Michel Marc Bouchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouchard.

Michel Marc Bouchard

Activités Dramaturge,
Naissance 2 février 1958
Saint-Cœur-de-Marie (Alma),
Québec (Canada)
Langue d'écriture Français québécois
Mouvement Théâtre québécois

Michel Marc Bouchard, né le 2 février 1958 à Saint-Cœur-de-Marie (Alma), au Québec, est un dramaturge et scénariste québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint-Cœur-de-Marie, Alma, en 1958, Michel Marc Bouchard écrit et monte ses premiers textes de théâtre au Cégep de Matane pendant ses études en tourisme. Par la suite, il s'inscrit à la faculté de théâtre de l’Université d’Ottawa, Ontario.

Bachelier en théâtre à l'Université d'Ottawa, il débute l'écriture dramatique en 1983. Son répertoire compte actuellement plus de 25 pièces, dont Les Muses orphelines (1988), L’Histoire de l’oie (1989), Le Chemin des Passes-dangereuses (1998), Tom à la ferme (2011) et surtout, Les Feluettes (1987), pièce qui a assuré à elle seule la reconnaissance de l'auteur comme l'un des plus importants dramaturges québécois de la fin du XXe siècle - début XXIe siècle.

Boursier du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de l'Ontario, du ministère de la Culture du Québec et de la Fondation Beaumarchais (Paris). Il a été auteur en résidence au Théâtre du Quat’sous et au Théâtre du Nouveau Monde (Montréal) à deux reprises, au New Dramatist de New-York, à trois reprises au Banff Center for the Arts (Alberta), au Festival de Limoges (France), à l’Université d’Ottawa et au Teatro della Limonaia (Florence). Michel Marc Bouchard a participé à quelques collectifs, dont les plus récents sont Les huit péchés capitaux (1997, Dramaturges éditeurs), production du Théâtre Petit à Petit, et Les Contes urbains (1997, Moebius no.75), production Urbi Orbi.

Il a enseigné l’écriture dramatique dans les universités du Québec à Chicoutimi et à Montréal, ainsi qu’à l’Université d’Ottawa et à l’École nationale de théâtre du Canada.

Il a été président du conseil d’administration du Centre des Auteurs dramatiques (CEAD) en 1993. Il en est le vice-président depuis 2005. En 2005-2006, il a été le porte-parole des célébrations du 40e anniversaire de ce centre et parrain de la soirée bénéfice pour le Fonds Gratien-Gélinas.

Michel Marc Bouchard a donné une classe de maître en dramaturgie au Teatro d’Argot à Rome en février 2008.

Michel Marc Bouchard a été le maître d’œuvre d’importantes expositions historiques et thématiques : Ludovica, histoires de Québec (1998) pour le Musée de l’Amérique française à Québec, reprise en 2001 au Musée d’Aquitaine de Bordeaux en France ; Talons et tentations (2001), Musée de la Civilisation de Québec, Marie Chapdelaine, vérités et mensonges (2002), Musée Louis-Hémon, Péribonka et l’exposition inaugurale de la Grande Bibliothèque du Québec à Montréal, Tous ces livres sont à toi !, (2005), reprise au Musée de la Civilisation (2007).

En 2005, Michel Marc Bouchard a été reçu Officier de l'Ordre du Canada, puis Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2012.

Le parcours de son théâtre[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Michel Marc Bouchard sont traduites en plusieurs langues et données régulièrement un peu partout à travers le monde, y compris au Japon. Elles ont été jouées dans plusieurs théâtres québécois : le Théâtre du Nouveau Monde, le Théâtre d’Aujourd’hui, à la Compagnie Jean Duceppe, au Théâtre Espace Go, au Trident et au Théâtre de la Bordée. Ses œuvres sont également présentes sur les scènes canadiennes, dont le Théâtre anglais du Centre national des Arts, le Canadian Stage, le Centaur Theatre, le Vancouver Playhouse, The Belfry, le ATP de Calgary, le Passe Muraille et le Factory Theatre de Toronto. En juin 2007, on crée à Saguenay La Nouvelle Fabuleuse ou Les Aventures d'un Flo, une fresque historique avec plus de 150 interprètes dans une mise en scène de Serge Denoncourt. En 2012, Christine, la reine-garçon, sa plus récente pièce, est créée au Théâtre de Nouveau-Monde, avec Céline Bonnier dans le rôle-titre.

