Standartenführer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Standartenführer était un grade paramilitaire du parti nazi, utilisé dans plusieurs organisations, telles que la SA, la SS, la NSKK et le NSFK.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 1925, Standartenführer devint l'un des premiers grades d'officier nazi à partir de 1928. Il fut alors remis aux officiers SA et SS qui étaient à la tête d'unités connues sous le nom de Standarten, régiments de 300 à 500 hommes.

En 1929 les Standartenführers furent séparés en deux grades: Standartenführer (I) et Standartenführer (II). Cette idée fut abandonnée en 1930, lorsque les SA et les SS développèrent leur système de grades, permettant une augmentation du nombre d'officiers, et de ce fait, du besoin d'une seule catégorie de Standartenführer.

En 1933, lorsque Adolf Hitler accéda au pouvoir en Allemagne, le Standartenführer devint le plus important des grades d'officier supérieur, mais inférieur à celui de Oberführer, qui était considéré comme le principal grade de Général au sein de la SA et de la SS.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Standartenführer était très largement répandu dans les rangs SS et SA.

Pour la Waffen-SS ce grade était considéré comme l'équivalent du Oberst.

Insignes de grade[modifier | modifier le code]

Équivalents[modifier | modifier le code]

  • Wehrmacht : oberst
  • Armée française : colonel

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]