Mondo Trasho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mondo Trasho

Titre original Mondo Trasho
Réalisation John Waters
Scénario John Waters
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1969
Durée 95 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mondo Trasho est un film américain (tourné à Baltimore en 16mm et en noir et blanc) réalisé par John Waters en 1969, avec Divine, Mary Vivian Pearce, David Lochary and Mink Stole.

Dans une interview de 2008, John Waters dit que les musiques utilisées dans ce film proviennent de sa propre discographie. Il n'a pas payé les droits d'utilisation de ces morceaux car il n'en avait pas les moyens à l'époque. Ce film reste aujourd'hui inédit à cause de cela.

Pendant le tournage de la scène avec l'auto-stoppeur nu sur le campus de l'Université Johns-Hopkins de Baltimore, John Waters et les membres de l'équipe de tournage ont été arrêtés par la police pour conspiration en vue d'exhibitionnisme. Seul Divine, au volant de sa Cadillac Eldorado, a échappé à l'arrestation.

Le titre du film rend hommage à Mondo Topless, film de l'un des réalisateurs préférés de John Waters (Russ Meyer), qui fut inspiré pour son film par le genre Mondo (films pseudo-documentaire rendu populaire dans les années 1960 par le film Mondo cane sorti en 1962).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après une séquence d'introduction au cours de laquelle un bourreau décapite des poulets sur un billot, l'action principale commence. Sur l'air de Pomp and Circumstance March N°1 d'Edward Elgar, Mary Vivian Pearce, une belle blonde platine, prend l'autobus en lisant Hollywood Babylone de Kenneth Anger.

On la suit ensuite errant dans un parc. Elle se fait soudainement agresser par un hippie fétichiste qui la « viole » en la plaquant sur le sol et en lui léchouillant les pieds (elle fantasme qu'elle est Cendrillon). Alors qu’elle atteint péniblement la route dans un sale état, elle se fait renverser par une blonde corpulente (Divine) stimulée par la vision d’un bellâtre auto-stoppeur nu. En faisant marche arrière, elle écrase la demoiselle « violée ». La culpabilité gagne Divine : cette dernière finit avec elle dans un asile psychiatrique pour femmes et livre un combat dans la boue avec des porcs et des figures christiques. Après une amputation des pieds par un médecin fou (qui lui greffera des pieds de monstre), la blonde se retrouve dans la rue, critiquée par des passantes prudes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Mondo Trasho
  • Réalisation : John Waters
  • Scénario : John Waters
  • Producteur : John Waters
  • Monteur : John Waters
  • Photo : John Waters
  • Musique : John Waters
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Format : Noir et Blanc - 16 mm
  • Durée : 95 min

Casting[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]