Diverses productions de ses pièces se sont méritées plusieurs honneurs. Les Feluettes a remporté plusieurs prix de l’Association québécoise des critiques pour la coproduction du Théâtre Petit à Petit et du CNA (1986), plusieurs Dora Mavor Moore Awards pour la production du Passe Muraille Théâtre de Toronto (1992) et plusieurs Jessie Richardson Awards pour la coproduction du Arts Club, Pink Ink et Touchstone de Vancouver, 1994 et cinq Masques de l’Académie du théâtre québécois en 2003 pour la production de l’Espace Go. Les productions de Les Muses Orphelines, du Théâtre d’Aujourd’hui de Montréal (1995), du Touchtone de Vancouver (1996), de Montevideo (Uruguay, 1997), ainsi que du Rheinische Landestheater de Neuss (Allemagne, 1998), ont reçu de nombreux prix et mentions. La production du Théâtre Le Public de Bruxelles a reçu le prix du public lors de la remise des prix belges du théâtre en 1998. En septembre 2007, avec Des yeux de verre, il se mérite le prix du public de la Banque Laurentienne pour le meilleur texte produit dans la saison du Théâtre d'Aujourd'hui 2006-2007. L’Histoire de l’oie, production des Deux Mondes, qui a parcouru le monde pendant 15 ans sur les cinq continents, a été honorée par une dizaine de prix depuis sa création (1991), dont trois prix à la Soirée des Masques de l’Académie du Théâtre Québécois en 1998, notamment celui de la meilleure production jeunesse. La production de cette même pièce par le Karoussel de Berlin a été choisie pour représenter l’Allemagne au Festival International de l’Enfance et de la Jeunesse de Norvège. Il a été finaliste à trois reprises au prix littéraire du Gouverneur général du Canada et à la Soirée des Masques dans la catégorie texte original. Il a reçu de nombreux prix, notamment le Prix du Gouverneur Général pour les arts de la scène (prix du CNA 1992), le Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre, le Prix de l’association mexicaine des critiques de théâtre, le Prix du Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal, le Prix Dora Mavor Moore, à deux reprises le Prix Floyd S. Chalmers et le Prix d’Excellence littéraire du Journal de Montréal, le Prix Betty Mitchell et le Prime Arte Candoni en Italie pour la meilleure pièce en langue étrangère.

Les festivals internationaux les plus reconnus, tels ceux des Francophonies de Limoges, le Ritej de Lyon, le Festival d’Avignon, le Liftde Londres, le Mayfest de Glasgow, le Gran Ciudad de Mexico, l’Inetrcity de Florence, le Theater Der Welt de Munich, le Carrefour de Québec, les Francophonies Théatrales de Bruxelles, le Hong Kong Arts Festival, le Shaw Festival de Niagara-on-the-lake et le Bam de New-York, le Teatro del Elfo (Milan) et le Nuovo Teatro Nuovo (Naples) ont mis, comme plusieurs théâtres de par le monde, ses œuvres à l’affiche.

L’adaptation cinématographique de Les Feluettes sous le titre anglais Lilies (1996), scénarisée par l’auteur, produite par Triptych Media (Toronto) et GalaFilm (Montréal) et réalisée par John Greyson a reçu le prix Fedex et la bourse Téléfilm Canada lors de la tenue du Festival des Films du Monde de Montréal, la Salamandre d’Or au Festival de Blois (France), le Grand Prix du jury au Outfest Film Festival de Los Angeles (États-Unis), le Prix du public au Lesbian and Gay Festival de San Francisco (États-Unis), le prix du meilleur film au Reel Affirmation Festival de Washington (États-Unis) et le Prix du public au Festival du film de Oslo (Norvège) et de Mexico en 2000. De plus, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a accordé quatre Prix Génie à ce film dont celui du meilleur long métrage produit au Canada en 1996. L’adaptation télévisuelle de L’Histoire de l'oie /The Tale Of Teeka (1998), scénarisée par l’auteur, réalisée par Tim Southam, produite par GalaFilm (Montréal), diffusée par la SRC et la CBC, a reçu le International Banff Rockie Award for Best Children’s Program, le prix Téléfilm Canada et l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a accordé trois Prix Gémeaux à ce téléfilm dont celui de la meilleure émission jeunesse produit en français au Canada en 1996. Cette production fut en compétition officielle lors du Festival International des producteurs de l’audiovisuel 1999 à Biarritz (France). C’est lors du tournage de ce téléfilm que Michel Marc Bouchard a fait un stage en réalisation. L’adaptation de Les Muses orphelines (2000), scénario de Gilles Desjardins et réalisation de Robert Favreau, s’est méritée une kyrielle de nominations aux Génies et aux Jutra. Sa pièce Les Grandes Chaleurs a été adapté pour le cinéma par Sophie Lorain en 2010 et Tom à la ferme par Xavier Dolan en 2013.

