Requiem (Dvořák)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Requiem en si bémol mineur op. 89 (B. 517) d'Antonín Dvořák est un requiem pour solistes, chœurs et orchestre composé en 1890.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antonín Dvořák compose ce requiem en 1890, au début de son apogée créatrice. Cette œuvre est une réflexion sur les questions préoccupantes de l'existence humaine. Ce requiem est créé le 9 octobre 1891 au festival triennal de musique de Birmingham et est pour l'occasion dirigé par le compositeur lui-même.

Composition[modifier | modifier le code]

  • Section I:
    • 1. Introitus: Requiem aeternam
    • 2. Graduale: Requiem aeternam
    • 3. Sequentia: Dies irae - Tuba mirum - Quid sum miser - Recordare, Jesu pie - Confutatis maledictis – Lacrimosa
  • Section II :
    • 4. Offertorium: Domine Jesu Christe – Hostias
    • 5. Sanctus - Pie Jesu
    • 6. Agnus Dei

Orchestration[modifier | modifier le code]

L'œuvre est écrite pour grand orchestre :

Instrumentation du Requiem
Voix
1 soprano, 1 ténor, 1 alto , 1 basse
chœurs
Bois
2 flûtes, 1 flûte piccolo
2 hautbois , 1 cor anglais
2 clarinettes, 2 bassons
Cuivres
4 cors, 4 trompettes,
3 trombones, 1 tuba
Percussions
timbales, tam-tam, cloches
Clavier
1 orgue
Cordes
premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles, contrebasses,
1 harpe

Enregistrements notables[modifier | modifier le code]

[réf. nécessaire]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]