Pomp and Circumstance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pomp and Circumstance, op. 39 est une série de cinq marches pour orchestre composée par Edward Elgar :

Le titre provient de l'acte III d'Othello de Shakespeare[1] :

Farewell the neighing steed, and the shrill trump,
The spirit-stirring drum, the ear-piercing fife,
The royal banner, and all quality,
Pride, pomp, and circumstance of glorious war!

« Adieu le coursier qui hennit, et la stridente trompette,
et l’encourageant tambour, et le fifre assourdissant !
Adieu la bannière royale et toute la beauté,
l’orgueil, la pompe et l’attirail de la guerre glorieuse ! »

Les Marches[modifier | modifier le code]

La plus connue des marches est sans doute la première, Pomp and Circumstance March No 1, si bien que dans souvent, le titre Pomp and Circumstance se réfère exclusivement à cette marche. Elle fut créée à Londres en avec la marche n° 2. Et le public réclama un bis à deux reprises.

La formule ayant eu beaucoup de succès, Elgar en composa trois autres, respectivement créées en 1905, 1907 et 1930. Elgar a aussi laissé les esquisses d'une sixième marche qui ont été arrangées par le compositeur britannique Anthony Payne pour en donner une version interprétable en 2006. Chaque marche dure environ 5 minutes mais la première est souvent interprétée partiellement (les deux premières parties étant les plus célèbres).

Chacune des marches est dédiée à un ami personnel d'Elgar.

Les cinq premières marches furent publiée par Boosey & Co., sous le numéro de catalogue Op. 39.

La marche n°1 en ré majeur[modifier | modifier le code]

Fichier audio
March No. 1, Trio (info)
La partie Trio de la marche n°1, dirigée par Edward Elgar, lui-même, à la cérémonie d'inauguration des Studios Abbey Road d'EMI le .

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Dedication[modifier | modifier le code]

Composée en 190, la marche n°1 est dédiée à « [son] ami Alfred E. Rodewald et aux membres de la Liverpool Orchestral Society ».

Instrumentation[modifier | modifier le code]

La marche est composée pour : 2 piccolos, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes en la, clarinettes basses en la, 2 bassons, un contre-basson, 4 cors en fa, 2 trompettes en fa, 2 cornets en la, 3 trombones, tuba, Timbales, percussions, 2 harpes, orgue et une section de cordes.

Une œuvre très populaire[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni la marche n°1 est jouée lors de chaque Last Night of the Proms, la dernière soirée d'une série de concerts émise par la BBC chaque année. Il existe une version avec des paroles "Land of Hope and Glory" et l'assistance se joint à l'orchestre. Comme il y a des écrans géants pour le public dans plusieurs villes, ce sont des centaines de personnes qui chantent en même temps.

Aux États-Unis, la marche n°1 est tout particulièrement connue pour être la musique utilisée lors des remises de diplôme. Elle fut utilisée la première fois à cette fin lors de la cérémonie du à l'Université Yale, où le professeur de musique Samuel Sanford avait invité son ami Elgar pour assister et recevoir un diplôme doctoral honorifique de musique. Elgar accepta et Sanford fit en sorte qu'il soit la star des festivités, engageant l'orchestre symphonique de New Haven à cette occasion et divers autres musiciens pour jouer deux parties de l'oratorio d'Elgar The Light of Life et la marche Pomp and Circumstance March No 1. L'air est depuis devenu de rigueur lors de beaucoup de cérémonies, notamment de remises de diplôme.

Land of Hope and Glory, extrait de la première marche, figure également brièvement dans la bande originale d'Orange mécanique de Stanley Kubrick

Le catcheur américain de renommée mondiale "Macho Man" Randy Savage est connu pour avoir utilisé Pomp and Circumstance comme musique d'entrée (ainsi que des déclinaisons à la guitare électrique) pendant de nombreuses années[2].

En 1998, le groupe toulousain KDD utilise la marche n°1 en tant que sample de sa chanson Une princesse est morte.

En 2000, la musique est utilisée dans Fantasia 2000.

Comme Edward Elgar est décédé le 23 février 1934, Pomp and Circumstance est entré dans le domaine public le 1er Janvier 2005 (la protection du droit d'auteur « fin d'année + 70 ans » prit fin le 31 décembre 2004).

En 2009, le jeune ténor Amaury Vassili utilise une partie de la marche n° 1 pour son premier single Lucente Stella

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Randy Savage, Pro Wrestling’s Macho Man, Dies at 58 », sur New York Times