Œuvre[modifier | modifier le code]

En traduction anglaise, on trouve ses œuvres publiées chez Scirocco Drama, Playwright Union Press et Talonbooks; en espagnol chez Milagro (Mexico); en italien chez Ubulibri (Milan), en allemand chez IM Verlag der autoren et en japonais chez Sairyuusha.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Lauréat Théâtre des Prix littéraires du Journal de Montréal : Les Feluettes
  • 1988 : Prix d’excellence du Cercle littéraire de l’Outaouais.
  • 1990 : Lauréat Théâtre des Prix littéraires du Journal de Montréal : Les Muses Orphelines
  • 1990 : Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada : Les Muses Orphelines
  • 1991 : Prix Dora Moore : Lilies (Version anglaise de Les Feluettes)
  • 1991 : Prix Chalmer : Lilies
  • 1992 : Prix du Conseil des arts de Montréal : L’Histoire de l’oie
  • 1992 : Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre : L’Histoire de l’oie
  • 1992 : Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada : L'Histoire de l'oie
  • 1992 : Prix du CNA - Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts de la scène: L’Histoire de l’oie
  • 1993 : Prix du Meilleur spectacle étranger de l’Association des critiques de théâtres du Mexique : La historia de la oca (La version espagnole de L’Histoire de l’oie)
  • 1996 : Salamandre d’or à Blois : Lilies
  • 1996 : Prix du jury au Outfest Film Festival de Los Angeles : Lilies
  • 1996 : Prix du meilleur film au Lesbian and Gay Film Festival de San Francisco : Lilies
  • 1996 : Prix du public au Festival international d’Oslo : Lilies
  • 1996 : Prix Génie du meilleur film canadien : Lilies
  • 1998 : International Banff Rocke Award pour la meilleure émission jeunesse pour le téléfilm français L’Histoire de l’oie et sa version anglaise The Tale of Teeka.
  • 1998 : Prix Gémeau pour la meilleure émission jeunesse produite en français au Canada pour L’Histoire de l’oie
  • 1999 : Golden Spire Award au San Francisco International Film Festival : The Tale of Teeka.
  • 2000 : Betty Mitchell Award pour The Coronation Voyage.
  • 2002 : Primo Arte Candoni pour Il Pittore di madone (Italie).
  • 2004 : Finaliste au Prix des lycéens Sony-Labou-Tansi, théâtre : L'Histoire de l'oie
  • 2005 : Officier de l'Ordre du Canada.
  • 2007 : Prix du public Banque Laurentienne pour Des Yeux de verre.
  • 2010 : Grand Prix 2010 du Centre de recherche en civilisation canadienne-française.
  • 2011 : Prix de la dramaturgie francophone de la SACD (Paris) pour Tom à la ferme
  • 2011 : Finaliste aux Prix Michel Tremblay, Fondation du Cead: Tom à la ferme
  • 2012 : Chevalier de l'Ordre national du Québec
  • 2013 : Prix Fresci (prix de la critique internationale), Mostra de Venise, pour l'adaptation cinématographique de Tom à la ferme en collaboration avec Xavier Dolan
  • 2013 : Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada : Christine, la reine-garçon
  • 2013 : Finaliste aux Prix de l'Association québécoise des critiques de théâtre : Christine, la reine-garçon
  • 2013 : Finaliste aux Prix Michel Tremblay, Fondation du Cead: Christine, la reine-garçon
  • 2013 : Finaliste Grand Prix littéraire dramatique (CNT-France): Christine, la reine-garçon
  • 2013 : Finaliste aux Prix de l'Association québécoise des critiques de théâtre : Christine, la reine-garçon
  • 2013 : Finaliste au Prix des lycéens Sony-Labou-Tansi, théâtre : Tom à la ferme
  • 2013 : Lauréat du meilleur scénario au Zinegaok Film Festival (Bilbao) avec Xavier Dolan pour Tom à la ferme
  • 2013 : Finaliste, meilleur scénario aux Prix Ecrans Canadiens (Canadien Screen Awards) avec Xavier Dolan pour Tom à la ferme
  • 2014 : Lauréat Best drama à l'American Lambda Literary Awards pour Tom à la ferme
  • 2014 : Membre de l'Ordre du Bleuet
  • 2014 : Lauréat du Grand Prix Laurent-McCutcheon de la Fondation québécoise Émergence pour la lutte contre l'homophobie


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]