Politique au Timor oriental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Timor oriental
Image illustrative de l'article Politique au Timor oriental

Le Timor oriental est une république parlementaire multipartite, où le président de la République est chef de l'État et le Premier ministre est chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est détenu par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le Parlement. Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux premiers.

La Constitution du Timor oriental a été écrite sur le modèle du Portugal. Du fait de son indépendance récente, le pays est toujours en train de construire son administration et ses institutions gouvernementales.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Palácio do governador, le siège du Premier ministre.
Fonction Nom Parti Depuis
Président de la République Taur Matan Ruak Indépendant 20 mai 2012
Premier ministre Rui Maria de Araújo Fretilin 16 février 2015

Le président de la République est élu au suffrage populaire pour cinq ans. Son rôle est largement symbolique, bien qu'il lui soit possible de mettre un veto à certaines lois. Il nomme le Premier ministre, généralement le chef du parti ou de la coalition majoritaire.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le parlement du Timor oriental.

Le Parlement monocaméral compte 88 membres élus pour cinq ans, dont 13 sont élus dans des circonscriptions à siège unique et 75 selon la représentation proportionnelle.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Élection présidentielle de 2007[modifier | modifier le code]

José Ramos-Horta, ancien Premier ministre, a emporté l'élection présidentielle au deuxième tour avec 69 % des voix face à Francisco Guterres. Il a bénéficié pendant la campagne du soutien du président sortant, José Alexandre Gusmão, qui avait choisi de ne pas se représenter alors même que la Constitution l'y autorisait.

Élection présidentielle de 2012[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sukehiro Hasegawa, Primordial leadership : peacebuilding and national ownership in Timor-Leste, United Nations University Press, Tokyo, 2013, 300 p. (ISBN 978-92-808-1224-4)
  • (en) Michael Leach et Damien Kingsbury (dir.), The politics of Timor-Leste : democratic consolidation after intervention, Southeast Asia Program Publications, Cornell University, Ithaca, New York, 2013, 277 p. (ISBN 978-0-87727-759-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :