Pons de Tripoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pons de Toulouse (vers 10961137) est un comte de Tripoli de 1112 à 1137 et fils de Bertrand de Toulouse et d'Hélène de Bourgogne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devient comte à l'âge de 15 ans, à la mort de son père, et la succession ne pose pas de problème. Pour apaiser la rivalité avec Antioche, il épouse la veuve de Tancrède de Hauteville, Cécile de France. En 1118, à la mort du roi Baudouin Ier, il se reconnaît vassal de son successeur, le roi Baudouin II. L’empereur byzantin Alexis Ier Comnène meurt la même année, et les francs doivent maintenant faire face à un Islam qui s’organise et cherche à s’unifier, sous la direction de Zengi, atabeg de Mossoul et d'Alep. Ce dernier cherche à dominer le califat, situé à Bagdad, avant d’unifier la Syrie musulmane et d’attaquer les croisés, ce qui laisse un répit à ces derniers.

Une guerre d'usure s’installe jusqu’en 1135, date où Zengi passe à l’offensive contre Antioche. Il reprend un grand nombre de villes de la principauté, puis envahit le comté de Tripoli. Pons l’attend au Mont-Pèlerin. La bataille est livrée en mars 1137 et reste indécise, quand Pons est fait prisonnier par des hommes de Zengi qui ont pénétré dans sa tente. Livré à l’atabeg, il est immédiatement exécuté.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Il épouse à Tripoli en 1115 Cécile de France († après 1145), veuve de Tancrède de Hauteville, prince d’Antioche, fille de Philippe Ier, roi de France et de Bertrade de Montfort. De ce mariage naissent :

Précédé par Pons de Tripoli Suivi par
Bertrand
comte de Tripoli
1112-1137
Raymond II

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]