Émilie Gomis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gomis.
Émilie Gomis Portail du basket-ball
20130607 - France-Canada - 041.jpg
Sous le maillot bleu en juin 2013.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 18 octobre 1983 (31 ans)
Ziguinchor (Sénégal)
Taille 1,8 m (5 11)
Poids 61 kg (134 lb)
Surnom Miss Go
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Saint-Amand Hainaut Basket
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
1992-1997
1997-1998
1998-2001
Évreux
Rouen
Centre Fédéral
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014

2006
Tarbes GB
Tarbes GB
Villeneuve-d'Ascq
Villeneuve-d'Ascq
Villeneuve-d'Ascq
US Valenciennes
US Valenciennes
Fenerbahçe SK
Naples
Villeneuve-d'Ascq
Villeneuve-d'Ascq
Villeneuve-d'Ascq
Montpellier
Saint-Amand

Liberty de New York
 ?
 ?
 ?
 ?
 ?
 ?
 ?
 ?
 ?
14,5
11,0
16,6
06,6
09,2[1]

01,5 [2]
Sélection en équipe nationale **
2002- Drapeau : France France (194 sél.) 1279[3]

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Émilie Gomis, née le 18 octobre 1983 à Ziguinchor, Sénégal, est une joueuse française de basket-ball évoluant au poste d’arrière ou ailière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est formée au Pôle Espoirs de Rouen sous la direction de Vincent Lavandier « Elle était pleine de potentiel et ne connaissait pas ses limites. Alors, un jour, en face à face, je l’ai un peu poussée hors de ses limites physiques et psychologiques. Mon but était de lui montrer qu’elle pouvait faire de grandes choses. »[4]

Cadre de l'équipe de France féminine, elle a remporté le titre européen 2009. Blessée lors du dernier match de préparation, elle doit déclarer forfait pour le Mondial 2010[5]. De retour pour la fin de championnat, elle est retenue en équipe de France où elle décroche une médaille de bronze à l'Euro 2011[6]. Elle est sélectionnée dans l'équipe olympique de 2012. Face à l'Australie en matches de poule, elle marque 22 points contribuant grandement à la victoire de la France[7]. En 2013, elle fait partie de l'équipe de France médaillée d'argent au Championnat d'Europe qui se déroule en France.

En septembre 2013, sans club, elle annonce une pause de quelques mois dans sa carrière : « Depuis que j’ai l’âge de 18 ans, j’enchaîne les saisons en club et les compétitions en équipe de France, j’avais besoin de vacances. Il y a un moment où l’on sent qu’on est arrivé au bout. »[8]. Néanmois, le 17 décembre 2013 est annoncé son retour sur les parquets avec l'Union Hainaut en tant que pigiste médical d'Amanda Jackson[9]. De son propre aveu, elle n'était pas en pleine possession de ses moyens physiques en 2013 et 2014 (« Pendant les 4 mois passés à Saint Amand, je n’ai pas toujours pu m’exprimer à cause de mon genou (...) [Je] reste déçue parce que je n’ai pas pu montrer mon vrai visage et ça fait deux ans que je ne suis pas à mon meilleur niveau, j’ai juste envie de retrouver ça, les sensations et de pouvoir rester au top. ») et décide de suivre une rééducation de son genou en juillet 2014 avant de commencer la préparation avec l'équipe de France en vue du Mondial 2014[10].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Franchise (ligues d'été)

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Senior[modifier | modifier le code]

Jeunes[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Autres activités[modifier | modifier le code]

Émilie Gomis a pris part au programme Bien Manger, C'est Bien Joué!, programme lancé en 2005 par la Fondation du Sport. Elle a participé à la réalisation de vidéos adressées aux jeunes sportifs pour leur apprendre les bases d'une alimentation adaptée à l'effort physique. Ce programme de la Fondation du Sport sensibilise également les enfants à l'importance de l'activité physique.

Elle lance son site officiel emiliegomis.fr à l'occasion du début des Championnats du Monde en Turquie le 27 septembre 2014.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Emilie Gomis », Ligue féminine de basket (consulté le 7 août 2012)
  2. (en) « Emilie Gomis », WNBA (consulté le 18 avril 2014)
  3. Mondial 2014 inclus. « Émilie Gomis », FFBB (consulté le 15 octobre 2014)
  4. « Emilie Gomis se ressource avant l’Euro », Catch & Shoot,‎ 15 juin 2013 (consulté le 15 juin 2013)
  5. « Gomis forfait à son tour », Le Figaro,‎ 19 septembre 2010 (consulté le 19 septembre 2010)
  6. « Quand Émilie Gomis se livre... », ESBVA (consulté le 10 septembre 2011)
  7. « Emilie Gomis scores 22 as France stuns Australia in overtime at in women's Oly mpic basketball », The Canadian Press,‎ 30 juillet 2012 (consulté le 21 août 2012)
  8. « LFB : Émilie Gomis prend du recul », Catch & Shoot,‎ 9 septembre 2013 (consulté le 9 septembre 2013)
  9. « Emilie Gomis rejoint le Hainaut », Catch & Shoot,‎ 17 décembre 2013 (consulté le 27 décembre 2013)
  10. « Je me concentre sur mon retour, sur mon comeback ! », Ladyhoop,‎ 11 juillet 2014 (consulté le 11 juillet 2014)
  11. « Des Bleues en bronze », FFBB,‎ 3 juillet 2011 (consulté le 4 juillet 2011)
  12. « CdF : Lattes-Montpellier offre un dernier titre à Edwige Lawson-Wade », Catch & Shoot,‎ 5 mai 2013 (consulté le 5 mai 2013)
  13. Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :