René-Daniel Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

René-Daniel Dubois (20 juillet 1955 à Montréal - ) est un acteur, scénariste et dramaturge québécois. Il est aussi un pamphlétaire sur différents sujets touchant la société québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à l’École nationale de théâtre du Canada, René-Daniel Dubois fonde la compagnie de théâtre La Gougoune de fantex et crée les pièces Panique à Longueuil et Adieu Docteur Münch dans les années 1980.

René-Daniel Dubois a écrit aussi bien pour le théâtre que pour le cinéma, la télévision et la radio. Ses textes les plus connus demeurent tout de même ses pièces de théâtre, traduites en plusieurs langues et jouées autant au Québec qu’au Canada anglais, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe et en Australie. Parmi celles-ci, Ne blâmez jamais les bédouins s’est méritée le Prix du Gouverneur général du Canada en 1984 alors que Being at Home with Claude a été adaptée au cinéma en 1992.

En 2000, il joue dans la minisérie Le Canada: Une histoire populaire.

Il est controversé en raison de ses déclarations. Ses réflexions sur l'histoire du Québec vont notamment à contre-courant de l'interprétation nationaliste québécoise dominante (voir son dernier livre "Post-Scriptum à Un sur mille", lancé le 17 décembre 2007 à Montréal.)[1].

Ce livre faisait suite à un film documentaire, "Un sur mille", qui lui a été consacré en 2005 par le documentariste Jean-Claude Coulbois. De plus, en 2006, René-Daniel Dubois publie "Entretiens", un recueil de réflexions (éditions Leméac).

En 2009, il donne suite à ces Entretiens en publiant, chez Leméac[2], Morceaux. Entretiens sur l’écho du monde, l’imaginaire et l’écriture (juillet 2005-janvier 2006).

Le fonds d'archives de René-Daniel Dubois est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Panique à Longueuil (1980)
  • Le récital-gala de madame Célanyre Campeau de la Scala de Milan (Italie) (1980)
  • Adieu, docteur Münch... (1982)
  • William (Bill) Brighton ou Garry Paxton (1982)
  • 26 bis, impasse du colonel Foisy (1983)
  • Ne blâmez jamais les Bédouins (1984)
  • Combien, dites-vous ? (1985)
  • Being at Home with Claude (1986)
  • 2 contes parmi tant d’autres pour une tribu perdue (1986)
  • Le Printemps, monsieur Deslauriers (1987)
  • Le Troisième Fils du professeur Yourolov (1990)
  • Anne est morte (poème de temps de guerre) (1990 - 1991)
  • La Prière du renard (1990)
  • ... Et Laura ne répondait rien (1991)
  • Bob (1991)
  • Tu faisais comme un appel (1991)
  • Julie (1996)
  • « Grrr » - La colère (1997)
  • L'Ange et le Lutin (1997)
  • Les Huit Péchés capitaux (éloges) (1997)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Pour une politique culturelle (1990)
  • Frénétiques: Treize intellectuels québécois répondent à la question: Quelle est votre perception de la culture québécoise à l'aube du XXIe siècle (1999), ouvrage collectif publié en collaboration avec Yvon Montoya, Pierre Thibeault, Louise Dupré...
  • Morceaux : Entretiens sur l'écho du monde, l'imaginaire et l'écriture (2009), en collaboration avec Daniel Dubois.
  • Porte d'entrée (2013)

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

À propos de Entretiens paru en 2009, Christian Desmeules[4] écrit :

  • «Un monstre de papier, de vanité, d’exhibitionnisme et de méticulosité presque maniaque, mais aussi une espèce de grosse bibitte de candeur, de franchise et de générosité.»
  • «Son obsession à crier la vérité que personne ne semble voir est sans repos. C'est le bout de miroir auquel il s'accroche, comme un glaneur jaloux d'une verroterie qui n'intéresserait en réalité personne.»
  • «Ce nouveau volume d'entretiens conjugue ainsi la solitude du coureur de fond, l'exubérance entêtée du croisé et le masochisme spectaculaire d'un martyr du nationalisme québécois.»

Récompenses et Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix du Gouverneur général en 1984 pour Ne blâmez jamais les bédouins

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. compte rendu sur l'expess.fr.
  2. Daniel & René-Daniel Dubois, coll. «L’écritoire», Montréal, 2009, 684 p.
  3. Fonds René-Daniel Dubois (MSS397) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
  4. Christian Desmeules, «Littérature québécoise - Moulin à paroles», Le Devoir, 5 et 6 décembre 2009, p. F 3.

Liens externes[modifier | modifier le code]