Monselice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monselice
Piazza Mazzini à Monselice
Piazza Mazzini à Monselice
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Veneto.svg Vénétie 
Province Padoue  
Maire Francesco Lunghi
2009
Code postal 35043
Code ISTAT 028055
Code cadastral F382
Préfixe tel. 0429
Démographie
Gentilé monselicensi
Population 17 616 hab. (31-12-2010[1])
Densité 352 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 00″ N 11° 45′ 00″ E / 45.23333, 11.75 ()45° 14′ 00″ Nord 11° 45′ 00″ Est / 45.23333, 11.75 ()  
Altitude Min. 9 m – Max. 9 m
Superficie 5 000 ha = 50 km2
Divers
Fête patronale 2 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Monselice

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Monselice

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Monselice
Liens
Site web http://www.comune.monselice.padova.it/

Monselice est une commune italienne de la province de Padoue dans la région Vénétie en Italie. Commune où mourut en exil le poète du Dolce Stil Novo, Guido Guinizzelli.


Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le Congrès de Vienne (1815) jusqu'en 1866, la commune fait partie de la monarchie autrichienne (Royaume lombardo-vénitien), gouvernement de Vénétie.

Timbre du Royaume lombardo-vénitien de 1859, 10 soldi oblitéré à MONSELICE


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
22 juin 2009 en cours Francesco Lunghi Centrodestra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Marendole, Monticelli, Ca' Oddo, San Cosma, San Bortolo, San Giacomo, San Martino, Carmine, Torre

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arquà Petrarca, Baone, Battaglia Terme, Este, Galzignano Terme, Pernumia, Pozzonovo, San Pietro Viminario, Sant'Elena, Solesino, Tribano

Économie[modifier | modifier le code]

La ville abrite une cimenterie du groupe Italcementi[2].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Le Sanctuaire Jubilaire des Sept Églises, a été réalisé par Vincenzo Scamozzi sur une commande des nobles vénitiens Duodo, ambassadeurs de Venise auprès du Saint-Siège.
  • Le Villa Duodo, ensemble architectural construit par Vincenzo Scamozzi (1591-1597) avec un fronton par Andrea Tirali (1740) et l'oratoire san Giorgio avec des fresques de Tommaso Sandrini.
  • La Tour de l'Horloge, Torre Civica du XIIIe siècle.
  • Chiesa di San Martino
  • Chiesa di San Tommaso
  • Chiesa del Carmine
  • Chiesa di San Giacomo
  • Chiesa di Santo Stefano
Monselice - Villa Duodo

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (en) Italcimenti