait, basquetebol-saulzoir.com, 30 mai 2012, consulté le 5 août 2012.
  3. http://www.basketfeminin.com/Gagner-l-Euroligue-et-puis-mourir_a4020.html Gagner l'Euroligue et puis mourir, basketfeminin.com, 2 juin 2012, consulté le 5 août 2012.
  4. (en) « Ros Casares Show Hejková The Door », FIBA,‎ 15 décembre 2011 (consulté le 30 décembre 2011)
  5. a et b « Ros Casares Valencia », FIBA Europe (consulté le 28 octobre 2010)
  6. « Major moves for UMMC and Kosice », FIBA,‎ 26 janvier 2011 (consulté le 26 juin 2011)