Reichsmarschall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Reichsmarschall (maréchal d’Empire ou maréchal impérial) était le plus haut rang dans les forces armées de l'Allemagne nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale, après la fonction de « commandant suprême », occupée par Adolf Hitler.

Historique[modifier | modifier le code]

Le rang de Reichsmarschall a été créé à l'origine avant le XIIe siècle, au temps du Saint-Empire romain germanique. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Hermann Göring fut le seul à détenir le grade de Reichsmarschall, ayant été promu le 19 juillet 1940 par Adolf Hitler.

Hitler a élevé Göring au rang de Reichsmarschall pour le distinguer des autres commandants de l'état-major de la Wehrmacht, promus en même temps que Göring. Hitler voulait aussi désigner Göring comme son successeur potentiel à la tête du Troisième Reich. Cependant, peu avant le 30 avril 1945, Hitler se ravisa et désigna comme successeur l’amiral Karl Dönitz. Le titre de Reichsmarschall ne doit pas être confondu avec celui de Reichsführer détenu par Heinrich Himmler.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Hermann Graml, Hermann Weiß, Wolfgang Benz (dir.): Enzyklopädie des Nationalsozialismus, Deutscher Taschenbuch Verlag, Munich, 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :