SS-Oberst-Gruppenführer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Obergruppenführer.

Oberstgruppenführer (parfois écrit Oberst-Gruppenführer) (abréviation Ogruf) est un grade dans la Schutzstaffel (SS), l'organisation paramilitaire du parti nazi et dans sa branche militaire, la Waffen-SS.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Au sein de la SS, il constitue un titre honorifique et une reconnaissance de l'importance politique de son titulaire, comme pour Franz Xaver Schwarz. Par contre, il traduit une réelle fonction de commandement d'unités de combat au sein de la Waffen-SS.
Dans cette acception, il correspond au grade de Generaloberst dans la Wehrmacht ou de Général d'armée dans l'Armée française. Ainsi à partir de sa création en 1942, c'était le plus élevé après celui de Reichsführer-SS.

Ce grade est le cinquième grade d'officier général, dans le corps des officiers généraux SS qui en compte six.

Par ordre croissant, nous trouvons les grades de :

Insignes de grade[modifier | modifier le code]

Équivalence[modifier | modifier le code]

Article détaillé : général.

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

Il fut seulement porté par quatre hommes durant ses trois années d'existence.

Reinhard Heydrich aurait aussi pu prétendre à ce grade s'il n'avait pas été tué en juin 1942.

En 1944, Heinrich Himmler proposa de nommer Albert Speer au grade honorifique d'Oberstgruppenführer mais Speer a expliqué, des années après, qu'il avait refusé à cause de son dégoût pour la SS.

Hermann Göring a été également proposé à ce rang en 1945, mais a décliné cette offre par aversion pour Himmler. Le successeur de Himmler, Karl Hanke n'a jamais été Oberstgruppenführer, mais a été nommé Reichsführer-SS directement depuis le grade d'Obergruppenführer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]