Politique aux Philippines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique aux Philippines
Image illustrative de l'article Politique aux Philippines

Les Philippines sont une république présidentielle multipartiste où le président est à la fois chef de l’État et chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et les deux chambres du parlement.

Le système gouvernemental des Philippines est inspiré du système américain. La constitution de 1987, adoptée sous le régime de Corazon Aquino, rétablit un système présidentiel avec un pouvoir législatif bicaméral et un pouvoir judiciaire indépendant.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Présidents des Philippines.
Fonction Nom Parti Depuis
Président Benigno Aquino III Parti libéral 30 juin 2010
Vice-président Jejomar Binay Opposition unie 30 juin 2010

Le président, élu au suffrage populaire pour un mandat de six ans, cumule les charges de chef de l’État, chef du gouvernement, et commandant en chef des forces armées. Il nomme et peut démettre les ministres. Il ne peut pas se représenter pour un nouveau mandat, sauf dans le cadre d’une succession constitutionnelle et s’il est en poste depuis moins de quatre ans.

Le vice-président est également élu au suffrage universel. Bien que ce ne soit pas toujours le cas, il fait généralement partie du cabinet présidentiel.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le parlement philippin est composé deux chambres : le Sénat et la Chambre des représentants. Les membres des deux chambres sont élus au suffrage universel.

Le Sénat compte 24 membres élus sans circonscriptions pour un mandat de six ans. Ils peuvent se représenter une fois.

La Chambre des représentants compte 250 membres, dont 206 sont élus par le peuple dans des circonscriptions à siège unique. Les 44 membres restant sont élus selon un système complexe de listes présentées par les partis. Tous sont élus pour un mandat de trois ans et peuvent se représenter deux fois consécutivement. Si un ou plusieurs sièges sont vacants en cours de législature, la chambre peut décider d’organiser une élection partielle. Les candidats élus siègent pour la fin de la législature, ce qui est décompté comme un mandat complet.

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La Cour suprême est la plus haute instance judiciaire des Philippines. Le président et les 14 juges sont nommés par le président sur recommandation du Conseil judiciaire.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Rôle de l'Église[modifier | modifier le code]

La conférence épiscopale des Philippines joue un rôle politique important dans ce pays majoritairement catholique.